Moïra

Classé dans : Zaza est trop sérieuse | 4
« Là où il y a un chien un ange ne peut pas venir …
C’est religieux ton histoire d’ascenseur déserté quand tu y es avec Moïra .
Le prophète Mohamed avait rendez-vous avec l’ange Gabriel .Celui-ci devait lui apporter la parole de Dieu .
Mohamed attendait l’ange assis sur son lit .
L’heure du rendez-vous est arrivée et l’ange n’est pas venu .
Le prophète s’est fâché , a frappé le sol avec son baton et a pesté contre l’ange qui n’a pas le droit de rater son rendez-vous . Puis en se levant le prophète a vu qu’un chien s’était caché sous son lit .Il a chassé le chien et l’ange est venu apporter la parole de Dieu . »
Merci Cerise Violette de ton commentaire, qui m’a permis de faire des recherches approfondies, et de comprendre.

J’ai quand même continué à faire des recherches, et un coup de chance Moïra est un chien de berger, mais …. vous aurez plus de renseignement ici

Les religions sont toutes si différentes, chez nous il existe Saint François d’Assise.

Pour en savoir également un peu plus :

Au VIIe siècle, Mohammed, le Prophète de l’Islam, connaissait la légende des 7 Dormants. Dans la sourate 18 du Coran, il précise qu’un chien gardait les Dormants à l’entrée de la grotte. Pour en savoir un peu plus sur les 7 dormants d’Ephèse c’est par ici (rencontres Islamo-chrétiennes)

Bourbouille et chaussures pour enfants ….

Classé dans : ZaZa's Family | 1
C’est joli comme mot, mais c’est pas le top,

en un mot :

Cette affection cutanée atteint en priorité les enfants non habitués aux zones chaudes et humides. Cette inflammation des glandes sudorales se traduit par des petits boutons rouges ou des petites vésicules prurigineux siégeant sur les épaules, au pli du cou, sur le haut de la poitrine et du dos, les plis de flexion. Les surinfections par grattage sont fréquentes. Le soleil, le climat humide, la sudation, les vêtements lourds et serrés, des locaux mal aérés, des efforts musculaires excessifs, l’abus des douches ou une hygiène défectueuse sont des facteurs aggravants. Le traitement repose sur les antiseptiques (lotion de Foucaud, Nobacter, Solubacter etc) et le talc (Cutisan). Source Doctissimo.

La Toire, habituée des zones sud tropicales (Luberon, Aix en Provence, Marseille, Toulon, la Seyne …) est une spécialiste de la bourbouille (pour les Artextileuses dans l’âme, vous remarquerez que je n’ai pas du tout écris la Bourboule), et bien entendu samedi dernier, la racine des cheveux infectés par cette merde incommensurable qui est pour les gens du Sud de la France une fatalité de quelques jours durant l’été, et ici une habitude.
Direction le mall, à la pharmacie, le stress de la mère de famille commence à s’amplifier. « I want please Madam, one antiseptic lotion for the Sudamina » je vous en bouche un coin hein ? Et là le flou, le traumatisme linguistique, une phrase incompréhensible, j’ai bien du la lui faire répéter quarante fois, elle me sort une floppée de mots, et j’ai l’impression d’être sur une autre planète, et au milieu j’attends Blade, blade, blade, purée je me jette sur mon Harraps de poche, blade ca veut dire balai, qu’est qu’elle veut bien me dire avec son balai. Avec l’air idiot que je devais me payer, elle a pitié de moi et appelle une amie avec son portable, qui parle français. Madame Blade veut dire en français Sang. Fantastic, it’s not Blade but Blood qu’elle me dit la dame. Je me retrouve avec une pommade antiseptique à base de cortisone, Je suppose que je ne dois pas mettre la pommade sur les plaies saignantes, enfin la notice est en anglais, je la traduirai en arrivant à la maison.
Le vendredi soir, pendant le Ramadan est une institution, Il y a foule dans les Mall, à partir de 20 heures on continue nos courses, tranquillement, toujours en répérage de produits alimentaires dignes du palais délicat de Maossi.

