Marie, Jésus, Joseph …

Classé dans : 365 petits riens | 5

Il y a très longtemps que j’avais envie d’un crèche toute blanche à la manière d’Arterra, les prix m’ont toujours fait reculer … j’avais une nativité en porcelaine pas très jolie, venue de Chine et un peu peinte n’importe comment, de quatre sous, il faut l’admettre, elle était vraiment moche.  Alors pour ce week end pluvieux, je m’y suis mise … un peu de peinture pour changer les choses … juste posée au pied de l’arbre de mon père … pas eu le loisir vue la lumière sinistre d’un week end en alerte orange mais sans neige, de préparer une mise en scène , les rois sont peints également …  Si j’ai le temps dans la semaine, je ferai une étable en organdi .. une maison un peu plus grande que celles ci, et puis j’irais chercher des branches d’oliviers et de buis, et de jolis globes de verre. Même si le coeur n’est pas trop à la fête, perdre deux êtres en peu de temps, ce n’est jamais très facile (non non je ne parle pas de Johnny) mais de véritables proches, qui eux sont partis en silence, ont souffert en silence, et n’ont pas été idôlatrés, iconisés par les foules même s’ils ont passé leur vie à prendre soin des autres et puis je pense à tout et à tous, aux désastres humanitaires, aux guerres, aux massacres, à ces jeunes soldats qui risquent leur peau loin de leur famille, tout ce qui ne fait pas se lever les foules et je me dis que fêter l’avènement d’un petit enfant qui aurait pu changer les choses pourquoi pas .. j’irai peut être à la messe à Noël qui sait, juste pour essayer de comprendre, moi la mécréante à l’humour noir.

Je vois la misère chaque jour, je lis le désespoir dans le regard des gens, leur quotidien n’est ni musique, ni paillettes, ni alcool, ni drogue, ils ne peuvent flamber leur argent et leur vie, juste survivre .. je ne m’apparente à personne … et c’est bien. Je relirai d’Ormesson … et bien d’autres, je vous laisse, je pars travailler, bon début de semaine à vous, il pleut enfin sur la Provence, peut être que l’herbe repoussera sur les champs desséchés.

 

« La mort ne doit en aucune façon redresser l’image
que nous avons d’un homme. »
Thomas Bernhard

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2ème dimanche de l’Avent, le sapin de mon père

Classé dans : 365 petits riens | 2

C’était un viel arbre oublié, fabriqué en bois  par mon père pour sa petite fille , il y a une quinzaine d’années, vert et rouge, les boules étaient cassées, le vert avait pâli, un patron trouvé dans un vieille revue, lui avait donné envie de le fabriquer,  il était dans la remise, attendant des jours meilleurs … ce matin,  il est devenu blanc, et s’est illuminé de leds, on lui a rajouté une étoile, il est tout simplement différent, mais c’est toujours le même, ainsi Papy sera avec nous le soir de Noël, car il nous manque toujours. Les blés de la Saint Barbe poussent tranquillement, c’est un dimanche froid, gris et pluvieux. Tout le monde reste à l’abri, on a tant besoin de pluie, et puis des galettes à midi pour se motiver .. cet après midi sera également bricoleur …

EnregistrerEnregistrer

Life to Mars

Classé dans : 365 petits riens | 3

Tu fredonnes une vieille chanson de Bowie, Is there life on Mars ? 

A écouter ICI

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Black Jack et le bois

Classé dans : 365 petits riens | 2

La neige persiste à plusieurs endroit elle prend ses quartiers d’hiver. la Provence est belle sous son ciel bleu.

Ranger le bois, car  « quand femmes ranger le bois, l’hiver sera froid » …

S’amuser à faire des boules de neige avec Black Jack (le chat de ma soeur), le malouin, qui tire son nom du drapeau des pirates.

Sourire des  juments intriguées se demandant quel drôle de tas de foin se trouve au milieu de leur champ

Faire des free hugs avec le chat et les juments

Réussir à empiler proprement à l’abri nos quatre stères avant la tombée de la nuit,

Attendre que neige revienne

 

Finir la journée, avec un grand bol de chocolat chaud et reprendre tout doucement ma vie de Kratrice Rurale.

 

 

EnregistrerEnregistrer

Sur ma route, la campagne se prépare

Classé dans : 365 petits riens | 0

Elle se prépare pour le solstice d’hiver, et c’est joli.  Les oiseaux piaillent et se réchauffent au sommet des amandiers, la Sainte Victoire se dessine doucement, le gel cristallise et pétrifie chaque brin d’herbe que le soleil essaye de libérer. J’ai vu une grassouillet rouge gorge, ressemblant à s’y méprendre à Tipiti, le rouge gorge héros du livre d’apprentissage à la lecture de ma soeur et je souris. Les cabanons prennent la pause, comme dans une crèche de Provence à l’échelle humaine, je m’attends à voir sortir le berger et ses moutons, et je me dis que les fumées au fond du tableau c’est le Boumian qui est peut être en train de faire un flambée au loin, à côté de sa roulotte.

En arrivant devant la porte de mon bureau, des lutins ont installé la boite aux lettres du père Noël et si je lui écrivais cette année, j’ai tant de choses à  lui dire …

EnregistrerEnregistrer

Cristaux

Classé dans : 365 petits riens | 2

La neige a fait place à la glace, qui s’illumine de petits éclats en paillettes solaires, il fait si froid. Les vitres des voitures se sont recouvertes de dentelle de givre, de minuscules forêts polaires se dessinent sur les buches, Jujube est téméraire, mais se demande bien où il va pouvoir creuser les trous nécessaires à ses toilettes …  des fleurs de strass prennent possession du territoire, la campagne s’est recouverte de cristal, la lumière a repris ses droits.

Bon dimanche

EnregistrerEnregistrer

Dans le silence étourdissant de la non vie.

Classé dans : 365 petits riens | 13

Je n’aime pas la neige, je n’ai jamais aimé la neige, ce silence assourdissant, la nature figée, cette horrible impression de non vie, les terres gelés, les oliviers blanchis, heureusement que j’ai croisé un oiseau sur mon chemin, à peine réveillé, s’interrogeant sur le pourquoi des choses. Je suis gelée, la neige tombe doucement. Le feu dans le poêle crépite … c’est bien l’hiver qui s’annonce en grand pas.

Il a neigé en Provence, heureusement ce n’est pas si fréquent que ça et ça ne dure pas. J’avoue préférer les déserts de sable grouillants de vie aux déserts gelées, d’ailleurs aujourd’hui, c’est la fête nationale des Emirats Arabes Unis, ça me manque ….

Il se remet à neiger, j’entre en hibernation, bloquée par la neige, cernée par les loups, je reviendrai au printemps ;-)

 

 

 

La neige du 1er décembre

Classé dans : 365 petits riens | 2

Il a neigé sur Belle Etoile, tout est silencieux, les chats s’en donnent à coeur joie et jouent dans le pré … il fait froid, il fait très froid, la lumière est encore plus belle à l’heure où je vous écris, le ciel s’est teinté de rose, il va falloir que j’affronte le gel pour partir travailler. Belle journée à tous.