Je suis toujours là

Classé dans : Ouvrages | 7

 

Je suis totalement débordée par le déménagement et les travaux dans mon atelier, mais je suis là,  j’ai ouvert un nouveau profil Instagram, avec uniquement mes créations,

vous y découvrirez les anciennes, mais aussi quelques nouveautés les encours du moment, que je vous présenterais dans quelques temps, j’ai repris mes aiguilles et c’est si bon.

A bientôt ?

C’est par ICI

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Lucy Maud Montgomery, Scrapbook et Anne avec un E

Classé dans : Inspiration | 6

En relisant le vieux blog Histoires de boites à couture, je me suis à nouveau penchée sur les cahiers de coupure de Lucy Maud Montgomery, l’auteur d’Anne la maison des pignons verts et bien d’autres oeuvres canadiennes marquantes de leur époque …

En recherchant des coupures de journaux,
j’ai découvert ce site
Les « journaux intimes » de Lucy Maud Montgomery,
écrivain canadien du début du 20 ème siècle, mais oui vous la connaissez tous, Anne la maison aux pignons verts ….
Voici un extrait du site (un peu obsolète il est vrai, mon ancien article datant du 17 octobre 2007) , où vous pourrez trouver des vidéos, les pages des cahiers et l’histoire du Canada, au travers de la vie de Lucy Maud Montgomery, et aux travers de son oeuvre. Montgomery, qui est connue davantage pour Anne of Green Gables (Anne … la maison aux pignons verts paru en 1908) et la série Emily, est une personne d’importance historique nationale et une héroïne du vingtième siècle : auteur doué, photographe, correspondante et journaliste, elle tenait aussi son journal intime et créait des cahiers de coupures, une femme libre.
La page trente-six du premier cahier de coupures rouge de l’Ontario comprend trois photographies du trousseau de Montgomery et des échantillons de tissu de ces ensembles. Les diverses coupures de presse révèlent que Montgomery était de plus en plus engagée dans sa nouvelle résidence de Leaskdale et aussi en tant que femme de ministre; le procès-verbal du Canadian Women’s Press Club témoigne de l’importance continue de ses activités connexes à l’écriture. Remarquez l’article au sujet de la nièce du comte d’Eglinton et la carte de visite de madame Sam Sharpe. Le lieutenant-colonel devait bénéficier du premier vote de Montgomery et devenir héros de guerre.

 
Le scrapbooking n’est donc pas né d’aujourd’hui, nous faisions peut être du scrapbooking sans le savoir ?

 

 

Et Lucy Maud Montgomery inspire toujours … et encore.

 

 

 

 

Pendant les vacances journée canapé, à regarder Ann avec un E, la nouvelle série de Netflix, un pur bonheur loin de la tourmente du monde. Vite vite la saison 2

Après maintes recherches sur le net, pour fabriquer notre poupée Anne des Pignons Verts, je me suis souvenue qu’il y a des siècles de cela, presque trente ans, j’avais une poupée rousse avec des tâches de rousseur, une Corolle …

Avec Miss Pö on l’a retrouvée, bien cachée. Parce que Anne est éternelle, ces petites filles que l’on empêche de parler, qui ont décidé de prendre leur vie en main, et surtout qui veulent être indépendantes. Anne est éternelle dans ce monde où les libertés des femmes sont toujours précaires. Alors ce livre obligatoire à lire dans les écoles japonaises pour le cours de littérature étrangère, si nous le faisions lire à nos filles ?

Et puis comme un bonheur des trouvailles de grenier, ne vient jamais seul, on a retrouvé un vieux livre de patrons de vêtements de poupée avec le costume d’Anne des Pignons Verts. Parce que malgré tout, on peut changer le monde, tout doucement sans faire de bruit, avec un livre, une poupée et un peu de tissu.

