A feuilleter, Broderie Poétique, l’été de la princesse des petits riens, mon livre

Classé dans : Bibliothèque | 6

On imagine quelquefois que nos petits riens ne servent à rien, et puis un jour, ils reviennent à la surface et deviennent un ouvrage, puis deux, puis un livre entier ….  de la Camargue, à la Bretagne, des Montagnes des Alpes  aux champs de fleurs de mon Luberon, du jardin de grand mère à cette si belle ville qu’est notre Capitale, ils sont nés de fil et soie, de laine et coton.

J’ai le bonheur de vous présenter Broderie Poétique, l’Eté de la Princesse des Petits riens …..

Vite allez faire les vide greniers et à vos aiguilles, votre été sera magnifique.

A feuilleter ici sur les Editions de Saxe

 

 

couv broderie poetique nathalie locquen

Patchwork & Amitiés de Catherine Tourel et les créatrices françaises

Classé dans : Bibliothèque | 12

Lorsque Catherine  Tourel, m’a demandé de participer à son grand projet secret, un livre de patchwork et d’amitié,  j’ai longuement réfléchi et se sont les messagères qui se sont imposées à moi, inspirées des Spirit Doll des traditions Améridiennes, elles sont devenues pour vous, pour nous, des poupées doudous, qui portent fièrement les sentiments des personnes qui les confectionneront. Je découvre le livre en même temps que vous, et je suis émerveillée par tant de jolies choses que j’ai toutes envie de les coudre. Les messagères sont les gardiennes d’un magnifique sac créé par Catherine, mais Chut je vous laisse tout découvrir ….

Livre : Patchwork et amitiés par Catherine Tourrel
Livre : Patchwork et amitiés par Catherine Tourrel

Le livre de Catherine, ce sont les amies créatrices de Catherine qui par amitié pour elle ont chuchotés pendant tout l’été pour vous le présenter pour l’Aiguille en fête, et Catherine vous le dédicacera sur le stand des Editions de Saxe.  J’ai hâte vraiment de le recevoir.

patchwork-et-amities A feuilleter  et commander très très vite ICI

Je vous présente donc les Messagères,

Partage, Amitié, Confiance

vous trouverez leurs explications dans le livre de Catherine.

Revue de presse dans mon panier

Classé dans : Bibliothèque | 3

coudrecestfaileA feuilleter ICI, revue entièrement réalisée par l’adorable Fée Chiffonnée, Nathalie Guidi.

Elfes, sorcières, oursons, lutins nous préparent pour l’hiver.

Et puis parce que l’Hiver s’approche à petits pas mais sûrement, l’excellent Best Off de Pascale Piète alias Jubama qu’on ne présente plus.

countrycottage en hiver

A feuilleter ICI

De vous à moi, je suis si heureuse quand les copines font des livres.

 

En kiosque broderie d’art n°15, papillon, chouette, et petits lutins

DSC_0268 8

Vous y trouverez à confectionner le Papillon porte aiguilles et sont petit air victorien.

DSC_0467 2 DSC_0498 2

 le sac de printemps, frais et doux qui arrive en même temps que le beau temps.

sac40 DSC_0605 2 DSC_0633 1

poupée-ambiance10 poupée-ambiance01 poupée-ambiance05

 

Le lutin gardien de bobines, je l’ai rencontré à l’automne dernier et il revient …

 

DSC_0449 2 DSC_0590 5-001 et le pochette grimoire pour mettre à l’abri vos secrets qui sont bien cachés

dans votre tablette.

DSC_0384

 Tout ça dans broderie d’art n° 15  en kiosque ou à commander sur journaux.fr

broderiedart

En pause de publication pour quelques temps, publications presse bien sûr, le temps de préparer un livre, peut être, si ça vous dit …. ou de faire le tour du monde ;-), ou de déménager, ou de construire un nouvel atelier, ou de buller tout simplement et de se promener dans un printemps qui promets un bel été.

Le Papillon sera bientôt en semi-kit dans la boutique, ça en revanche c’est sûr.

A très bientôt, je retourne à la préparation d‘Aigu’illes en Luberon, mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler un peu de moi.

Bien amicalement,

Nathalie Locquen

En kiosque, broderie d’art numero 14

Classé dans : Bibliothèque, tradition | 8

boite4

Vous y trouverez une boite à petits riens, parce que les petits riens c’est important pour moi, à broder sur du lin ancien, à broder de rubans de soie , de fils de coton, de laine, doux et délicats, dans des tons orangés, abricot et saumon, ornée d’écru de dentelles et de douceur. Une boite pour  y cacher vos petits riens secrets et qui se brode très rapidement, et très facilement.

boite3

boite1

boite9 ambiancecalendrier03 Vous y découvrirez également un calendrier Martisor.