On recherche des sandales pour les filles ? Et là plus qu’un choc, c’est un délire, adieu touche BCBG, Bon point et Catimini, même chez les chausseurs les plus chers (90 euros la paire de chaussures pour enfants, les modèles ressemblent à ça … étincelants …

Rayons chaussures enfants de Carrefour, vous avez deviné que Maossi ADOOOOOOOORE …. (moi aussi d’ailleurs mais chut faut pas le dire ….)

Des pompes « tu pues des pieds » mais au moins plus classiques …. nous sommes sauvés pour quelques jours … je peux vous le dire.

Posted by Picasa

A l’attention personnelle de Papa Olive, Marc et Monsieur Joseph ………

Classé dans : Pétage de plomb | 3

Yessssssssssssssssssssssssssssssss, à mettre au coffre tout de suite …..
Oui oui Monsieur Marc L.M. c’est de vous que je parle ….

On s’organise, la rentrée des classes et on s’organise …

Classé dans : Abu dhabi, ZaZa's Family | 13

L’école des deux monstres, juste avant l’ouverture …. à midi
(les gens normaux sont dans leur voiture avec la clim ….)

Pas eu le courage de prendre les photos pendant … le problème c’est … la chaleur, et puis moi qui était plus traumatisée et stressée que les demoiselles, au revoir maman, bisous … et tu te retrouves comme une tarte en laissant tes marmots derrière toi, dans un pays étranger, dans une école nouvelle, à la merci de gens que tu ne connais pas et on dirait en plus qu’il n’y a que toi qui te fais du mouron. Tu vois arriver des mamans toutes blondes toutes bronzées, vêtues de Chanel, des lunettes au vernis à ongles, dans de gros 4×4 et tu te dis au fond de toi dans ton for intérieur, le tien le plus profond (jamais jamais jamais je ne deviendrais comme ça …parce que tu les a vu revenir à midi en tenue de sport, et que pendant que toi tu écris des c……. sur le PC, elles elles prennent soin de leur corps ;-)))

Moins rigolo, le retour à 12H00 à la maison … Taxiiiiiiiiiiiiiiiiiii, 50 degrés à l’ombre et pas un taxi à l’horizon, mais filles sans chapeau, parce que je suis une mère qui n’a rien dans le citron et … une fois dans le taxi, le festival d’Avoriaz à moi toute seule, je me décerne le premier prix (entre nous, on dois être bien à Avoriaz en ce moment) , Comment je vais lui expliquer où j’habite à ce cher monsieur … enfin nous sommes rentrées toutes les trois saines et sauves et … on a survécu à la première journée d’école, je ne vous raconte pas la soirée au supermarché …

Ce matin rebelote. 7h30, 40 degré, Taxiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, p…. on a attendu 40 minutes, je vais craquer moi avec ces taxis, si la semaine prochaine je n’ai pas de voiture, je demande l’aZile politique. J’ai tellement bien expliqué au chauffeur de taxi où on allait que je me suis retrouvé à l’école internationale américaine, heureusement les deux écoles sont proche, french ils ne connaissent pas, Ici c’est Frank (tu es franck et pas français) et là je remercie de tout coeur, mais vraiment de tout coeur, notre voisine qui nous a ramené vivantes et suantes at home.

Entre temps, j’ai pris mon courage à deux mains, vers 11h00 j’ai sorti Moïra seule, elle était heureuse j’ai eu droit à un baroud d’honneur, (la poovre, elle a du croire que je l’avais abandonnée moi qui ne faisais pas un pas sans elle) oui oui j’ai sorti le chien toute seule, comme une grande fille que je suis, et ben … Moïra, tu as le droit de pisser dans la maison ………… j’ai cru que j’allais mourir, juste mourir, mourir tout simplement, je me demande si l’enfer ce n’est pas comme ça … on est resté 10 minutes dehors, Moïra a pissé (j’ai pas regardé si c’était en poudre) et illico presto dans l’appartement. J’ai quand même ramassé un brin de verdure entre un banc de sable et le bitume, je vais voir si ça pousse.