Publié une première fois en 1925 en langue française, puis en 1965 par la Bibliothèque Verte, on ne peut pas dire que la liberté des filles a enchanté les éditeurs français. Il aura fallut attendre 1987 …

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Au Ver à soie a emporté un peu de la Bastidane avec lui pour la H+H de Cologne

Classé dans : Inspiration | 12

J’ai préparé deux créations pour le Ver à Soie, les kits sont sur leur stand à Cologne en Allemagne pour le Salon H+H (La H + H Cologne est le salon professionnel international pour le travail manuel et le hobby et on la considère être le salon leader pour les nouveautés et les tendances dans les secteurs de la fabrication d’objets en tissus) vous pourrez également les découvrir sur le site de l’Atelier 96 dans quelques jours.

Ils sont prêts pour le salon qui ouvre ses portes aujourd’hui.

 

 

 

 

C’était un bonheur et un plaisir de travailler la soie du Ver à Soie.

et de vivre cette belle aventure.

RR (round robbin) avec Quilt en France

Classé dans : Inspiration | 11

 

J’ai préparé mon top pour un RR avec le groupe Quilt En France, ça fait un paquet d’années que je suis sur ce groupe internet, et comme je ne sais pas couper droit, j’évite tout genre d’échanges pour du patchwork traditionnel, ce qui m’évite de me faire des ennemi(E)s à vie  ;-) Là ce n’est pas pareil, Dany a lancé un RR comme au bon vieux temp, chacune prépare un top, en brode un petit peu, et l’envoie à la suivante sur sa liste … et chacune brode , et laisse son empreinte sur le top de la propriétaire, j’avoue que j’en ai quelqu’uns faient dans les années 2000 et c’est un magnifique souvenir à chaque fois. Ca nous permets de voir comment les autres travaillent, ça donne des idées et surtout ça nous apprends, parce que le patchwork et la broderie sont une école d’humilité, on apprend chaque jour, et à chaque moment, on éduque son regard, et on se perfectionne un peu plus à chaque fois.

Voici mon top, avec un peu de dentelle pour camoufler quelques tâches sur la soie, le bonheur du crazy quilt c’est qu’on peut utiliser tous ces petits bouts qui trainent dans sa boite à couture.

Je vous abandonne, j’ai des ouvrages à broder, mais ça c’est une surprise, je vous en parle dès que je peux.

Pêle-Mêle de Noël

Classé dans : 365 petits riens | 3

Les vacances, c’est le moment où l’on peut créer …. dire que demain il faut déjà reprendre le travail.

Se créer son bullet journal pour bien commencer l’année …

 

 

Buller en regardant la campagne givrée …

Abandonner l’idée d’avoir des santons debouts…

Et un sapin droit

Ne déroger en rien à la tradition …

Coudre des photophores d’organdi

Peindre du vieux fer rouillé …

s’émerveiller devant la résurrection d’une rose de Jericho

Eclairer des lanternes pour baliser la piste d’atterrisage des rennes du Père Noël.

Dresser une table elfique

Sortir les vieux bricolages …

Décorer suivant les traditions

En faire des nouveaux …

et ranger l’atelier ….

Les vacances ça passe trop vite, surtout quand on se paye de luxe d’avoir la grippe.

Demain reprendre le chemin du travail, et imaginer le bonheur des prochaines vacances.

Si vous avez envie de lire les histoires qui se rapportent à toutes ces photos c’est sur les petits riens de la Bastidane

Retour de La Valette

Classé dans : Inspiration | 3

dsc_0468

 

En attendant l’ouverture … il est tôt, nous presque prêts ….  un magnifique week end créatif à la Valette du Var

Vous pourrez découvrir dans la semaine  le compte rendu sur le blog dédié à la manifestation les Week End Créatifs de la Valette du Var

Vivement l’année prochaine, c’est vraiment le salon qu’il ne faut pas rater, cette année, il y avait même des fées sur mon stand.

Sinon les petits riens du week end, sont sur les petits riens … bon début de semaine à tous

dsc_0487 dsc_0489 dsc_0496 dsc_0497 dsc_0508 dsc_0511 dsc_0512 dsc_0514 dsc_0516 dsc_0518 dsc_0519 dsc_0520 dsc_0522 dsc_0525 dsc_0526 dsc_0529