En Roumanie, en Bulgarie, en Moldavie, le 1er mars, les hommes offrent aux femmes de leur entourage, un Martisor, un fin lacet emmêlée de fil rouge et blanc, noué d’un porte bonheur (coeur, fer à cheval …). On porte ce fil sur soi tout le mois et on se doit ensuite de le suspendre à un arbre pour éloigner les mauvais esprits

J’ai eu envie de partager cette coutume merveilleuse avec vous, appris de mes amies roumaines, en célébrant à ma manière l’arrivée du printemps, une broderie rouge et blanche, un petit calendrier, à offrir à ceux que l’on aime, avec bien sur le martisor à porter comme un talisman.

Vous trouverez le petit calendrier chez l’atelier 196, une mine au trésor pour les brodeuses.

 

ambiancecalendrier05 ambiancecalendrier11Dans la revue Broderie d’Art numero 14

 

broderiedart14

 

le Sale Boulot par Marc La Mola

Classé dans : Bibliothèque | 8

A l’heure actuelle, où de simples gens peuvent visionner et se repaître de vidéos insoutenables sur internet sans que cela n’inquiète quelqu’un, j’avais envie de vous parler d’un livre, sans rapport ni avec l’art textile, ni avec la broderie, seulement vous parler d’un témoignage. Il est né ce livre, comme on enfante dans la douleur après des années de gestation dans le malheur, il est né après quelque chose que l’on nomme pudiquement le burn out, ce désarroi qui vous brûle de l’intérieur, et que rien ne peut arrêter, cette souffrance terrible qui vous dévore sans que ne puissiez rien y faire .

Je voulais vous parler de ceux qui un jour, alors qu’ils ont tout pour être heureux, saccagent leur vie à cause de leur profession, pour un métier qui les bouffe mais qu’ils aiment.

Ils sont nombreux dans ce cas là, policiers, militaires, professeurs, cadres, techniciens, médecins, infirmiers, chacun à une échelle différente, chacun avec leurs propres démons.

Alors si vous avez le temps, attardez vous sur ce livre, qui décrit l’épouvantable douleur  d’un homme comme vous et moi devant la misère, la violence et la cruauté du monde.

Ils sont policiers, mais ils ne sont pas préparés à supporter l’insupportable, à accepter l’inacceptable. Quand leur quotidien est le sordide, l’indicible horreur, comment font ils pour y survivre, et avec quelles séquelles ?

 Plus qu’un livre, ce témoignage nous emmène bien loin des super flics, héros de séries américaines, bien loin de notre vieux pépère franchouillard Navarro ou de son célèbre cousin Moulin. Il nous emmène très loin, dans la réalité, dans la vraie vie, où le sang n’est pas de l’hémoglobine de synthèse et les accidents n’ont rien d’effets spéciaux. Il nous emmène, où il n’est pas de bon ton de s’égarer, un endroit où les policiers sont des humains et non des robots, avec leur détresse, leurs défauts, leurs états d’âmes, une vie personnelle souvent chancelante, ratée ou inexistante, ils sont seuls dans un siècle où demander de l’aide est un signe de faiblesse et où se retrouver désarmé devant l’innommable est trop souvent une faute professionnelle.

Interview sur la Provence du  jeudi 31 mai 2012

 Pour acheter « Le Sale Boulot »

marc.lamola(at)sfr.fr

Librairie Maupetit à Marseille

Le blog de Marc La Mola ICI

La Sorcière de Portobello Paulo Coelho

Classé dans : Bibliothèque | 0

Parce qu’on a tous des blancs à combler pour en savoir plus ICI

Ainsi en parle Paulo Coelho dans l’interview que vous trouverez ci dessus

« Je crois qu’il y a en ce moment un grand conflit entre les personnes qui nient complètement la possibilité de quelque chose au-dessus d’elles, et celles qui croient ; et parmi les personnes qui croient, il existe un conflit encore plus grave, il y a celles qui veulent simplement se rendre à une manifestation religieuse au sens classique de la religion, et celles qui vont à une manifestation spirituelle, et là, finalement, un choc se produit, tout le monde voulant reporter sa responsabilité sur la religion et oubliant sa responsabilité, tandis que l’être humain présent à ce moment-là est responsable de ce monde. Alors c’est ce côté spirituel qui est le fil conducteur de « La Sorcière de Portobello », ou leurs propres conflits dans la quête de ce côté spirituel, et je crois que c’est le mode central du livre. »