Par ici le taxi ….

Classé dans : Abu dhabi, coin couture | 5

Pour mamy

et là aussi ….
Sinon hier ballade en taxi pour allez chez Sylvie je vous emmène …

Je fais très peu de photo, déjà car il est formellement interdit de photographier les gens et ensuite l’appareil photo se paye de tels chocs thermiques qu’il est souvent plein de buée, et lorsqu’il est désembué, l’instant photo est terminé ;-)
Ensuite je me suis balladée avec Monsieur ZaZa et les filles sur Madinat Zahed Center Shop et avant d’y arriver juste derrière Marks and Spencer, il y a des dizaines et des dizaines de petites échoppes remplies de tissus, je n’ai pas encore trouvé le spécialiste du patchwork, je crois qu’il est vers le magasin Shoemart, si quelqu’un peu me dire où se trouve Al Bastaki, je suis preneuse …

Bon je vous laisse, j’ai une tonne de repassage à faire, et je ne peux pas refiler le bébé à monsieur ZaZa, je n’ai plus d’excuses, je ne travaille plus ;-).

Recherche toujours club de patchwork, j’en ai vu un à l’alliance des femmes francophones, mais je n’ai pas de nouvelles, je vais voir du côté américains peut être …

Cheeeeeeeeeeese

Classé dans : Abu dhabi, coin couture, ZaZa's Family | 6
Hier découverte du supermarché le plus proche de l’appartement, un Lulu, et ce que j’aime chez Lulu c’est que j’ai l’impression d’être en Inde, la population est plutôt indienne, et par la même occasion les marchandises aussi, des sari à se damner, des broderies à pleurer, mais surtout un rayon revue et j’y ai découvert Cloth Scissors paper, le hors série spécial atelier, et le numéro de Juillet et Août. Moi qui avait arrêté l’abonnement en France pour cause de finances, je suis très contente. Ok j’ai chouiné un peu sur la perte de mon atelier, et sur le placard qui va le devenir, mais quand je me remets en question, il faut savoir que le le dit placard est en fait la chambre réservée au gens de maison si je dois en employer un .pour faire la cuisine… (sans commentaire).

Il est trop génial celui là, des ateliers d’artiste ce qui me rassure dans la norme bordelique que je suis …

Il y a dans ce mall boutique de luxe, sur boutique de luxe, des boutiques vendant des Habaya brodées de toutes beauté et une librairie anglaise, quelques bouquins de patchwork, une tonne de livre pour tricoter et un rayon art créatif pas très grand mais suffisant pour mes besoins.

Je découvre petit à petit, ensuite Mac Do pour les morveuses, qui sont intenables, il faut savoir que la rentrée des classes est après demain.

Des courses de premières nécessités (laitage, lait, café …) et du fromage, j’étais très contente de trouver du fromage d’ici, jusqu’à ce que, arrivée à la maison, j’ai pu lire l’étiquette avec une loupe, car je suis toujours aussi miro ….

Pas vraiment local …. le fromage, mais très bon, il ressemble au Babybel.

Bienvenue au Moyen Orient

Classé dans : Abu dhabi, coin couture, ZaZa's Family | 8

La caisse est arrivée hier soir à 22h00, moi ça m’épate, jamais en France, un déménagement aura lieu un dimanche soir, tard dans la nuit. On est bien loin des 35 heures. En tout cas je remercie encore les messieurs qui sont venus hier soir.
Mon atelier va se limiter à ces quelques livres et à cette unique cantine. Bon aujourd’hui (enfin ce soir) direction Ikea, pour acheter un meuble de rangement, des traiteaux et une planche.
Pensez à m’abonner à :
Magic Patch
Quilt Country
Inspiration en français
Quilting Art
Créations Patchwork
Broderie d’art
Mains et Merveilles Point de croix et Broderie Créative
Marie Claire Idées
Marianne Maison
Burda Patchwork
Les nouvelles du Patch
Et je suis sûre que j’en oublie en plus, Mamy au cas où tu as oublié la liste, ils sont là ….
J’hésite encore à m’installer dans le couloir ou dans le débarras à côté de la cuisine, le débarras ça me permettrai de pouvoir patouiller avec l’eau…. je médite, je médite. Et puis il ne faut pas que je médite trop longtemps quand même ….
Sinon hier soir, pour le dîner, j’ai géré, j’ai vraiment géré la crise, et je suis fière de moi, je deviens un génie culinaire, et l’impératrice de la mauvaise foi. Pour Mademoiselle Maossi, qui parmi ces plats de prédilection se trouve uniquement, la purée, les frites, les pommes terres bouillies, l’omelette aux lardons et fromage, la quiche lorraine, les pâtes à la carbonara, et pas autrement, les steaks et les steaks hachés, le jambon, et la soupe de légume (blanche la soupe, ni verte ni orange) et épaisse comme un purée (quasiment de la purée de patates en somme).
J’ai géré l’omelette du siècle, les lardons aux saucisses de boeuf hallal, et bien oui, j’ai transformé mes saucisses en « lardons émiriens » appelation contrôlé ZaZa’s Family et là ….. Mademoiselle Maossi m’a répondu de son air candide, Maman tu les couperas plus petits le petit salé d’ici, celui là il est trop gros.

