Cuisine de curiosités ….

Classé dans : 365 petits riens | 12

« Un cabinet de curiosités était un lieu où étaient entreposés et exposés des objets collectionnés, avec un certain goût pour l’hétéroclisme et l’inédit. On y trouvait couramment des médailles, des antiquités, des objets d’histoire naturelle (comme des animaux empaillés, des insectes séchés, des coquillages, des squelettes, des carapaces, des herbiers, des fossiles) ou des œuvres d’art. »

source Wikiped of course …..

 

Ben moi j’ai une cuisine de curiosités …..

En vidant mon lave vaisselle ce matin, je me posais la question, mais que vais je mettre dans les petits riens … ? Je n’allais pas vous mettre les restes de l’aïoli d’hier soir, et les arêtes du pauvre hammour. En maugréant et déplaçant les bocaux emmagasinés par mes filles …. je me suis dit qu’il fallait que je vous en fasse profiter ….

Ma cuisine est l’annexe du Museum d’Histoires Naturelles en plus d’être l’Annexe du Mc Do et du jardin des plantes …

Chaque fois qu’elles reviennent de la plage, on fait bouillir les coquillages et on entasse …

Il y a même (berk berk berk) des algues en cours de décomposition …

Etudes me dirait vous ….

Nids à poussière vous répondrais je ?

Bon qu’est ce que je vais faire de tout ça … si je jette je suis une mère indigne, si je ne jette pas … je suis envahie … et je ne vous parle pas encore des bouteilles de sable et insectes séchés …

Bon je retourne à mes occupations bassement matérielles et peu créatives ….

Sous vêtements

Classé dans : 365 petits riens | 7

Sous vêtements d’homme

Sous la dish-dasha, la longue robe blanche des hommes, une gandourah à manches courtes, surtout quand il fait froid, et oui il arrive de faire froid ici,  fabriquée en Chine of course, elle sert aussi de robe d’intérieur, il n’est pas rare que je croise mon voisin, adorable, et qui oblige ses filles à me parler français, dans le couloir habillé de la sorte.

le pantalon ou caleçon long, celui ci j’aime sa forme, et sa coupe, pas encore Sarouel, mais pas pantalon comme on l’entend en Europe … La coupe ressemble à celle des siècles passés.

le sarong, un simple bande de tissu qui se noue autour de la taille, la robe blanche est transparente, et automatiquement, le sarong sert à limiter la transparence.

Comme j’y étais, j’ai pris pour moi, du savon, du savon à l’huile de laurier, d’olive et de palme

j’aime cette odeur très masculine, ce n’est ni le savon de Marseille, ni celui d’Alep …

et bien entendu de soude ou alcali
ce savon est fabriqué en Syrie, à Damas … et en connaissant l’actualité internationale qui est atroce, j’essaye de ne pas penser aux massacres qui ont lieu en ce moment.

j’ai pris un cône à henné, je ne crois pas que je vais essayer mais qui sait … qui ne tente rien …

Comme je sais que l’homme de ma vie ne les portera jamais, il ne me reste plus qu’à tailler, broder, trouver de vieilles dentelles pour me créer des modèles uniques tant en pantalon qu’en chemise, j’aime détourner les vêtements, des bleus de chine, aux combinaisons de travail, en passant par les vêtements ethniques ou ceux professionnels … alors on verra ce qu’ils deviendront … et savez vous pourquoi …. c’était ce que je trouvais sur les marchés quand j’étais beaucoup plus jeune et que je n’avais les moyens d’être à la mode (de toutes façons je n’aimais pas ressembler aux autres, quand la mode était au pastel, je m’habillais en noir), alors je transformais, les chemises de mon père au col et aux poignets usés, les vêtements que je trouvais aux puces, les chaussures années 50, les caleçons de grand père teints … bien oui je suis une enfant de 100 idées, vous le saviez déjà non ? ;-)

Belle journée à vous, ici il fait du vent, j’ai honte de dire que j’ai froid à 18 degrés, je ne suis pas trop sortie cette semaine, j’ai du travail, alors bientôt les instantanés de la ville dès que le temps et mon emploi du temps le permettent.

A demain si vous le voulez bien.

Ca avance, je vais y arriver … je vais y arriver …

Classé dans : 365 petits riens | 21

L’été sera en couleurs …. si j’arrive à terminer avant l’été ;-)

Si tout va bien, si j’y survis, bientôt en kiosque.

Indian Dreams …..

Classé dans : 365 petits riens | 20

De quoi rendre humble n’importe quelle brodeuse ….

