En ce moment chez la Bastidane ...

Bonjour janvier

Je vous souhaite à tous une belle et douce année 2018, prenez le temps, prenez votre temps, celui de vivre, de rêver et de réaliser vos rêves. C’est parti pour de nouvelles aventures... Pour en savoir plus

Merci

Classé dans : Boutique | 5

Vous avez été plus du 800 visiteurs sur la Bastidane, et 283 à télécharger le modèle du calendrier de l’avent dans la boutique, merci à vous tous et toutes, j’ai repondu au fur et à mesure  à vos adorables messages d’encouragements et de remerciement que j’ai reçu par le biais du formulaire de contact, je continue à vous répondre. C’est moi qui voulait vous dire merci, merci d’aimer ce que je fais, merci de souhaiter une longue vie à la Bastidane, merci d’avoir hâte de voir la boutique se construire petit à petit, merci d’avoir bien voulu entrer chez moi.

Merci également aux nouveaux inscrits à la newsletter de la boutique, et à celle du blog/journal. J’espère que je ne vous décevrais pas par mes bavardages intempestifs.

Je remercie également toutes celles qui ont pris soin de relayer l’information de part et d’autre, dans leur blog, et sur les forums.

Demain commence le temps de l’avent, avec peut être si le temps me le permet, quelques petits ouvrages à faire pour que l’attente soit moins longue. Alors si vous vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à passer par ici. Je vous réserve quelques petits riens improbables, crées au jour le jour.

Alors je vous dis, peut être à bientôt en espérant voir un jour vos calendriers.

Nathalie

Bientôt en boutique, la fiche du Calendrier de l’Avent

Classé dans : Uncategorized | 4

 

 Le temps de l’avent

 

 

Bientôt la fiche du Calendrier de l’Avent
 en téléchargement dans la boutique ….
pour la modique somme de 4 euros. 

 

dès que j’ai trouvé comment faire ;-)
 

Edito : Le Calendrier est en téléchargement gratuit dans la boutique. 

Improbable

Classé dans : Augusta | 5

Les Créations improbables

 les synonymes d’improbable sont nombreux :

 douteux, obscur, invérifiable, incontrôlable, sujet à caution, aléatoire, hypothétique, incertain, problématique, ambigu, équivoque, louche, suspect, litigieux, discutable, contestable, étonnant, incompréhensible, invraisemblable.

J’aime l’idée de créations invraisemblables, étonnantes, ambigües, hypothétiques et incertaines….
Le mot est venu seul comme une évidence, au moment de la naissance de la Bastidane, c’est amusant et inquiétant pour moi de le voir employé ailleurs juste pour l’emploi, juste pour faire comme si …

Combien de probabilités fallait-il  pour que ce mot soit ainsi accolé comme un adjectif des plus désuets  ?

cette improbalité certaine qui est mon jardin secret, cet endroit ou personne ne peux se rendre fait ressurgir en  ma mémoire, le souvenir d’une autre vie, d’une médaille aperçue dans une vitrine d’un quai brumeux, un matin triste d’hiver parisien ….

 

« Offrez vous un jardin secret ou de curé, sauvage ou aquatique, de balcon ou non,
mais toujours d’amour »

J’ai suivi ce conseil improbable d’un grand homme au coeur étrange, conseil d’un autre temps, d’une époque révolue et La Bastidane est née de ce jardin secret qui n’avait pas lieu d’exister.

 

 

Petit à petit l’oiseau fait son nid.

Classé dans : Augusta | 3

Il paraît qu’il faut laisser du temps au temps ….

Créations improbables dans une nouvelle revue, Creations Broderie , spécial rubans et perles

Classé dans : Bibliothèque, Ouvrages | 8

J’ai collaboré pour une nouvelle revue qui vient de paraître

Créations Broderie

la première parution est un numéro spécial Broderie et Perles

Vous y trouverez les chaussons de Morgane, le Sac de d’Augusta et le coeur de Philomène.