ouuuuuuuuuuuuuuufffffffffffffffffffffffff.

Hier soir

Classé dans : Abu dhabi, Instantané | 4

Donc hier c’était relache pour tout le monde, et le soir, direction le supermarché, il nous manque toujours quelque chose, vivement que nous ayons une voiture pour que je fasse les courses une bonne fois pour toute.

Et puis en sortant du Marina Mall, en attendant le taxi, à l’arrêt de bus, rencontre impromtue sur le parking de Carrefour … (pour la file de taxi, j’avais vraiment l’impression d’être à Paris, Gare de Lyon, impressionnant, des dizaines de personnes attendant le taxi avec leur caddie, et un monsieur de Carrefour qui récupère les caddies).

Le temps que mon appareil photo reprenne température ambiante, les personnes qui étaient sur la charrette étaient descendues, et puis pas évident les photos de nuit.

Je trouve la chaleur inhumaine, il parait que les températures vont devenir plus tempérées au fil des semaines. C’est simple, tu sors de l’appartement climatisé, tu te mets devant l’immeuble a attendre un taxi, et là tu ne vois plus rien car tes lunettes sont embuées (et l’objectif de ton appareil photo aussi d’ailleurs), et tout d’un coup tu te mets à dégouliner de partout, en 20 secondes tous tes vêtements te collent comme si tu sortais de la douche … Je crois que la température est pire qu’à Nouméa, à moins que je n’ai oublié, j’ai peut être oublié ;-). J’attends avec impatience la livraison de la caisse qui devrait arriver ce soir … Alors arrivera ou n’arrivera pas ?

Photo furtive, il fait chaud mais les filles peuvent toujours faire un peu de patin à glaces pendant que maman fait ses courses ou boire un petit …

Coca Cola ;-)

Le vendredi c’est samedi, le samedi c’est dimanche, et le dimanche c’est lundi

Classé dans : Abu dhabi, ZaZa's Family | 1
Une fois que l’on a imprimé ce principe de base, tout va bien, le week end c’est le vendredi et le samedi, la semaine recommence le dimanche et les filles n’ont pas classe le mardi.

Donc ce matin relâche, Monsieur Zaza sort Moïra comme chaque jour, et …………. je crois que c’est moi qui vais sortir le chien. Il revient catastrophé en me disant : Moïra est l’idole du quartier, la dame qui m’a dit hier que c’était « a Very Pretty Dog », m’a klaxonné ce matin, j’ai peur qu’on me pique mon chien .... (no comment, in English on the text) Il parait que la Mô se la pète en laisse, et se prend pour un border collie pure race, elle roule des mécaniques, et devient une vraie citadine. Pour tout ceusses qui m’ont dit que nos chiens seraient malheureux ici … voici la preuve en image … Moïra se fend la poire, et comme c’est une dormiasse, rien ne la pertube.

Les mômes comme partout où elles seront un matin de week end, sont affalées devant la TV avec leur petit déj.

Normalement, les déménageurs auraient du livrer notre caisse ce matin, mais il semblerait que …. (enfin qu’ils aient eu aussi l’heure Kanak), faut se dire que la journée n’est pas terminée … l’espoir fait vivre.

