Il fait beau finalement pour la Toussaint

Il fait beau finalement pour la Toussaint

Classé dans : 365 petits riens | 6

Ou presque beau, le temps est comme les gens changeant au possible.  On se croirait à la Toussaint, les gens sont lugubres et tristes, les fleurs s’épuisent à fleurir sous la pluie, elles ressemblent de plus en plus à des chrysanthèmes. Les soucis abritent l’araignée qui bouffe une abeille, l’inutile tuant l’utile. Ils attendent tous ces gens, le messie, leur sauveur, une mine d’enterrement, ils attendent sidérés au sens propre du terme dimanche prochain, comme si l’avenir du monde en dépendait. Ah ben oui, c’est vrai l’avenir du monde en dépend, suis-je bête.

Quand tu entends les vieux cons et les moins vieux, et même les jeunes  au Bar de « la Marine » dirent sans aucun état d’âme, ni aucune conscience qu’ il nous faudrait une bonne guerre, parce que vous ne pouvez pas comprendre vous « comme ça ça relance l’économie et plus de chômage ». Et là dans un suffoquement de désespoir… tu te dis que les généraux de l’apocalypse ne sont plus très loin, ils ressuscitent à vitesse grand V de leur abri anti-atomique, pour distiller ce « bel avenir de la guerre », à construire des murs pour séparer les peuples.  Je pense à tous ces gens qui ont franchi nos frontières pour quitter des dictatures européennes. Lecteur, crois moi, je ne suis pas très vieille, de l’Espagne de Franco, au Portugal de Salazar, à la Yougoslavie de Tito, de la Roumanie de Ceausescu, à l’Albanie de Hoxha,  ce n’est pas vieux, que serait devenue la Pologne sans Solidarność, la dictature des colonels en Grèce a bel et bien existé. J’ai envie de scander, c’était hier tout ça.  Quand j’étais petite toutes ces dictatures ou régimes autoritaires existaient, je ne peux m’empêcher de penser à eux, tous ces migrants qui ont franchit les montagnes, traversé les mers pour vivre chez nous. Ils se sont intégrés se sont mariés et surtout ont travaillé et c’est eux qui font la France.

Toutes ces formes d’autorité existaient réellement en Europe pendant que chez nous, c’était Mai 68, puis les Hippies s’inspirant des Beatnik, et c’était, c’était cette liberté qui n’a qu’un seul prix, celui de mon droit de vote.

Etre libre, c’est choisir en toute conscience, ses contraintes.

Demain est un autre jour et chaque jour qui passe nous rapproche un peu plus de l’été.


6 Responses

  1. fa bienne

    Alors, soyons claires: la prochaine fois que l’on se rencontre, j’hésite entre un cours de broderie ou un cours de photos! c’est juste magnifique, et cela détend tellement …. merci!

  2. tes photos sont magnifiques, et tes fleurs aussi, je sais que ce sont vraiment celles de ton jardin, et cette année tu as eu de belles surprises avec les iris….
    tu vois la nature est belle et la vie est belle, elle nous le rend bien dame Nature, aussi laisses pisser le mérinos, « on les aura » …. tu ne crois pas que l’on va se laisser emmerder par ces « grosses mauvaises odeurs » qui sentent le pourri… je ne parle pas des fleurs bien sûr, heureusement d’ailleurs qu’elles sont là , pour nous rassurer..

  3. Catherine Peltier

    Nathalie, tes photos sont apaisantes et en même tellement exaltantes. Que de vie et oui la vie est belle. Il faut savoir apprécier ce que l’on a. Je n’écoute plus rien , je ferme mes oreilles sinon je deviens folle avec tout ce que nos « con »citoyens peuvent dire. Mais où est le bon sens des paysans ou de tout un chacun.
    Comme je l’ai expliqué de nombreuses fois à mes enfants: une guerre, on sait quand elle commence mais on ne sait pas quand elle se terminera et quels en seront les dégâts. la Paix , ça n’a pas de prix.

  4. beau temps pour la Toussaint….
    je ne sais si cela te rassurera mais dans mon coin de Bourgogne c est à l identique pour tout , météo et sinistrose
    le printemps va finir par s installer , tes photos en sont la preuve
    les orchidées sortent en ce moment
    bisous , et souriez c est bon pour tout

  5. marjolaine

    en attendant ,les fleurs ,elles, sont belles

  6. comme tu vois je réponds à ta place, tu nous mets du baume au cœur avec tes photos, et comme dans les commentaires, il faut continuer à lutter à notre manière, pacifiquement … bien regarder le plus beau le meilleur et ne pas écouter les défaitistes et mécontents……………….parfois c’est leur faute parce qu’ils ne savent plus regarder ce qui les entoure, humains, animaux, fleurs, paysages, et là nous sommes gâtés… bon weekend !!!!!

Laissez un commentaire