Le 23ème jour d’après – Je ne veux pas m’habituer.

Classé dans : 365 petits riens | 5

J’ai parcouru le jardin, comme tous les matins, toujours un chat à mes basques, les meubles en fer forgé sont ensevelis sous l’herbe, la bombe de peinture que j’avais utilisée l’année dernière n’est pas au top, il va falloir que j’aille chercher un bon vieux pot de peinture et les repeindre en noir, les banks pointent le bout de leur nez,  rose, blanc, jaune, ça va être une féérie et j’aime ça, ces rosiers sont pour moi le symbole de la Chine ancestrale.

 

J’ai eu également une belle émotion, j’ai enfin réussi à voir fleurir un arum chez moi. Ces fleurs m’ont toujours paru si irréelles, comme si elles n’appartenaient pas à notre monde mais à un siècle aujourd’hui disparu, que c’est un réel bonheur d’en voir une dans mon jardin, j’ai l’impression d’avoir planté les bulbes depuis des décennies.

 

Et puis j’ai enfin cousu des masques, je n’y arrivais pas, je ne pouvais pas en coudre, comme un refus inconscient, un blocage de ce qui se passe. Je ne veux pas m’habituer à cette période si bouleversante, je ne peux pas. Mais il fallait que j’en fasse, pour des amies, pour leur sécurité, alors j’ai pris des tissus un peu précieux, avec du beige et du doré, des tissus un peu ludiques et j’ai cousu, et d’autres en vichy pour les tout-petits.  En cousant, j’ai affronté les démons, cette peur irraisonnée de la maladie, cette terreur d’une guerre bactériologique qui m’a toujours suivie depuis toujours et qui n’a aucune raison d’être.

Et puis je suis trop fière, presque à me la péter un peu,  mon petit citronnier a fait des citrons, DEUX  citrons, un qui murit tranquillement et l’autre qui attends d’être associé au gingembre que Julie l’épicière de mon village a réussi à trouver au MIN.

Une boisson énergisante et réconfortante est en cours de « concoctage » par ma mother.

 

Je suis désolée de compter les jours, mais si je ne le fais pas, je perds mes repères

 

Belle journée à vous, prenez soin de vous.

 

PS : pour les masques j’ai pris ce tuto là 

 

 




 

5 Responses

  1. Annie de Laragne

    Ma visite journalière qui grâce à tes photos embellit mes jours…

  2. mamillon du luberon

    moi aussi j’ai hâte de voir fleurir les rosiers banks (je ne connais pas l’orthographe=) une fois de plus notre Black Jack (le chat breton) est très photogénique, il est majestueux , et croyez moi , c’est le plus heureux des chats.Les masques sont très sympas. Cet après midi je vais me lancer dans le breuvage fortifiant à base de gingembre….résultat pas garanti (lol)

  3. mamillon du luberon

    Annie de Laragne, c’est pour cette raison que Nathalie fait chaque jour les « petits riens », et en ce moment plus que jamais, attention à vous tous, protégez vous bien , de cette saleté de virus , on ne sait pas quand nous allons nous en débarrasser

  4. Anik

    Coucou Nathalie,
    il me semble que d’habitude ce n’est pas ce chat qui te suit? l’es beau celui-là aussi. Les tissus de tes masques sont beaux, et les masques aussi.
    C’est joli l’herbe, mais quand même tu peux passer un coup de tondeuse, c’est pas interdit ça ! ou alors t’es comme moi une grosse feignasse !
    T’as vu c’est jeudi, et on peut même pas aller voir nos copines au club.
    Bisous

  5. Elisa

    Merci pour ces petits riens quotidiens qui me donnent le sourire. Partager ses inquiétudes et ses émerveillements et aussi coudre des masques. c’est aussi mon quotidien en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.