Saint Etienne de Cadenet

Classé dans : 365 petits riens | 2

Dieu et moi, nous ne sommes jamais en phase, rarement d’accord, et rarement sur la même longueur d’onde, une vieille séquelle qui date de mon adolescence en pension pour jeunes filles où l’histoire religieuse assénée à grands coups de certitudes coulait sur moi comme l’eau sous les ponts sans jamais vraiment s’arrêter. Aucune illumination chez moi, et bien peu de foi, aucune lumière divine ne m’éclaire ou si peu. Mais j’aime les églises, temples des croyances humaines, témoins des siècles et de l’Histoire. Art exclusif à la gloire de Dieu ou de quelques seigneurs riches du comté.

L’église de Cadenet en est chargée, et y entrer est comme un grand pas dans le passé, j’y regarde les chapelles privés aujourd’hui ouvertes aux manants,  on y découvre surpris, un fond baptismal un peu spécial,  la cuve est une partie d’un sarcophage romain représentant le réveil d’Ariane à Naxo, j’y vois un Christ enrubanné de tulle rouge et blanc, plus indien que Ganesh. Et je continue mon chemin, car j’aime l’art chrétien et religieux.

Belle journée à vous, plus tard je vous parlerai, d’André Estienne, le tambour d’Arcole, et surtout de l’histoire de sa statue, mais ce sera pour plus tard, bien plus tard. Belle journée à vous.

« Photos un peu floues, désolée, il faisait presque nuit dans l’église »

La Belle Brocante

Classé dans : 365 petits riens | 1

Ballade matinale dans la grisaille du ciel, autour du château. Se repaître de la poésie de l’instant, un légère bruine rafraîchissant l’air encore moite de la nuit. Des touristes, beaucoup de touristes s’enthousiasmant du French Provence Touch. Rencontrer une amie, prendre un café en terrasse de la brasserie, rire ensemble des prix d’un autre temps, et puis refaire un petit tour et craquer sur un  objet improbable pour faire un cadeau. Et surtout ne pas acheter Sainte Bernadette et ses moutons devant l’apparition de la Vierge … et ainsi éviter un divorce, je me serai bien laisser tenter, mais ma raison l’a emporté sur le délire kitch qui m’habite. La Belle Brocante se balade de villages en villages au cœur du Luberon, j’ai hâte la prochaine.

Dentelles d’hiver

Classé dans : 365 petits riens | 5

 

Il fait beau ce matin sur la Provence, le soleil illumine les brins d’herbes et mon esprit vagabonde …

 

Les Physalis ont pris leur allure d’amour en cage …

J’aime inventer une légende d’une princesse un peu sorcière qui s’emprisonna le coeur dans les fleurs de son jardin,  tant que son promis ne reviendrait pas de ses lointaines aventures à chasser les dragons ….

Et mon imagination s’envole et  je me  surprend à rêver …. devant des cartes postales anciennes ….


Et c’est ainsi que peut être ils naîtront … qui sait quelques Improbables de Physalis coiffés …. 




 

 

L’encours de la Saint Sylvestre

Classé dans : 365 petits riens | 14

 

Le premier crazy de l’année 2017, juste quelques finitions, et c’est parti pour une année créative. Il y en aura un par mois, je vous en parlerai un peu plus de ce joli projet le CQJP que je suis avec les américaines, c’est avec elles que j’ai appris il y bientôt 15 ans de celà, à broder mes petits bouts de tissus pour en faire un crazy quilt et je trouve que c’est un bien bel anniversaire que de le fêter toute l’année. C’était un petit exercice auquel je me suis essayée pour me remettre les aiguilles en main, j’avais un peu l’impression que je ne savais plus broder, mais c’est comme le vélo ça ne s’oublie pas.

Je vous souhaite à tous, une bonne fin d’année. A demain, pour une nouvelle page à écrire.

On a préparé la piste d’atterrissage et la rose de Noël s’est ouverte.

Classé dans : 365 petits riens | 7

 

 

Beautiful Star à Papa November 24,  … vent 250, degré 12, piste 529, autorisé à l’atterrissage, piste dégagé,  Beautiful Star, Ici Papa Novembre, heure estimée d’arrivée 00.00, clôturons plan de vol, pancake réussi.

Ben voilà le Père Noël a fait atterrir son traineau …..