Emancipation et visite chez Sylvie

Classé dans : Abu dhabi, ZaZa's Family | 4

Monsieur ZaZa est à son travail, nous sommes livrées à nous même. On traînasse un peu le matin, quoique, se taper 170 métres carré de marbre rempli de poil de chien avec aspirateur et serpillière, je ne sais pas vraiment si c’est vraiment trainasser, je laisse un peu dormir les filles. Et en avant pour le repas du midi, ça va être chaud encore. Je branche la friteuse et m’aperçois avec désarroi, que je ne peux plus brancher le micro onde (à noter … acheter des multiprises), comment vais je dégeler mes steak ? Et là Mamzelle ZaZa dite la blonde a un trait de génie (enfin presque), 8 minutes sur la loggia, et je peux vous dire qu’ici il n’y a pas besoin de micro onde ;-).

Mauvais délire, les steaks frais sont assaisonnés aux épices à Couscous, La Toire s’éclate, Maossi fait la tronche des mauvais jours, et sa gueule de bretonne butée (pléonasme) à qui on a piqué sa galette et ne mange que des frites.

L’après midi, je prend un taxi avec les filles, Seule, Alone, I am alone to speak english, I am very alone poor devoted Housewife.

Hello, Sir, I want to go to Garden View just between Millenium Hotel, do you understand, because me I understand rien du tout that do you say. You are Indi, I am french, yes its my babys, your have babies you too, yes, you have two girl and one boy. Bye bye Sir, Where is my money, What not money ! Et me voula enflée de 3 dirham, ce qui fait quelques dizaines de centimes.

Maintenant que je suis arrivée chez Sylvie, ben chui pas dans la M… faut que Monsieur ZaZa nous rejoignent parce que … et ben, chai pas retourner chez nous, j’habite à l’angle de la 15th Street et de la 2 th Street, with tous les efforts du monde, j’ai un mal fou à dire avec l’asssssent anglais FIFHTEEN STREET AND SECOND STREET, et je suis sûre que les taximen prennent un malin plaisir à faire ceux qui ne me comprennent pas.

Chez l’ambassadeur :-)

Chez Sylvie épouse d’un collègue de Monsieur ZaZa, c’est réception chez l’ambassadeur, je suis comme une gamine, à délirer sur la grandeur de l’appartement, il y a un coffre dans chaque chambre, vu l’état de nos finances, on se dit que c’est juste pour planquer le saucisson, car je peux vous assurer qu’ici c’est denrée rare, je commence à rêver méchamment de lentilles au petit salé, de paté de campagne, de Coppa, et de saucisson sec, une subite envie de marché noir me prend (c’est fou dès que tu es en restriction, tu en veux ce qui t’es interdit, c’est comme pour les régimes … tu détestes les choux à la crême, et tu ne rêves que ça dès qu’on t’interdit d’en manger), il parait qu’il y a un supermarché où le cochon est caché dans une pièce fermée à clef et que seuls les européens peuvent accéder et acheter, je vous dirais ça dès que j’aurais testé.

Dommage l’immeuble de Sylvie est interdit aux animaux, en revanche, bonheur absolu pour les mômes, une piscine sur le toit au 22 ème étage, une vue grandiose sur la mer et sur la corniche, surprise surprise pour les demoiselles, qui ne m’attendent même pas pour plonger et Monsieur ZaZa nous rejoint, direction the swimming pool, trop bien.

En discutant de nos problèmes de steak hachés respectifs, Monsieur Sylvie nous emmène dans une épicerie à côté de chez lui et là

YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS, YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS , YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS,

steak hâché et Mashed Potatoes (vous le saviez vous, que la purée Mousseline et ben c’est des Mashed Potatoes, et ben pas moi ….)? Monsieur Sylvie reconnaissance éternelle …

Le soir Maossi a mangé et tellement qu’elle a eu mal au ventre … Vous avez devant vous une maman soulagée.

Juste pour le plaisir les tableaux dans l’appartement de Sylvie, belle inspiration pour l’art textile.

Vous connaissez l’histoire de la famille steak haché qui part se promener en forêt, il y a papa, maman et les enfants steak haché. A un moment, Papa et Maman ne trouvent plus leurs enfants, angoissés, ils appellent, ouhouh vous z’êtes oùùùùùùù ? et les enfants sortent d’un fourrée en riant, et en disant « Ben on steak haché » ………. Je sais je deviens obsessionnelle avec ça …. ;-)