O’Local, 45 rue des 3 frères Barthélémy – 13006 Marseille

Classé dans : 365 petits riens | 0

 

J’adore, ils sont jeunes, ils sont beaux, et je les aime. Ils viennent d’ouvrir une superbe recyclerie à Marseille, l’inauguration était géante, je me suis un peu , beaucoup , totalement ruinée de milliers de petits riens fabuleux et pas chers, n’hésitez pas si vous êtes sur Marseille, à deux pas du Cours Julien, à découvrir sans tarder

 

 

 

Je vous présente Amalric, grand sauveur de petits riens oubliés et jetés, pour notre plus grand plaisir, vous trouverez dans sa boutique du Shabby Chic,

du Tendance, du Design, de l’Indus des fifties, des sixties,  des seventies et quelques trésors bien plus anciens encore

et tout ce que j’ai oublié de photographier,

 

Boutique incontournable de la tendance du moment, incontournable des incontournables à Marseille.

Vous y trouverez tout pour rénover votre chez vous pour presque rien ou pour le plaisir d’acquérir un objet rare ou unique, un pépite qui n’attends que vous.

L’économie circulaire telle qu’il faut la pratiquer, telle que je l’aime.

Vous pouvez suivre la seule et unique tendance déco marseillaise sur la page Facebook, de  O’Local

 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Il approche à grands pas ….

Classé dans : 365 petits riens | 4

 

Qui ça ? Mais le printemps, un peu privilégiés dans ce coin de Provence, on profite du jardin, le mauvais temps ne dure jamais très longtemps.

Lord Ruet s’en est allé au Paradis des chats

Classé dans : 365 petits riens | 7

Il y a presque deux ans j’écrivais le texte que vous lirez ci après. Il fallait que je rende hommage à notre chat. Mon Petit Ruet, notre Petit Ruet s’en est allé, lundi soir, on l’a accompagné chez le vétérinaire, il était dans le coma, il venait de fêter ses 18 ans, une belle vie de chat, mais un grand vide aussi, lui qui a fait partie de ma vie, de nos vies durant toutes ses belles années.

Le paradis n’existe pas, si je ne suis pas accueillie par mes chats.

Adieu mon vieux, j’espère que tu as appris aux petits nouveaux, à venir me casser les pieds chaque fois que je travaille. Tu me manques déjà.

Et je me souviens des premiers fous rires ma fille bébé, toi tout jeune encore, pris en flagrant délit dans son lit à barreau, alors que tu savais très bien que c’était interdit, comme tu savais très bien que voler les crevettes c’était interdit aussi, comme pisser sur les rideaux, mais quel bonheur de chaparder et de marquer ton territoire.

Tu as accompagné mes deux filles toute ta vie, merci à toi.

 

 

 

 

Lord Ruet :

 

Lord Ruet est né le 7 février de l’an 2000, à Chaleix, sur le Caillou, c’est un chat de type mélanésien, malgré l’obstination du vétérinaire à inscrire sur son carnet de santé chat de type européen. Sir Ruet, dès ses premiers pas péchait  dans le Pacifique, il descendait sur la plage et ramenait poissons dans nos chambres. il devint la terreur des poissons rouges de la maison.

En plus d’être un chat Kanak, My Lord est un chat aventurier, roi du vol plané, sautant 6 fois du 3ème étage, il fût breveté parachutiste par un commando des fusiliers marins.

Casse cou, il fut durant sa jeunesse, un abonné de la clinique vétérinaire, plexus ou palais fracturé, ses surnoms étaient à l’égal de la somme des factures.

Lord Ruet ne miaule pas, il s’exprime par des mouvements de sa bouche sans qu’aucun son n’en sorte, sauf en cas de vaccin ou d’un nouveau bébé chat à la maison où sa réprobation est fortement sonore.

Il a des qualités d’hypnose qu’il le prédispose à vous fixer droit dans les yeux durant des minutes entières jusqu’à ce que vous compreniez ce qu’il désire, insistant et pénétrant, il ne scille jamais.

Des vaccins Lord Ruet est spécialiste, car c’est un grand voyageur, de sa Nouvelle Calédonie de naissance aux rivages du Golfe Persique, Ruet a voyagé et nous a rejoints dans chacune de nos mutations. Lord Ruet a toujours accepté avec un dédain du à son rang, les nouveaux venus sans pour autant faire copain copain … je suis un seigneur, jeune homme, appelez moi Altesse, il est le mentor … les « minuscules » le copiant dans son rôle de chef de meute.

Bientôt, 17 ans mon vieux, un petit article hommage à celui qui partage nos vies depuis si longtemps, il le mérite bien. Je vous présente Lord P. Ruet, chat de classe internationale.

 

 

dsc_0185 dsc_0187 dsc_0188 dsc_0189 dsc_0192 dsc_0193 dsc_0194 dsc_0196 dsc_0198 dsc_0199 dsc_0200 dsc_0202

Magie d’un hiver en Provence

Classé dans : 365 petits riens | 1

 

 

Ce qu’il y a de fantastique en Provence, c’est que le matin, tu arrives au bureau sous une tornade de neige, et qu’à 13h30 tu prends ton café en terrasse. C’est la magie d’un territoire où tu apprends très vite qu’après la pluie vient toujours le beau temps.

Toujours en panne d’internet, on avance petit à petit, on se débrouille, on improvise.

 

 

 

Mola, Mola, Mola

Classé dans : 365 petits riens | 9

Une journée France Patchwork comme on les aime, avec un cours magistral  de Mola dispensé par la déléguée FP de l’Hérault, suivi avec assiduité par tous. Fureter entre les tables, regarder les petits ouvrages des unes et des autres, essayer de refiler son kit de Mola aux copines et puis se dire finalement que ça vaut le coup de tester, d’essayer et de réussir … Ca fait du bien de sortir de mon chantier et d’aller à la rencontre des passionnées, les copines qui s’expriment à la manière de Léa, ou à la manière d’elle même et c’est le top.


Rose et gris

Classé dans : 365 petits riens | 2

 

C’est dans les giboulées que la couleur tout doucement reprend ses droits, pas tout à fait le printemps, mais plus vraiment l’hiver, les amandiers ont fleuri dans la ville ….

80 balais

Classé dans : 365 petits riens | 0

 

Parce que c’est si bon de se réunir, merci à vous d’avoir permis cela.

Japan Expo Sud

Classé dans : 365 petits riens | 2



Toujours aussi surprenant, toujours aussi génial, toujours aussi inspirant, une grande fête que je ne manquerai pour rien au monde, l’année prochaine, costume, pardon Cosplay …. et on va s’y mettre à l’avance, enfin surtout mes filles, pas moi … quoique le costume de Princesse Fiona … ;-) Rattrapage de petits riens, ma mère m’a dit qu’elle en avait ras le bol de voir les remparts du Château de la Tour d’Aigues. Belle Journée à vous, je rattrape, je rattrape c’est promis.