I am a Barbie girl

Classé dans : 365 petits riens | 2
Hiya Barbie
Hi Ken!
Do you want to go for a ride?
Sure Ken
Jump in
I’m a Barbie girl, in a Barbie world
Life in plastic, it’s fantastic
You can brush my hair, undress me everywhere
Imagination, life is your creation
Come on Barbie, let’s go party

 

 

Un aller retour à la station essence pour faire le plein, et je n’ai pu résister ….

 

La Barbie Curvy.

 

 

Pourquoi me direz vous ? Je suis de la génération Barbie, de ces filles à qui on a insufflé le goût de la liberté, Barbie était pilote d’avion, cosmonaute, médecin … avec Barbie on pouvait tout faire .. sauf une chose, …. lui ressembler .. et là dans sa boite de plastique, une Barbie brune, à la poitrine normale et un peu forte des cuisses, avec un popotin conséquent.

 

Elle m’a appelé …. Et savez vous pourquoi ?

 

 

Parce qu’encore de nos jours, les gens dénigrent l’obésité, ils ont honte des gens gros quand ils font partie de leur famille, car ça fait désordre dans les relations très chics qu’ils ont pu enfin établir, même s’ils sont eux même des minables ou se moquent d’eux allêgrement quand ce sont des étrangers.

Parce qu’encore de nos jours, un gros, c’est quelqu’un qui devrait arrêter de manger, c’est quelqu’un qui ne prends pas soin de lui, ne fait pas de sport et n’est pas présentable partout et en tout lieu.

Alors à tous ces cons, ces gros et petits cons,  je leur dit, là par écrit et je leur dirais un jour en face … personne n’est à l’abri, non personne. Une petite glande, un petit gène (que souvent ils ont eux aussi, la roue tourne ….), une maladie, et même une simple dépression dont ils sont souvent la cause,  un traitement médicamenteux, une petite hormone et c’est votre vie qui bascule.

 

Dans tous les cas, je la trouve très belle ma Barbie.

 

 

Mon père disait, lui même enrobé …

Quand les gros seront maigres, les maigres ne seront plus……

 

 

 

rty!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 Responses

  1. Jacqueline

    la mienne était blonde avec les cheveux qui pouvaient s’allonger ! mais celle-ci est superbe ! bravo pour le commentaire ! et très jolie phrase de votre père ! on disait également chez moi… « mieux vaut faire envie que pitié »… effectivement, nul(le) n’est à l’abri, sans être boulimique, d’un profil généreux… et même la boulimie cache des problèmes qui dépassent les mauvaises langues… alors le principal est d’être bien dans son corps et dans sa tête !

Laissez un commentaire