La Vigie

Classé dans : 365 petits riens | 5

DSC_0766

 

Il y a t’il un meilleur endroit pour dormir, à l’ombre et en plein courant d’air,

de plus de là haut je surveille tout ….

 

DSC_0764-001 DSC_0768 DSC_0770 DSC_0772

Je surveille tout quand je ne dors pas bien sûr ….

 

DSC_0777 DSC_0782 DSC_0787

 

Je vous présente le chat qui a toujours choisi ses maisons ….. et qui ne descend de ses hauteurs que pour manger. C’est un original et depuis qu’il est né … il est ainsi.

Graines

Classé dans : 365 petits riens | 4

DSC_0790 DSC_0796

 

Parce que de chaque minuscule graine, peut naître une pensée, de chaque pensée peut naitre une révolution …. les fleurs comme les idées ne meurent jamais.

DSC_0797 DSC_0799 DSC_0800 DSC_0801 DSC_0803 DSC_0805 DSC_0808 DSC_0812

 

DSC_0807

Pas envie de parler ce matin

Classé dans : 365 petits riens | 4

Pas envie d’écrire, pas envie d’aligner les mots, comme on aligne les grains d’un chapelet, pas envie, ni de prier, ni d’accuser et pourtant …

Juste savoir tout au fond de moi que le défaitisme, le désarroi, la peur ne servent à rien, juste savoir au fond de moi que les seules valeurs laïques ou religieuses qui existent sont le respect des autres et de la vie.

De ces lieux consacrés, de ces lieux qui n’ont été bafoués dans l’histoire que par des dégénérés exaltés par une idéologie sanglante et hégémonique,  je veux garder en moi l’espoir, un espoir ténu mais indicible, celui qui est bien réel au fond de chacun d’entre nous, celui qui fait que nous résisterons parce que c’est ancré dans nos gènes.

 

« Le jour où nous n’allumerons plus de bougies,

nous serons devenus comme eux »
Antoine Leiris
(Le journaliste Antoine Leiris a perdu sa femme, le 13 novembre au Bataclan)

 


DSC_0116-15 DSC_0124-8

 

Jouer sous l’arc en ciel, jeux et comptines

Classé dans : 365 petits riens | 5

DSC_0693 DSC_0698 DSC_0703 DSC_0737 DSC_0742 DSC_0745 DSC_0746

Je jouais

Je jouais à grimper à l’arc-en-ciel
comme à l’échelle
sur le jaune
j’ai cueilli des boutons d’or
sur l’orange
j’ai des clémentines
sur le rouge
des framboises et des cerises
plus haut j’ai respiré la violette
dans le bleu
j’ai coupé une fenêtre de ciel
pour voir l’indigo
et je suis tombé par la fenêtre
sur l’herbe verte.

Luce Guilbaud.

Un dimanche sur le marché de St Mart

Classé dans : 365 petits riens | 5

DSC_0658

 

Les touristes se précipitent …

DSC_0661 DSC_0662 DSC_0663 DSC_0664 DSC_0665 DSC_0666 DSC_0667 DSC_0668 DSC_0669 DSC_0670 DSC_0671

 

les puces des couturières nous accueillent ….

DSC_0672 DSC_0673 DSC_0674 DSC_0675 DSC_0676 DSC_0677 DSC_0678 DSC_0680 DSC_0681 DSC_0683 DSC_0684 DSC_0685 DSC_0686 DSC_0690 DSC_0691

 

 

On y croise des People, mais chez nous la pudeur est de mise, j’ai une photo, mais vous ne la verrez pas ….photo d’un amie et du people,

qu’il a gentiment accepté de faire.  Pourquoi me direz vous ?

Ben tout simplement parce que quand les gens viennent chez nous, ils ont droit au respect, à la considération et surtout à la paix,  comme nous tous. Ca se passe comme ça dans le Luberon.

Je ne sais pas vous, mais j’évite les infos en ce moment, juste pour garder mon libre arbitre.

Bonne semaine.

Après l’orage

Classé dans : 365 petits riens | 3

DSC_0615 DSC_0617 DSC_0618 DSC_0619

“Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur.”
Henri Cartier-Bresson

DSC_0614 DSC_0625 DSC_0627 DSC_0631 DSC_0640 DSC_0642 DSC_0643 DSC_0645 DSC_0646 DSC_0647 DSC_0651 DSC_0653

6h00

Classé dans : 365 petits riens | 6

DSC_0578

 

Le ciel prend un couleur étrange, entre le noir et le bleu, la lune a de la peine à se coucher, et se drape d’un étrange voile de brume ….

DSC_0582 DSC_0588

 

d’un côté la Sainte Victoire émerge de l’obscurité …

DSC_0590

la pluie sera bienvenue …

DSC_0593

le Luberon lui aussi prend un air automnal

DSC_0594

et je vagabonde sur ma route, à la recherche d’un petit rien, qui me donnera l’espoir d’un monde moins menaçant.

DSC_0595 DSC_0597

les roses trémières se sont éteintes, ça sent déjà la fin de l’été …  Je vais nettoyer ma maison comme si je voulais me débarrasser de toutes les horreurs humaines, de la plus infime bassesse des hommes jusqu’à la pire.

DSC_0602

L’escargot qui voulait visiter le monde

Classé dans : 365 petits riens | 4

DSC_0542

Il fait lourd, très lourd de cette chaleur moite des jours d’orage, on attend la pluie comme une bénédiction,

les agriculteurs s’activent dans les champs pour éviter un désastre, le tonnerre gronde au loin.

On attend dans la pénombre des maisons, je n’ai pas envie d’éclairer la lumière à 8h00 du matin.

DSC_0546

DSC_0555

DSC_0547

Les escargots se promène le long du mini bassin … celui ci rêve d’aventure.

DSC_0550

Couronné d’une fleur de chicorée, il explore ….DSC_0558 DSC_0564

Au risque de se noyer, le monde est vaste pour un escargot …

DSC_0561

les limaçons sont moins téméraires, ils attendent le moment opportun.

DSC_0569

Ils attendent la pluie, comme moi, comme la terre ….

Peut être vais je créer aujourd’hui, je ne sais pas, je lis les témoignages de l’attentat du 14 juillet qui passent dans mon reader, j’ai lu le combat d’un dame qui pour sauver son enfant, s’est précipitée sous le camion avec elle en protégeant sa  fille avec son doudou dans Nice Matin, et chaque fois que je lis un témoignage, ce témoignage … un énorme colère me vient, un doudou contre le terrorisme, un doudou en rempart de la folie des hommes.  Je suis en colère contre ceux qui continuent à faire comme si rien n’était.  Ceux qui s’insurgent pour leur petite personne, ceux qui jouent les outragés.  Ca me choque et je le dis.

1 2 3 4 253