Age tendre, têtes de bois et coup de gueule

Mais que je suis con, je suis la reine des cons, vous ne le saviez pas et pourtant, je peux m’autoconsacrer Reine de Cons dans ce monde de créatrices, qui n’ont de titre que celui qu’elles veulent se donner … vous vous souvenez de mes poupées de bois, fabriquées en catastrophe pour un marché de Noël où je ne suis pas allée, et que de toutes façons je n’avais pas envie de vendre, et où elles n’auraient pas été en vente d’ailleurs,  j’avais bien eu l’idée de les vendre en kit, mais  je n’osais pas, je suis comme ça moi. L’inspiration des poupées de bois, n’est pas de moi, j’ai vu le modèle, et j’ai créé les miennes à ma façon. Elle ont été fabriquée par mon ami menuisier, avec les changements que je jugeais nécessaires, têtes, membres, corps ….

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que mes poupées, les miennes  sont en Centrafrique, elles sont parties par voie aérienne, elles sont partie en zone de guerre,  tenir compagnie à des soldats qui sont là-bas.  Et j’attendais leur retour pour pouvoir vraiment y réfléchir et y travailler.

D’ailleurs vous aurez d’ici peu, la preuve en image, qu’Eloïse la petite Africaine est bien en Centrafrique, car tous mes ouvrages sont fabriqués avec coeur et avec mon âme, et ils ont chacun une histoire et une belle histoire.

Mais, il y a des créatrices, qui elles sont à l’affut du moindre sous, du moindres sesterces et elles ne se font pas prier pour sauter sur la première idée qu’elles voient ailleurs, surtout chez les autres…. je ne suis pas à la mode, ni en vue, alors je fais avec, et mes idées sont pillées allègrement, comme celle de la dame qui la première a fait des poupées de bois, un jour j’ai dit sur facebook, Pâques sera pastel, parce que j’avais envie de pastel, et quelques mois après, de magnifiques oeufs de pâques rose bonbon sucés, bleu ciel, et jaune paille arrivaient sur une revue, avec le nom de cette créatrice.

Alors de toi à moi, tu me lâches, parce ce que moi, je ne te lâcherais plus.

Je ne suis pas la première à qui tu fais le coup.

Mais vous savez la différence entre elle et moi, c’est que chez moi,

mes ouvrages ont une âme.

Mon premier article 

et le gang des amies, que j’ai fait confectionné aux dames de mon club GRATUITEMENT parce que je suis comme ça moi …

ICI

Bon les miennes sont plus belles que les siennes,

comme mes nuits doivent être plus belles que les siennes aussi, je la plains.

Bon que dois je faire, ne plus jamais publier ? ne plus jamais donner des idées, qu’elles soient de moi ou de quelqu’un d’autre ?

PS / MOI AUSSI VOUS LES TROUVEREZ MES TETES DE BOIS, DANS MON PROCHAIN LIVRE ….

c’est vrai que je n’ai pas le monopole des poupées de bois, ni moi , ni les autres, mais moi j’ai une certaine déontologie, qu’on se le dise.

pepette5 pépette4 pépette3 pepette2 pépetesensemble

 

Edito de 21h19 : Je résume, je suis bien la Reine des cons, parce que je n’ai pas osé faire des kits et les vendre car j’avais vu l’idée de ces poupées ailleurs. J’ai des états d’âmes alors que mes poupées ne ressemblent en rien à ce que j’avais vu … On ne m’y reprendra pas.

Et puis les petites poupées avec la tête en perle, même ça, il va falloir qu’elle se remette au point de croix, d’ailleurs je pense que je vais aller à l’aiguille en fête.

Les commentaires sur cet article sont fermés.

This entry was posted in Coup de Gueule and tagged . Bookmark the permalink.

17 Responses to Age tendre, têtes de bois et coup de gueule

  1. Nadine says:

    Heu … j’ai vu une autre poupée à têtes de bois mais pas de comparaison avec les tiennes par contre la vente en kit … c’est moyen enfin … l’argent toujours l’argent
    Continue de nous faire plaisir avec tes créqtions et tes petits riens ils sont inimitables !

  2. jubama says:

    ne publies plus avant d’avoir protégé, je ne vois que ça pour limiter les dégâts ! bises !

  3. Nath45 says:

    J’ai encore du rater un épisode :-(
    Elles sont magnifiques tes poupées !!!

  4. Alexandra - Libellule Rose says:

    J’espère que tu vas pouvoir faire quelque chose pour arrêter cette créatrice sans imagination !
    Tes poupettes sont adorables, tu as de belles idées, félicitations.
    Bisous et douce et agréable soirée.