Ce qu’il y a de formidable avec un chien ici, c’est qu’on te laisse toujours l’ascenseur et que personne ne rentre avec toi dans ledit ascendeurs ou alors un français, un anglais ou un américain … il faut que je saches pourquoi ils ont si peur des chiens. Tradition, Religion ou Inconnu.

Sinon on s’organise on s’organise vous avez un peu vu mon cahier de course !!!! Un vrai cahier de compétition spécial Hypermarket, je consigne les produits que ces demoiselles veulent bien ingurgiter et l’endroit où je les ai trouvés.

et puis je me suis tenté le jardin intérieur avec mon brin de verdure dans un verre et une patate douce à faire pousser, le bitume c’est bien mais à petite dose, les plantes commencent sérieusement à me manquer

(Penser à acheter des vases et des plantes vertes …. et les offrir à la voisine quand les chats arriveront)

PS / j’ai fait des pommes de terre bouillies, et Mademoiselle Moassi, les a trouvées aussi bonnes qu’à Saint Martin ………
j’ai crié en courant trois fois autour de la table et en faisant la danse du scalp
(je ferai mieux de faire la danse de la pluie d’ailleurs).

PPS/La connexion internet oscille de 24,0 bits à 2 bit(e)s et le « routeur » a bien failli passer par la fenêtre.
PPPS/ les filles ne prendront pas le ramassage scolaire, il doivent tous croire que nos Zommes travaillent tous chez Total, parce qu’au prix du bus school, c’est la moitié de ma location de voiture par mois. Alors on y croit, il va falloir conduire dans un pays où doubler à droite c’est normal.

Par ici le taxi ….

Classé dans : Abu dhabi, coin couture | 5

Pour mamy

et là aussi ….
Sinon hier ballade en taxi pour allez chez Sylvie je vous emmène …

Je fais très peu de photo, déjà car il est formellement interdit de photographier les gens et ensuite l’appareil photo se paye de tels chocs thermiques qu’il est souvent plein de buée, et lorsqu’il est désembué, l’instant photo est terminé ;-)
Ensuite je me suis balladée avec Monsieur ZaZa et les filles sur Madinat Zahed Center Shop et avant d’y arriver juste derrière Marks and Spencer, il y a des dizaines et des dizaines de petites échoppes remplies de tissus, je n’ai pas encore trouvé le spécialiste du patchwork, je crois qu’il est vers le magasin Shoemart, si quelqu’un peu me dire où se trouve Al Bastaki, je suis preneuse …

Bon je vous laisse, j’ai une tonne de repassage à faire, et je ne peux pas refiler le bébé à monsieur ZaZa, je n’ai plus d’excuses, je ne travaille plus ;-).

Recherche toujours club de patchwork, j’en ai vu un à l’alliance des femmes francophones, mais je n’ai pas de nouvelles, je vais voir du côté américains peut être …

D’accord je vais me coucher ….

Classé dans : Maossi, Pétage de plomb, ZaZa's Family | 8

Un couturière, qui surgit hors de la nuit
Court vers les zaventures au galop
Son nom, elle le signe à la pointe de son dé
D’un Z qui veut dire ZaZa

ZaZa, ZaZa
qui pleure à chaque repas
ZaZa, ZaZa
qui déprime à chaque fois
ZaZa, ZaZa
survivra dans sa cuisine des Zémirats
ZaZa, ZaZa
car Maossi, un jour, tu mangeras

