Envie de tricoter ?

Classé dans : Inspiration | 3

Moi aussi …  une envie subite,  de douceur et de calme …

Pub non rémunérée ;-) parce que je fais ce que je veux quand je veux avec qui je veux et comme je veux, ma liberté n’a pas de prix …..

 Donc si vous voulez de l’angora c’est ici

Atelier 196

Il n’y en aura pas pour tout le monde …. et prix tout minimini …

Un bouquet d’Angora à gagner chez Bohemia …

Classé dans : Au fil de la Toile | 0

C’est chez Bohemia,

allez on y court …

vous avez jusqu’au 21 février minuit pour trouver un nom à chaque couleur, moi j’ai trouvé les miennes … ;-)

c’est ICI

1 – Ispahan pour le bleu de Perse

2 – Si Bou Saïd pour le bleu du Maroc

3- Abu Dhabi pour le Sable

4 – Marrakesh la ville Ocre

5 – Toulouse la ville Rose

6  – Växjo les maisons sont rouges en Suède..

7 – Gordes, vous ne pouviez pas échapper aux Bories et aux Oliviers.

8 – Ny-Alensud …. la dernière ville habitée avant le Pôle Nord.

Avez vous déjà essayé de broder l’Angora …. je vous montrerais un jour.

Maintenant à vous, mais pas ici, chez Bohemia.

Lizzie Napoli

Classé dans : Inspiration | 5

 

 

Lizzie a beaucoup influencé mes rêves d’enfants, grande voyageuse, illustratrice de renom, ses reportages dessinés sont des poèmes, ses carnets, une invitation aux voyages, où elle voit ce que personne d’autre ne remarque. A la lecture de son premier livre « la maison de Lizzie », publié en 1984, je me suis dis, je serais comme Lizzie, j’aurais une maison heureuse, une maison où il fera bon se débarbouiller de la ville, le soir en rentrant s’allonger dans des coussins doux, je créerais des marches qui ne vont nulle part, je cuisinerais sur une vieille cuisinière … Depuis 1979, elle se réfugie l’été, à Oppède, vous savez dans le Luberon, vers chez moi, elle y a un petit coin de terre et sa roulotte, son jardin secret. Et je savais qu’au fil des années, j’aurais moi aussi, un jardin secret, une roulotte, avec elle j’ai appris, qu’il ne suffisait pas d’avoir de l’argent, d’avoir des choses du dernier cri pour faire de sa vie, un songe empreint de poésie. Je n’ai pas de roulotte, mais bientôt une caravane, j’ai un petit bout de terre quelque part perdu vers chez moi, je n’ai pas de maison et tant que je serais bousculée par les mutations, je n’en aurais pas, mais chaque fois que ma « roulotte » s’est arrêtée pour quelques mois, quelques années dans une ville française ou étrangère, j’ai recrée mon monde, j’ai transporté mes rêves. Je n’avais pas réalisé jusqu’à présent, que c’était elle qui m’avait tant aidée à me sentir chez moi, partout où j’étais et partout où je serais, sans jamais oublier d’où je venais. Alors pour cela, merci Madame Napoli.

et je partage votre prière …

« Toi qu’on appelle Dieu,
qui tiens en équilibre les étoiles
dans un filet d’amour,
fais de nous tes colporteurs.
S’il te plait, existe, ne nous sépare pas quand on passera la frontière. »

 

Pour en savoir plus sur Lizzie Napoli

Chez Pippa

Lizzie Napoli

Bibliographie

 

 

 

 

 

Patrimoine

Classé dans : Exposition, Inspiration | 11

Ce matin, j’ai eu la chance de participer à un atelier organisé par des femmes émiriennes et l’alliance française, pour apprendre l’art ancestral du tissage, le Khannaga, patrimoine,  mémoire de femmes qui se transmet de mère en filles. L’artisane qui a fait la démonstration, nous expliquait, nous racontait, elle vit dans le désert, elle tisse des licols pour ses chameaux. Chaque dessin représente un membre de la famille, un animal, je vous raconterais tout ça une autre fois peut être, cette symbolique utile, qui rendait autrefois la vie plus facile. J’ai envie de tout garder pour moi, il y a tant de chose à dire, à transmettre, à offrir, pour que personne n’oublie. Je le garde pour l’instant, comme un trésor bien caché, un peu comme si j’avais encore envie de rester dans mon rêve, en attendant que je me décide à vous parler, je vous montre juste quelques photos, et une furieuse envie de recommencer et d’essayer à la maison, avec un métier de fortune. Il n’y a pas besoin de matériel hyper sophistiqué pour faire des merveilles, il suffit d’un savoir faire, et d’un immense talent.

On regarde, on assimile …

On travaille ensemble

On échange …

Moments magiques dans un pays où on a l’impression de vivre les uns à côtés des autres sans se connaître vraiment.

Elles sont les gardiennes du passé, les artisanes de l’avenir, leur combat est le même que le nôtre, sauvegarder, partager, transmettre et faire aimer leur histoire, l’histoire de leur pays au travers leur regard de femmes,  telle que nos mères, nos grands mères nous l’ont transmises.

Todolwen Old and New

Classé dans : Inspiration | 4

Pour vous faire patienter d’un TAST qui va bientôt arriver, je voulais vous faire part de la découverte d’un blog que j’aime beaucoup …

TODOLWEN

 

Je vous laisse découvrir, ces adorables chaussures d’enfants et tant d’autres choses …

des oiseaux, des médailles pieuses, des fraises de velours, des nids de napperons d’innombrables petites choses qui rendent la vie plus belle. Je vous laisse entrer dans le monde de Karen qui crée de la neige à Noël quand elle n’en a pas.

Cornit felt

Classé dans : Inspiration | 9

Corinna est hongroise, elle feutre et j’aime tout simplement … que dire de plus

que j’ai une affection particulière pour les escargots et les perles … et une furieuse envie de sortir ma feutreuse, de feutrer, de perler, de broder et de rajouter des poupées de vie … mais …. le temps est pour autre chose en ce moment, mais c’est en cours …

 

Pour découvrir l’oeuvre de Corinna … Cornit’s Felt

En anglais 

En allemand

En Hongrois

et son site  et sa galerie

Les chemises talismaniques

Classé dans : Inspiration | 4

En surfant d’un lien à l’autre, j’ai découvert les sous vêtements des Sultans Ottomans …. l’histoire est merveilleuse et très belle, je n’avais pas envie de le garder pour moi toute seule alors je partage avec vous, l’article de Nina d’Istanbul dont le blog  « Couleurs d’Istanbul », me donne de plus en plus l’envie de m’y rendre …  son blog est une mine de culture, vous découvrirez superstition, recettes, couleurs, histoires de l’art, motif de broderie … alors on y va ?

Couleurs d’Istanbul

« Les chemises du sultan nécessitaient trois ans de travail depuis le moment que les astrologues signalaient comme propice pour commencer sa fabrication. Seulement à la fin les calligraphes royaux écrivaient sur la chemise les vers du Coran choisis. « 

 

En savoir un peu plus (j’ai fait un peu des recherches)

Le divan fumoir bohémien

Gina Paillette

Smokethorn

Histoire de l’empire Ottoman 17 volumes numérisés si vous avez le courage ….

Paperblog

 

 J’aime les belles histoires de broderie, de couture, de magie et d’Orient, envie peut être de se créer des vêtements fétiches ou magiques qui sait ?