En ce moment chez la Bastidane ...

Je suis toujours là

  Je suis totalement débordée par le déménagement et les travaux dans mon atelier, mais je suis là,  j’ai ouvert un nouveau profil Instagram, avec uniquement mes créations, vous y découvrirez les anciennes,... Pour en savoir plus

Fil’Artmonie à Plan de Cuques jusqu’à ce soir …

Classé dans : Exposition | 4

Je vous emmène avec moi à Plan de Cuques, pour l’exposition des chiffonneuses

et du groupe d’art textile « Fil’Artmonie » dont je fais partie depuis sa création …

dépêchez vous, vous avez jusqu’à ce soir pour visiter l’exposition.

 

 


EnregistrerEnregistrer

Je suis toujours là

Classé dans : Ouvrages | 7

 

Je suis totalement débordée par le déménagement et les travaux dans mon atelier, mais je suis là,  j’ai ouvert un nouveau profil Instagram, avec uniquement mes créations,

vous y découvrirez les anciennes, mais aussi quelques nouveautés les encours du moment, que je vous présenterais dans quelques temps, j’ai repris mes aiguilles et c’est si bon.

A bientôt ?

C’est par ICI

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Cosplay , Mavis Vermillion s’est rendue à la Japan Expo Sud

Classé dans : Inspiration | 7

 

Quelques bonnes heures (une très grosse journée) de travail pour coudre le cosplay de Mavis Vermillion de Fairy Tail, un tissu lourd un peu extensible, et hops on y a cru, surtout ma fille, avec l’aide de sa grand mère on a réalisé le costume de Mavis … elle est devenue pour la Japan Expo Sud, l’idole des petites filles, encore un peu empruntée devant l’objectif, une belle parenthèse dans mon chantier qui avance petit à petit.

Si vous voulez en savoir plus sur notre journée à la Japan Expo c’est sur les petits riens ICI

 


EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Lucy Maud Montgomery, Scrapbook et Anne avec un E

Classé dans : Inspiration | 6

En relisant le vieux blog Histoires de boites à couture, je me suis à nouveau penchée sur les cahiers de coupure de Lucy Maud Montgomery, l’auteur d’Anne la maison des pignons verts et bien d’autres oeuvres canadiennes marquantes de leur époque …

En recherchant des coupures de journaux,
j’ai découvert ce site
Les « journaux intimes » de Lucy Maud Montgomery,
écrivain canadien du début du 20 ème siècle, mais oui vous la connaissez tous, Anne la maison aux pignons verts ….
Voici un extrait du site (un peu obsolète il est vrai, mon ancien article datant du 17 octobre 2007) , où vous pourrez trouver des vidéos, les pages des cahiers et l’histoire du Canada, au travers de la vie de Lucy Maud Montgomery, et aux travers de son oeuvre. Montgomery, qui est connue davantage pour Anne of Green Gables (Anne … la maison aux pignons verts paru en 1908) et la série Emily, est une personne d’importance historique nationale et une héroïne du vingtième siècle : auteur doué, photographe, correspondante et journaliste, elle tenait aussi son journal intime et créait des cahiers de coupures, une femme libre.
La page trente-six du premier cahier de coupures rouge de l’Ontario comprend trois photographies du trousseau de Montgomery et des échantillons de tissu de ces ensembles. Les diverses coupures de presse révèlent que Montgomery était de plus en plus engagée dans sa nouvelle résidence de Leaskdale et aussi en tant que femme de ministre; le procès-verbal du Canadian Women’s Press Club témoigne de l’importance continue de ses activités connexes à l’écriture. Remarquez l’article au sujet de la nièce du comte d’Eglinton et la carte de visite de madame Sam Sharpe. Le lieutenant-colonel devait bénéficier du premier vote de Montgomery et devenir héros de guerre.

 
Le scrapbooking n’est donc pas né d’aujourd’hui, nous faisions peut être du scrapbooking sans le savoir ?

 

 

Et Lucy Maud Montgomery inspire toujours … et encore.

 

 

 

 

Pendant les vacances journée canapé, à regarder Ann avec un E, la nouvelle série de Netflix, un pur bonheur loin de la tourmente du monde. Vite vite la saison 2

Après maintes recherches sur le net, pour fabriquer notre poupée Anne des Pignons Verts, je me suis souvenue qu’il y a des siècles de cela, presque trente ans, j’avais une poupée rousse avec des tâches de rousseur, une Corolle …

Avec Miss Pö on l’a retrouvée, bien cachée. Parce que Anne est éternelle, ces petites filles que l’on empêche de parler, qui ont décidé de prendre leur vie en main, et surtout qui veulent être indépendantes. Anne est éternelle dans ce monde où les libertés des femmes sont toujours précaires. Alors ce livre obligatoire à lire dans les écoles japonaises pour le cours de littérature étrangère, si nous le faisions lire à nos filles ?

