En attendant le déluge

Classé dans : 365 petits riens | 2

Nourrir les oiseaux, regardez les dernières fleurs du jardin envahies par les herbes, collectionner les nuages, surveiller les simples, profiter des chrysanthèmes, finir les devoirs aux chandelles et aller chercher du foin à la nuit tombée, les journées se suivent sans vraiment se ressembler.  Il pleut à verse,  des orages terrifiants et une tempête de vent, il faut bien que les saisons passent.

2 Responses

  1. Solange

    Je n’aime pas non plus novembre, il est froid et humide, mais malgré cela les fleurs qui font de la résistance sont éclatantes et nous réchauffent le cœur. Merci Nathalie, bises.

  2. bluetit

    merci pour les fleurs
    j aime beaucoup ce joli distributeur a graines
    il fait déjà nuit
    bisous bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.