Je n’entre jamais dans cette boutique, si j’y vais, j’y reste la journée.

Chantal c’est Lulu …. ;-)

(tu sais l’endroit que quand je reviens, et que je prends l’avion, je me retrouve avec une surtaxe à payer ;-)) mais promis la prochaine fois, je ferais un peu plus de tri envers celles qui me demandent  de leur ramener de la soie)

Vent de sable en vrac ….

Classé dans : 365 petits riens | 8

Ce n’est pas vraiment la tempête, c’est le vent de sable chaud, qui s’insinue partout, et qui vous fait respirer des particules de verres.

 

Vu d’en haut ça donne ça ….

Vu d’en bas ce n’est pas plus net ;-)

Vraiment pas …

le soleil essaye tant bien que mal à percer au travers du nuage de sable …

les trottoirs se recouvrent peu à peu, et chacun se protège …

Tout se recouvre petit à petit …


nettoyage obligatoire …

Sur les voitures c’est le chaos, encore il n’a pas plu …

ça ne m’empêche pas de saisir au vol quelques petits riens, un fil barbelé ….

le chat qui se protège, les tables qui se recouvrent.

les belles des milles merdiers ….

quelques « boiseries » plastiques pour décoration et autres …

protéger la vitrine du magasin du soleil …

Un panneau qui fait de l’ombre … j’ai aimé …

un autre en arabe … il a peu de panneau en arabe on en trouve dans les secteurs …

et le petit rien que j’adore, une tomate a poussé en bas de l’immeuble, dans le sable, toute seule …

c’est un temps à sortir voilée sans orientation extrémiste aucune je vous l’assure …

Belle journée à vous, je crois que la journée va être broderie au frais dans le salon.

J’ai toujours rêvé … dans ma cuisine.

Classé dans : 365 petits riens | 12

j’ai toujours rêvé d’une serre … d’une serre comme l’orangeraie du parc de Lunel Viel, d’une serre avec d’énormes vases d’Anduze, des arbres tropicaux et surtout d’un jardin aquatique avec un bassin, une fontaine, une cascade …. l’impossible.

alors je me suis crée le jardin des plantes du palais Longchamp …

 dans ma cuisine ;-) et chaque fois que j’ai déménagé, j’ai posé des patates douces dans un vase rempli d’eau.

des petits boutures qui deviennent grandes …

chez ma grand mère, il y avait toujours une patate douce qui poussait dans un vase d’eau et qui partait dans tous le sens autour de la cheminée, grimpait le long du manteau, et c’était joli.

et j’ai toujours des patates douces qui s’enchevêtrent dans toute ma cuisine …

et puis des bambous aussi ….

j’aime prendre un café et les regarder pousser

en compagnie des tortues …

un jour j’aurais un bassin, une serre et des nénuphars …..

Alors vous prenez un café avec moi, c’est vendredi aujourd’hui …

what else ?

Bye Bye mon Clem ….

Classé dans : 365 petits riens | 27

Tu étais arrivé à la maison, le 11 novembre 1998, pendant les commémorations télévisées, tu étais minuscule, tout juste trois semaines, tes énormes moustaches ont décidé de ton nom, Clemenceau. Tu m’engueulais souvent, très souvent, tu as accompagné durant de longues années mon quotidien, et puis j’ai du partir très loin et tu es restée chez ta « grand mère ».  Et jamais, je n’ai oublié de demander de tes nouvelles à chaque coup de fil. Tu n’as jamais voulu revenir avec moi, et tu continuais à m’engueuler quand je venais te rendre visite.

Le vétérinaire disait de toi, que tu avais participé au casting de Garfield, que tu étais le genre de chat, à hésiter entre le télécommande de la TV et la porte du réfrigérateur, mais moi je sais que tu faisais beaucoup d’exercice et que tu étais un grand chasseur.

Tu t’es endormi cette nuit, peut être courais tu trop vite après les souris dans tes rêves, mon gros pépère.

« Le paradis n’existe pas, si je ne dois y être accueillie par mes chats »

Red shoes

Classé dans : 365 petits riens | 9

je serais la plus belle pour aller danser ….

et surtout la plus grande, avec je mesure plus d’1,80 m …. ;-)

mais comme je ne suis pas très courageuse ;-) et très prudente …..

j’ai investi …..

Dans la paire qui se glisse discrètement dans le sac à main ….

Bon je vais me les broder les ultra plates et leur rajouter quelques rubans, qu’est ce que vous en pensez ?

Allez dans une semaine, sur tous les blogs vont fleurir des espadrilles brodées ……..