Lizzie Napoli

 

 

Lizzie a beaucoup influencé mes rêves d’enfants, grande voyageuse, illustratrice de renom, ses reportages dessinés sont des poèmes, ses carnets, une invitation aux voyages, où elle voit ce que personne d’autre ne remarque. A la lecture de son premier livre « la maison de Lizzie », publié en 1984, je me suis dis, je serais comme Lizzie, j’aurais une maison heureuse, une maison où il fera bon se débarbouiller de la ville, le soir en rentrant s’allonger dans des coussins doux, je créerais des marches qui ne vont nulle part, je cuisinerais sur une vieille cuisinière … Depuis 1979, elle se réfugie l’été, à Oppède, vous savez dans le Luberon, vers chez moi, elle y a un petit coin de terre et sa roulotte, son jardin secret. Et je savais qu’au fil des années, j’aurais moi aussi, un jardin secret, une roulotte, avec elle j’ai appris, qu’il ne suffisait pas d’avoir de l’argent, d’avoir des choses du dernier cri pour faire de sa vie, un songe empreint de poésie. Je n’ai pas de roulotte, mais bientôt une caravane, j’ai un petit bout de terre quelque part perdu vers chez moi, je n’ai pas de maison et tant que je serais bousculée par les mutations, je n’en aurais pas, mais chaque fois que ma « roulotte » s’est arrêtée pour quelques mois, quelques années dans une ville française ou étrangère, j’ai recrée mon monde, j’ai transporté mes rêves. Je n’avais pas réalisé jusqu’à présent, que c’était elle qui m’avait tant aidée à me sentir chez moi, partout où j’étais et partout où je serais, sans jamais oublier d’où je venais. Alors pour cela, merci Madame Napoli.

et je partage votre prière …

« Toi qu’on appelle Dieu,
qui tiens en équilibre les étoiles
dans un filet d’amour,
fais de nous tes colporteurs.
S’il te plait, existe, ne nous sépare pas quand on passera la frontière. »

 

Pour en savoir plus sur Lizzie Napoli

Chez Pippa

Lizzie Napoli

Bibliographie

 

 

 

 

 

5 commentaires

  • Ptite fanchon

    Cela fait longtemps que je n’avais pas entendu parler de lizzie … je l’aime beaucoup moi aussi !
    Il fut une période où l’on voyait beaucoup d’aquarelles dans les magazines, style Marie-France, par exemple ….
    J’aime énormément sa prière ! merci aussi pour la bibliographie !

  • Chris

    j’adore LizzieNapoli, j’ai moi aussi ce livre, entre autres, qui m’a pas mal inspirée dans le temps !
    merci pour le rappel

  • Ptite fanchon

    Oui, quand on est nomade comme toi, je pense qu’on recrée son monde à chaque fois, c’est vital, rassurant …