C’est le temps des cerises

Classé dans : 365 petits riens | 4

C’est le temps des cerises au jardin, entre deux orages, elles n’ont pas trop souffert, ce sont des tardives et non traitées, une espèce ancienne,  il faut les consommer tout de suite, sinon elles s’abiment très vite. Pas le temps de faire du stock. On les ramasse au fur et à mesure de nos besoins, pour le plus grand plaisir des oiseaux. Les cerises ont une grande importance dans ma vie, ces arbres que mon père a planté il y a presque 50 ans, ce moment important pour les enfants et les petits enfants quand il était temps de cueillir les fruits, ils sont les précurseurs des grandes vacances. Ces robes cousues pour mes filles toutes petites avec des cerises sur le tissu, pour aller chercher leur père sur le quai d’un port militaire, parce que papa reviendra quand les cerises seront mûres sur le cerisier, au bout de tant de mois de mer, la seule façon de les faire patienter, elles avaient 6 et 2 ans, c’était hier ou presque, c’était il y a 14 ans, et leur bonheur de savoir qu’elles allaient les porter. Les bagarres avec mon frère et ma soeur, pour avoir le yaourt au goût de cerises, d’un temps où personne ne vendait six yaourts ensemble du même parfum. Je vieillis, dans le temps je grimpais comme un singe dans l’arbre, je grimpais sur le toit de l’appenti pour les cueillir, aujourd’hui je ne suis pas des plus téméraires perchée sur mon échelle et eux ont également bien grandit. Ils vieillissent eux aussi, ils produisent beaucoup moins. Je me souviens également d’un paquet de cerises envoyées au bout du monde, car il n’y en avait pas où je vivais. Les cerises de notre jardin. Alors Rosy a fait un clafoutis et chaque année on rajoute des souvenirs.

Quand nous en serons au temps des cerises

Et gai rossignol et merle moqueur

Seront tous en fête

Les belles auront la folie en tête

Et les amoureux du soleil au cœur

Quand nous chanterons le temps des cerises

Sifflera bien mieux le merle moqueur

Paroles: Jean-Baptiste Clément. Musique: A. Renard 1867

 

4 Responses

  1. Annie de Laragne

    Jolies robes et belles photos ! Le clafoutis a l’air appétissant ! Merci de partager tes souvenirs !

  2. Mamillon du Luberon

    Que de beaux souvenirs, et j’y tiens à mes cerisiers, les seuls qui ont survécu au temps, au froid, à la chaleur, de tous les arbres fruitiers que nous avions plantes à l’époque …. je n’ai plus trop la force de m’occuper d’eux …mais je vais essayer ,sinon je demanderai A un spécialiste , je sais ils sont trop hauts , il va falloir leur faire une coupe ‍♂️

  3. Roselyne

    Quelles sont belles ces cerises !
    Chez moi notre vieux cerisier fournit de moins en moins alors nous laissons les oiseaux profiter de ce cadeau de la nature !
    Ce joli tissu aux cerisiers j’en ai un coupon dans mes stocks …mais je ne pensais pas qu’il était si …. »ancien ».
    Bonne dégustation du clafoutis aux souvenirs !

  4. regine

    c’était la chanson de mes parents et ma grand mère faisait des cerises à l’eau de vie… Et les pendants d’oreilles!!!Les cerises tout un symbole ! ! l’été qui est proche et la gourmandise!!!bien jolies photos!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.