Et la Rose de Jericho s’est régénérée à temps pour les agapes, c’est trop magique une rose de Jericho.

C’est une tradition provençale de Noël, on l’appelle Rose de Noël ou Rose de Judée ou même fleur de Judée (même si la mienne ne vient pas de Judée),  C’est un crucifère dont le nom scientifique est Hellebore noir ; placée dans un verre d’eau, elle s’épanouit pour être exposée sur la table de Noël. Son épanouissement dure cinq à dix jours. Retirée de l’eau, la plante se recroqueville à nouveau et peut resservir durant des siècles.

Cette  plante  figure  sur  la  liste  des  objets  de  dévotion ; elle a donc une grande  valeur religieuse, un caractère sacré reconnu. Les premières roses auraient été importées par des pèlerins ou des croisés.

Je vous souhaite une belle journée de Noël.

 

 

 

Pas tout à fait prête pour attendre le Père Noël

Classé dans : 365 petits riens | 7

 

je n’ai plus qu’à rajouter les guirlandes Led et ce soir allumer les décorations … je n’ai pas passé des heures de peintures pour rien … j’aime bien, j’ai cassé quelques vitres des lanternes … ce n’est pas grave, le verre blanc porte bonheur dit on …   je vais chercher du rubans rouge et blanc dans l’atelier …

Je file nettoyer mes bonbonnes blanches pour leur glisser quelques guirlandes comme l’année dernière, comme je suis quelqu’un de très organisée tout le monde le sait, il faudra que j’extirpe de l’intérieur les guirlandes rouillées de l’année dernière …

Je vous souhaite à tous un merveilleux Noël.

Avec ou sans moustaches mon Papa Noël rural ?

Classé dans : 365 petits riens | 6

 

Au départ il y a cette image qui circule sur FB, et j’ai eu beau chercher la source, elle est partout, mais aucune source,  sur pinterest, sur tous les sites qui offrent des conseils déco pour Noël, alors je remercie d’abord l’anonyme qui a eu cette magnifique idée … si c’est vrai qu’il y a quelques années, dans les écoles on faisait des papa Noël avec un tasseau de bois, comme celui ci …

 (ça c’est mon cadeau à moi des élèves quand je travaillais dans une école) j’avoue que je n’avais pas eu l’idée de le faire plus country avec des bûches … Alors vite vite …  Chéri chéri va chercher sa scie, et cherche trois bûches dans le tas de bois (c’est plus facile quand on vit à la campagne et qu’on se chauffe au bois, j’en conviens).

 

 

 

 

 

 

Premier essai, le ruban ne va pas, trop chic La Bastidane …. on change …

 

C’est mieux j’ai testé les moustaches ….

 

Finalement j’aime mieux sans moustache … et vous ?

Prévoir une très très grosse buche pour mettre devant le portail … je le sens bien mon Papa Noël totem ….

Bonne fin de dimanche à vous, vous avez eu un bonus en petit rien aujourd’hui.

PS / #pitinoucestquejairangemonrubanecossais

Le soir sur ma route

Classé dans : 365 petits riens | 4

dsc_0861

 

Je n’ai jamais aimé les couchers de soleil, je préfère le matin quand il se lève, ce soir le soleil s’est endormi tout au long de ma route, ce moment là est la fin d’un cycle, un moment ultime celui où les gens pour les psychiatres et psychologues sont empreints d’une grande tristesse, et se sentent seuls, c’est bien possible. Le blues est encore plus flagrant en période hivernale, peut être que nous ne sommes pas faits pour l’hiver. Quand j’imagine qu’il n’a pas encore commencé … qu’est ce que ça va être plus tard …

 

Alors j’ai pris le temps de couper le moteur de ma voiture et d’attraper mon appareil photo au fond de mon sac,  malgré la fatigue de la semaine, et mon oeil s’est arrêté sur Langesse, seule et noire dans l’obscurité naissante … ces photos me donnent envie de broder des arbres sur un fond d’aquarelle, peut être un jour. Et ce spleen vespéral m’interpelle.

Je vous souhaite un bon début de week end.

dsc_0862 dsc_0865 dsc_0866 dsc_0867 dsc_0870 dsc_0872 dsc_0876 dsc_0877 dsc_0878 dsc_0880 dsc_0883 dsc_0885 dsc_0889

1 2 3 4 29