J’espère que vous y trouverez autant de plaisir que j’ai eu à créer ces ouvrages.

 

 

 

Maison.com

Classé dans : Bibliothèque, Ouvrages | 1

On parle de mes créations improbables pour Noël et des 24 petits riens sur

Maison.com,

j’en suis très émue et très fière


Maison.com est un site français et il faut le souligner, à découvrir vraiment, je vous en avais déjà parlé il y a quelques mois,
c’est une revue de décoration, de bricolage, de loisirs créatifs, d’art, de jardinage, de cuisine … une mine au trésor d’idées, de bons trucs et de bonnes adresses, à garder dans ses favoris et à feuilleter souvent.

Je n’ai pas les moyens.

Classé dans : Augusta | 1

 

La vie est difficile en ce moment, c’est la crise économique à son comble, lorsque je regarde les informations à la télévision je suis effrayée. Même si  c’est un plaisir d’économiser pendant quelques temps, pour s’offrir le stage dont on rêve, la vie est difficile,  je devais faire un stage avec Pascal Jaouen qui a été annulé par manque de participants, 180 euros à la rentrée des classes c’est une sacrée somme.  Je… le ferais un jour, c’est ce qui fait partie des rêves « probables », en revanche faire un stage une fois par mois voire un fois par trimestre, financièrement c’est impossible et je suis sûre que je ne suis pas la seule, à réagir comme ça. Mais faire celui dont on a vraiment envie !!!! parce que c’est notre passion, notre moment d’éternité, dans une bulle de quelques heures et sortir en ayant l’impression d’avoir appris, d’avoir créé, d’être entrée tout doucement pour une fois dans le monde des artistes, des créatrices et revenir la tête pleine de rêves.

Je suis animatrice et présidente d’une association de patchwork, couture et broderie, c’est pour celà que je suis absolument contre d’imposer dans les clubs des stages payants, les dames n’ont pas toutes les mêmes moyens  Qu’elles soient jeunes ou plus âgées, elles ont des charges qui ne leur permettent pas toujours de vivre leur passion. Ma deuxième casquette est celle de créatrice et j’ai une toute petite boutique, où pour l’instant je ne vends rien ….

Malgré ces deux casquettes, vais je réussir à concilier les deux ? Vais je trouver le juste milieu.  Ce qui est important aujourd’hui c’est  le partage. Je ne supporte pas qu’une dame me dise, je ne fais pas de patchwork, je ne fais pas de broderie, je ne fais pas d’art textile parce que ça coûte cher …. je ne veux plus entendre celà, c’est si difficile.  On a tous le droit de créer. Alors pour moi, le patchwork doit être et est encore, symbole de récupération et d’échange. J’essaye au maximum dans mes créations d’utiliser du matériel de récupération, afin que ceux qui n’ont pas les moyens pour se les offrir en kit, puissent quand même les créer avec la fiche.

L’esprit du patch doit rester l’esprit du patch, quoiqu’il arrive ….. faire du beau avec du  moche, faire du neuf avec du vieux. Faire de l’utilitaire et de l’éphémère pour que la vie soit plus belle.

 Je ne veux plus jamais entendre, parce que ça me fait mal aux tripes, ca me fait mal au coeur,  je n’en ai pas les moyens ……… c’est pour celà que je veux prouver qu’il est possible de faire de jolies choses avec ce que l’on a. Que la récup n’est pas synomyme du tricot d’Anénome ou de couvertures pour chiens.

C’était mon humeur ce matin, aujourd’hui  11 novembre, et pour finir, je vous offre une photo d’un quilt confectionné avec des vieux uniformes, parce que la guerre de 14 était « la der des der », joli symbole de récupération, de beauté et de paix.

 

Bonne journée à tous, avec toute mon amitié.

  « Si vous voulez vraiment rêver, réveillez vous …. » Daniel Pennac – Au bonheur des ogres.

Joyeux Halloween

Classé dans : Inspiration | 0