Cheeeeeeeeeeese

Classé dans : Abu dhabi, coin couture, ZaZa's Family | 6
Hier découverte du supermarché le plus proche de l’appartement, un Lulu, et ce que j’aime chez Lulu c’est que j’ai l’impression d’être en Inde, la population est plutôt indienne, et par la même occasion les marchandises aussi, des sari à se damner, des broderies à pleurer, mais surtout un rayon revue et j’y ai découvert Cloth Scissors paper, le hors série spécial atelier, et le numéro de Juillet et Août. Moi qui avait arrêté l’abonnement en France pour cause de finances, je suis très contente. Ok j’ai chouiné un peu sur la perte de mon atelier, et sur le placard qui va le devenir, mais quand je me remets en question, il faut savoir que le le dit placard est en fait la chambre réservée au gens de maison si je dois en employer un .pour faire la cuisine… (sans commentaire).

Il est trop génial celui là, des ateliers d’artiste ce qui me rassure dans la norme bordelique que je suis …

Il y a dans ce mall boutique de luxe, sur boutique de luxe, des boutiques vendant des Habaya brodées de toutes beauté et une librairie anglaise, quelques bouquins de patchwork, une tonne de livre pour tricoter et un rayon art créatif pas très grand mais suffisant pour mes besoins.

Je découvre petit à petit, ensuite Mac Do pour les morveuses, qui sont intenables, il faut savoir que la rentrée des classes est après demain.

Des courses de premières nécessités (laitage, lait, café …) et du fromage, j’étais très contente de trouver du fromage d’ici, jusqu’à ce que, arrivée à la maison, j’ai pu lire l’étiquette avec une loupe, car je suis toujours aussi miro ….

Pas vraiment local …. le fromage, mais très bon, il ressemble au Babybel.

Bienvenue au Moyen Orient

Classé dans : Abu dhabi, coin couture, ZaZa's Family | 8

La caisse est arrivée hier soir à 22h00, moi ça m’épate, jamais en France, un déménagement aura lieu un dimanche soir, tard dans la nuit. On est bien loin des 35 heures. En tout cas je remercie encore les messieurs qui sont venus hier soir.
Mon atelier va se limiter à ces quelques livres et à cette unique cantine. Bon aujourd’hui (enfin ce soir) direction Ikea, pour acheter un meuble de rangement, des traiteaux et une planche.
Pensez à m’abonner à :
Magic Patch
Quilt Country
Inspiration en français
Quilting Art
Créations Patchwork
Broderie d’art
Mains et Merveilles Point de croix et Broderie Créative
Marie Claire Idées
Marianne Maison
Burda Patchwork
Les nouvelles du Patch
Et je suis sûre que j’en oublie en plus, Mamy au cas où tu as oublié la liste, ils sont là ….
J’hésite encore à m’installer dans le couloir ou dans le débarras à côté de la cuisine, le débarras ça me permettrai de pouvoir patouiller avec l’eau…. je médite, je médite. Et puis il ne faut pas que je médite trop longtemps quand même ….
Sinon hier soir, pour le dîner, j’ai géré, j’ai vraiment géré la crise, et je suis fière de moi, je deviens un génie culinaire, et l’impératrice de la mauvaise foi. Pour Mademoiselle Maossi, qui parmi ces plats de prédilection se trouve uniquement, la purée, les frites, les pommes terres bouillies, l’omelette aux lardons et fromage, la quiche lorraine, les pâtes à la carbonara, et pas autrement, les steaks et les steaks hachés, le jambon, et la soupe de légume (blanche la soupe, ni verte ni orange) et épaisse comme un purée (quasiment de la purée de patates en somme).
J’ai géré l’omelette du siècle, les lardons aux saucisses de boeuf hallal, et bien oui, j’ai transformé mes saucisses en « lardons émiriens » appelation contrôlé ZaZa’s Family et là ….. Mademoiselle Maossi m’a répondu de son air candide, Maman tu les couperas plus petits le petit salé d’ici, celui là il est trop gros.

ouuuuuuuuuuuuuuufffffffffffffffffffffffff.