• 365 petits riens,  Cuisine provençale

    Elles veulent faire des truffes au chocolat comme l’année dernière ….

    Elles avaient la recette dans le recueil de texte de français, alors elles ont fait la liste écrite, m’ont accompagnée chez l’épicier et sont revenues avec leur butin. 250 grs de chocolat noir 125 grs de beurre 2 oeufs 1 sachet de sucre vanillé 125 grs de sucre glace 50 grs de cacao non sucré Elles ont cassé le chocolat en gros morceaux, coupé le beurre en petits morceaux, et mis deux minutes dans le micro ondes, elles ont mélangé, puis elles ont ajouté le sucre glace, séparé les jaunes d’oeuf du blanc, ont rajouté les jaunes, et ont encore mélangé avec le chocolat et le beurre. Elle ont posé…

  • Cuisine provençale

    Un petit avant goût de mon paradis (recette de cuisine)

      La Provence se rapproche chaque jour un peu plus de moi, comme si elle avait peur que je ne l’ai oubliée, elle me souffle dans l’oreille, reviens, reviens chez nous, et c’est dans les gestes quotidiens que je m’en aperçois, mon accent anglais qui devient chaque jour, un peu plus méridional, ma cuisine d’où s’enfuit peu à peu les épices orientales, Shawarma et Houmous remplacés dans mes rêves et doucement par le basilic et l’ail du marché paysan de mon village, le thym glané sur le chemin de la source, et l’huile  des oliviers majestueux de mon voisin … j’entends déjà les cigales, et les criquets déranger la torpeur…

  • Cuisine provençale

    Cacho-dènt

    Poser 500 grs de farine sur votre marbre, mélanger 4 oeufs et 350 de sucre en poudre, mettre au milieu de la farine avec une cuillère à soupe d’eau de fleurs d’oranger, mélanger le tout, et rajouter 350 grs d’amandes avec la peau (non mondées). Faites deux gros rouleaux, un peu bombés au dessus, les poser sur du papier sulfurisé, dorer à l’oeuf battu, cuire au four à feu moyen. C’est cuit quand le dessus est doré. Sorter du four et découper en tranche de 2 cm d’épaisseur quand c’es encore chaud. Laisser refroidir, se conserve une semaine dans un jolie boite en fer blanc. (recette, manuel de la cuisinière…

  • Bibliothèque,  Cuisine provençale

    Aïoli du 25 décembre …

    Le 25 décembre, j’ai fait un aïoli,  pourquoi me direz vous, l’aïoli se mange traditionnellement, le mercredi des Cendres, en signe de pénitence, en plein mois de février, pourquoi le faire le jour de Noël ? Que nenni, la tradition le permet aussi le jour de Noël, surtout si ce dernier est un vendredi, mais bon ce n’est pas tous les ans et il devient le Grand Aïoli. En ce moment, La Bastidane est bien loin de chez elle, de sa Provence, de son Luberon, des chevaux, et de l’odeur de sa terre en hiver, l’aïoli c’était sa façon d’ être auprès des siens, en perpétuant les traditions séculaires. Pour l’aïoli, chaque famille a…