D’un versant à l’autre

Classé dans : 365 petits riens | 5

 

Je n’arrive pas à décrocher un mot ce matin, depuis hier matin,  le Luberon est la proie des flammes, le feu ravage tout sur son passage, c’est sur l’autre versant que ça se passe, que dire de plus ? Une quarantaine de départ de feux en Provence et en Corse

en 24 heures.

l’Apocalype et le Chaos, et ce Mistral qui ne s’arrête pas.

Je suis si impuissante que j’en pleure de rage, et je regarde mes photos entre Saint Martin de Castillon et Vitrolles et moi la mécréante, peut être vais je essayer de prier.

 

 

EnregistrerEnregistrer

5 Responses

  1. catherine graber

    à part nous parler de Ramatuelle aux nouvelles, les infos concernant le Lubéron sont vagues, heureusement que tu nous les relates.
    De tout cœur avec vous, en espérant que le mistral se calme et que le feu soit maitrisé!!!!

  2. mamillon (Rosy)

    le Mistral ne se calme pas hélas !! les pompiers n’en peuvent plus…..le principal c’est de ne pas avoir de blessés ou de morts, et la foret méditerranéenne repoussera , comme elle le fait depuis des siècles ….la terre arrive toujours à penser ses blessures , malgré la folie des hommes .la montagne du Luberon, la vrai pour l’instant est épargnée…..ça brule dans la vallée d’Aigues et ce que l’on appelle le PARC DU LUBERON qui va très loin autour de la montagne ….nous sommes au pied du Luberon, SUD ce qui a affolé tous nos parents et amis….les journalistes sont comme toujours incompétents et ils s’imaginent tout savoir …hélas !!!

  3. Cat

    Je suis contente Nathalie de constater par le biais de ce post que toi et ta famille êtes épargnés ! J’ai forcément pensé à toi en entendant les infos sur cette dévastation ! Sans prier, parce que je ne prie pas non plus, je pense à tous ceux qui vivent ce calvaire brûlant et cette douloureuse épreuve d’impuissance !

  4. Jacqueline

    je suis de tout coeur avec tous ceux qui sont touchés par ces incendies ! c’est malheureusement une chose atroce et pour laquelle l’homme n’est pas toujours le maître ! heureuse aussi de vous savoir à l’abri même si je pense à ceux qui ont peur que le feu les rejoigne ! c’est vrai que la nature a subi depuis des siècles ce genre de désastre ; je l’ai moi-même vécu lorsque j’allais, enfant, sur la région et que le feu parfois encerclait la route et les habitations ! même si on devient fataliste devant les éléments, il n’en reste pas moins la peur et l’horreur de tout perdre en une fraction de seconde ! le plus important est la vie malgré tout ! mais voir disparaître tout ce que l’on a mis tant de temps à construire, ce doit être horrible ! où sont les « protecteurs divins » à ce moment là !! moi la mécréante, je suis troublée par ce que certains implorent alors que la misère du monde n’a que peu de soutien de ce côté là ! mais chacun trouve le courage là où il peut ! et c’est humain … bon courage à tous !

Laissez un commentaire