  5. pfffffffffff bah maintenant ce serait bien de savoir qui ??? ;)

    c’est toi la meilleure

  6. maryse says:

    shuuttttttttttttttt faut avoir des secrets

  7. Catherine PELTIER alias cathy Pivoine says:

    Je les ai vu et j’ai tout de suite eu des doutes. Car je crois que en plus pour les monter il faut acheter son bouquin. Ras le bol des copieuses. Je suis de tout coeur avec toi. Tout m’énerve dans ce bas monde. Moi je te suis car tu as du coeur, une AME et tu es une belle personne dans tous les sens du terme. Il y a de quoi être révoltée devant une telle bassesse. Je ne serai plus sa cliente. Je ne suis pas très assidue en ce moment mais sache que je tiens à toi. Bises.

  8. Catherine PELTIER alias cathy Pivoine says:

    Je regarde tes poupées sans me lasser et leur naissance est bien due à une créatrice de talent qu’à une copieuse sans vergogne. Quelle création dans leurs atours, leurs visages, tout cela leur donne une âme. J’ai envie de les posséder tellement elles m’émerveillent. Cela me rappelle le jour où en classe de 3 ème on m’a volé la robe que j’avais faite en cours de couture. J’avais piqué une colère mémorable et j’en voulais au monde entier.

  9. chat bleu says:

    mais tu ne savais pas que certaines étaient à l’affût de tout?? Capable même de piquer l’idée d’une copine, ça me rappelle des souvenirs ça, me ramenant 10 ans en arrière où le papa d’une amie a façonné des objets en bois, les a montrés à une people de la création qui en douce lui a piqué son idée !!!! Je peux te dire qu’elle était verte de rage !
    des tonnes de bises et non tu n’es pas la reine des cons !!!!

  10. J’ai toujours 3 métros de retard , alors je ne sais pas encore de qui il s’agit mais tes poupées ont une belle âme , elles te ressemblent et je ne crois pas que l’on puisse copier ça .
    Amicalement

  11. Giny-LB says:

    Merveilleuses poupées que je viens de découvrir et je comprends ta rage ; comme c’est minable de s’approprier les idées et le travail des autres. Je vois que c’est le cas dans tous les domaines ; c’est bien triste !

  12. Christa says:

    Décidément tout fout le camp. Nous devons appartenir à une race en voie en disparition. Ceux et celles qui ont encore des valeurs, je veux dire, parce que je ne suis pas une « cratrice »….
    Par contre les retours de boomerang ça existe et existerai toujours…. a cogiter. Ne vous laissez pas décourager.Vos créations sont uniques.
    Douce soirée.

  13. Christa says:

    oops …. « existera toujours » évidemment.

  14. Hélène Mondeaud says:

    poupées de bois existent de tout temps, on les habillait comme on le pouvait à l’époque.
    Je connais une créatrice qui fait des choses magnifiques aussi :
    http://www.horkadolls.com/index.php?/klaudia-gaugier/lalki-artystyczne/

    chacune sa poupée de bois, chacune son style pour les habiller, les styler.

    j’adore votre blog. Superbe

    Hélène

  15. Sylvy Bouchard says:

    On a beau enregistré, inscrire sous droit d’auteur, répandre des poudres magiques contre les copieuse/voleuses, elles trouveront toujours un moyen de détruire ce qui est beau par des copies de basse gamme …. j’ai goûté personnellement à la saveur amère des vols de droits et ça « prend aux trippes » …. je suis en colère avec toi..!!

  16. Couson says:

    Si je comprends bien tu parles de …. je ne l’aurais jamais cru capable de ça! C’est nul!
    Bises

  17. Hélène Mondeaud says:

    ah, j’ai trouvé d’où ça vient de chez Gepetto.

    sinon, je connais aussi un vieux modèle de chez leisures arts, qui est aussi l’histoire d’une poupée de bois, tête en forme de perle, c’est un leaflet qui donne le patron des habits, une merveille.

    je pense qu’il ne faut pas se formaliser sur les idées piquées, beaucoup de créatrices ne font que ressortir des anciens modèles, datant d’avant 1930, pour les remettre à l’ordre du jour et pour vendre les patrons. La chose se fait aussi dans le crochet et le tricot.
    allez, continuez à nous montrer de belles choses, là est l’essentiel, non pas, ce qui se passe chez les autres. N’est il pas ?
    Hélène,