L’encours de la Saint Sylvestre

Classé dans : 365 petits riens | 14

 

Le premier crazy de l’année 2017, juste quelques finitions, et c’est parti pour une année créative. Il y en aura un par mois, je vous en parlerai un peu plus de ce joli projet le CQJP que je suis avec les américaines, c’est avec elles que j’ai appris il y bientôt 15 ans de celà, à broder mes petits bouts de tissus pour en faire un crazy quilt et je trouve que c’est un bien bel anniversaire que de le fêter toute l’année. C’était un petit exercice auquel je me suis essayée pour me remettre les aiguilles en main, j’avais un peu l’impression que je ne savais plus broder, mais c’est comme le vélo ça ne s’oublie pas.

Je vous souhaite à tous, une bonne fin d’année. A demain, pour une nouvelle page à écrire.

C’est ici que naissent les Improbables

Classé dans : 365 petits riens | 10

 

Hier j’ai rangé mon atelier …  il en est de cette loi immuable où c’est le bordel à chaque fois que j’en sors, j’ai voulu donc immortaliser pour cette fin d’année, la maternité à Improbables.

La fille du père Noël m’accueille, cadeau de Cornélia, elle veille sur tous et tout …
Un inventaire à la Prévert, des tonnes de merdiers incroyables accumulés au fil des ans …

C’est un peu comme la comptine des Papous …

y’a des papous papa

y’a des papous pas papa

y’a des papous papa à poux

y’a des papous papa pas à poux

y’a des papous pas papa à poux

y’a des papous pas papa pas à poux

Y’a du tissu à patch

y’a des tissus pas à patch

y’a des tissus à patch à broder

y’a des tissus à patch pas à broder

y’a des tissus pas à patch pas à broder ….. il y a de tout ….

Il y a de tout et de rien, surtout de tout …

 

4 mètres de boites empilées en hauteur et en largeur ….

des souvenirs d’avant …

des objets indéfinis qui ne seront jamais finis ….

des carreaux de dentellière, des rouets cachés et une vieille échelle pour pouvoir ranger dans la caisse à canevas des poubelles sauvés

Il y a des travailleuses, et des doudous à réparer ….

des lamatons ….

 

et des futures créatures oubliées …

 

Un livre aimé

 

Il y a pour créer ….

et des boites, des valises et des paniers aux contenants oubliés … trop hauts pour être dépoussiérés

 

 

 

des nids incubateurs à fées ….

 

 

une cage à idées …. un bébé dieu enroulé.

 

Une cage à galets … et des oeufs réveillés ….

 

 

 

Un sorcière en tenue d’été ….

Mine de rien c’est rangé …

Le jour se lève, il va faire mauvais ….

 

Chaque fois que j’entre dans mon atelier, surtout quand j’ai envie de tout arrêter, chaque chose, chaque souvenir, chaque brin de fil me soufflent de continuer ….

J’y suis bien, et …. je ne sais pas comment tout gérer … mon atelier est aussi improbable que ce que je fais, peu adapté au public, juste un coin de remise annexée.

Belle journée à vous.

Garder un peu de lumière

Classé dans : 365 petits riens | 3

 

Noël est passé, un peu de vague à l’âme, essayer de garder un peu en soi de cette lumière douce avant de repartir affronter la réalité

La Rose de Jericho

Classé dans : 365 petits riens | 7

 

 

Parce que c’est tout simplement magique …

 

Et je regarde ma Rose de Jericho, comme un miracle de la vie … Merci à Sean Steininger pour son film.

 

 

On a préparé la piste d’atterrissage et la rose de Noël s’est ouverte.

Classé dans : 365 petits riens | 7

 

 

Beautiful Star à Papa November 24,  … vent 250, degré 12, piste 529, autorisé à l’atterrissage, piste dégagé,  Beautiful Star, Ici Papa Novembre, heure estimée d’arrivée 00.00, clôturons plan de vol, pancake réussi.

Ben voilà le Père Noël a fait atterrir son traineau …..

Et la Rose de Jericho s’est régénérée à temps pour les agapes, c’est trop magique une rose de Jericho.

C’est une tradition provençale de Noël, on l’appelle Rose de Noël ou Rose de Judée ou même fleur de Judée (même si la mienne ne vient pas de Judée),  C’est un crucifère dont le nom scientifique est Hellebore noir ; placée dans un verre d’eau, elle s’épanouit pour être exposée sur la table de Noël. Son épanouissement dure cinq à dix jours. Retirée de l’eau, la plante se recroqueville à nouveau et peut resservir durant des siècles.

Cette  plante  figure  sur  la  liste  des  objets  de  dévotion ; elle a donc une grande  valeur religieuse, un caractère sacré reconnu. Les premières roses auraient été importées par des pèlerins ou des croisés.

Je vous souhaite une belle journée de Noël.

 

 

 

Pas tout à fait prête pour attendre le Père Noël

Classé dans : 365 petits riens | 7

 

je n’ai plus qu’à rajouter les guirlandes Led et ce soir allumer les décorations … je n’ai pas passé des heures de peintures pour rien … j’aime bien, j’ai cassé quelques vitres des lanternes … ce n’est pas grave, le verre blanc porte bonheur dit on …   je vais chercher du rubans rouge et blanc dans l’atelier …

Je file nettoyer mes bonbonnes blanches pour leur glisser quelques guirlandes comme l’année dernière, comme je suis quelqu’un de très organisée tout le monde le sait, il faudra que j’extirpe de l’intérieur les guirlandes rouillées de l’année dernière …

Je vous souhaite à tous un merveilleux Noël.

Les Corbeaux

Classé dans : 365 petits riens | 5

 

A fond dans les oiseaux en ce moment, mais je ne peux que m’émerveiller jour après jour … de regarder les oiseaux dans le soleil levant .. vous ne devez plus me supporter, je vous laisse Noël approche à grand pas, et je vous souhaite d’y voir les petits riens de la vie.

« Comme la neige serait monotone si Dieu n’avait créé les corbeaux »

Jules Renard.

L’envol

Classé dans : 365 petits riens | 3

 

Il est midi sur la Provence, midi à l’heure des hommes, le ciel est noir, la lumière essaye de percer, mais c’est l’Hiver, le véritable hiver, la nuit la plus longue de l’année et demain les jours vont enfin rallonger et c’est comme une fête pour moi, enfin le jour, d’ailleurs s’en est une très païenne, le solstice, les saturnales romaines et surtout le Sol Invectus et le dieu Taureau Mithra. Tout semble arrêté dans cette torpeur nocturne et méridienne … il fait nuit au milieu de la journée, je roule seule sur mon chemin. Je regarde dans le silence ce gris infini.

 

Il est là, il attend sa proie .. je le dérange, je les dérange à chaque fois, son envol est toujours sublime. Il est loin de moi, sans l’être vraiment.

 

Un chasseur a échappé à son maître, il file sur Sainte Catherine, heureux de sa liberté … il file à tout allure dans le champ, m’ignorant de sa superbe, heureux de son affranchissement éphémère.

Et un coq se terre dans la vigne .. pour s’enfuir en râlant, je dérange tout et tout le monde. Je me fais tout petite dans une nature qui m’accepte telle que je suis.

 

1 2 3 4 38