Et puis comme un bonheur des trouvailles de grenier, ne vient jamais seul, on a retrouvé un vieux livre de patrons de vêtements de poupée avec le costume d’Anne des Pignons Verts. Parce que malgré tout, on peut changer le monde, tout doucement sans faire de bruit, avec un livre, une poupée et un peu de tissu.

Publié une première fois en 1925 en langue française, puis en 1965 par la Bibliothèque Verte, on ne peut pas dire que la liberté des filles a enchanté les éditeurs français. Il aura fallut attendre 1987 …

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2018, Année de la Broderie #2018anneedelabroderie #2018yearofembroidery

Classé dans : 2018 année de la broderie | 13

Je déclare officiellement, et d’un commun accord avec moi même (je fais ce que je veux) que 2018 sera l’année de la broderie, qu’on se le dise …

les hashtags officiels sont

 

#2018anneedelabroderie #anneedelabroderie #2018embroideries #2018yearofembroidery #yearofembroidery #2018broderie #2018embroidery.

 

 

A vos aiguilles, à vos photos, à vos hashtags …  La broderie doit inonder le monde, de beauté, de douceur et de sérénité.

 

et n’oubliez pas « les petits riens »

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Bonjour janvier

Classé dans : Inspiration | 17

Je vous souhaite à tous une belle et douce année 2018, prenez le temps, prenez votre temps, celui de vivre, de rêver et de réaliser vos rêves.

C’est parti pour de nouvelles aventures sur la Bastidane, ici et sur les Petits Riens, parce que sans « petits riens », la vie ne vaut pas le coup.

Merci également de votre fidélité que ce soit sur Instagram,  sur Facebook, merci d’être là dans les bons et les mauvais moments, merci à vous tous.

 

2017 a été pleine de joie, avec l’immense réussite d’Aigu’illes en Luberon et d’autres succès personnels,  elle a été remplie d’immense tristesse et d’impuissance devant la maladie avec la perte d’un être cher.

Alors profitez de ceux que vous aimez, c’est la seule chose que je veux vous souhaiter.

Je vous dis à bientôt, il est grand temps de reprendre les aiguilles.

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année

Classé dans : 365 petits riens | 14

Noël arrive à grands pas, on va fêter la naissance d’un petit enfant qui aurait dû  changer le monde, il y a 2000 ans.. les étoiles s’éclaireront peu à peu dans le ciel, le jardin s’éclairera d’une lumière différente, il manquera des étoiles à mon arbre, c’est ainsi que le monde est. Nous avons décoré le jardin.

Je vous souhaite un merveilleux Noël, que vous soyez croyants ou pas (comme moi), une nuit de trève ne peut faire de mal à personne.

La Bastidane reviendra en 2018 plus forte que jamais. Parce que les rêves d’enfant, tant qu’on est vivant, il est encore temps.

JOYEUX NOEL

et n’oubliez pas les petits riens ça continue, moins assidus, mais ils existent encore.

Alors, allons chercher le feu des étoiles.

 

Quand on laisse mourir le feu de Noël, il n’y a plus qu’un moyen de le rallumer. C’est d’aller chercher le feu des étoiles.
[ Les autres et les Miens (1979) ] Pierre Jakez Hélias

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Broderie et cartonnage n° 25

Classé dans : Inspiration | 6


Un bel article de 6 pages, dans la revue de ce mois ci, Broderie et Cartonnage, je remercie Laurence Reverseau pour son interview,  six pages, qui me donnent envie de reprendre mes aiguilles après quelques mois où ça m’était impossible. Deux revues bien agréables remplies de créativités pour les fêtes de fin d’année, je vous les laisse découvrir, avec en prime un spécial broderie.

Je profite de vous écrire pour m’excuser des lapins que je vous ai posés, le cours de broderie à la Bigourello (qui sera reporté), le Salon de la Broderie de La Valette du Var, et la participation du concours « Jaune Provence » au Salon Tendances Création de Bordeaux, il y a quelquefois dans la vie des moments où …

Merci à tous de votre fidélité, et promis, des nouveautés bientôt ….

 

 

et puis j’en profite pour célébrer la venue de Novembre, et sa incroyable faculté de nous coller une nostalgie qui nous prends aux tripes et surtout une inspiration sublime.

Bonne journée à vous tous. A très bientôt.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer