Les puces des couturières

Classé dans : 365 petits riens | 3

J’aime les puces des couturières, quand elles sont de véritables puces des couturières, vieux linges et anciens coupons de tissus, bouts de dentelle au passé glorieux …. mais hélas bien souvent des vendeuses à la sauvette s’y glissent, des brocanteuses peu scrupuleuses, au milieu des dames honnêtes vendant des km de dentelles ou de croquets achetés sur le net , ça m’indispose, je me mets à la place des véritables commerçants qui eux payent des charges, des salaires et autres joyeuseté de la vie d’un entrepreneur.  En tant que créatrices, nombreuses sont celles qui y découvrent leur travail photocopié et revendu, ou même des extraits de leur livre.

Que dire de plus …


I am a Barbie girl

Classé dans : 365 petits riens | 2
Hiya Barbie
Hi Ken!
Do you want to go for a ride?
Sure Ken
Jump in
I’m a Barbie girl, in a Barbie world
Life in plastic, it’s fantastic
You can brush my hair, undress me everywhere
Imagination, life is your creation
Come on Barbie, let’s go party

 

 

Un aller retour à la station essence pour faire le plein, et je n’ai pu résister ….

 

La Barbie Curvy.

 

 

Pourquoi me direz vous ? Je suis de la génération Barbie, de ces filles à qui on a insufflé le goût de la liberté, Barbie était pilote d’avion, cosmonaute, médecin … avec Barbie on pouvait tout faire .. sauf une chose, …. lui ressembler .. et là dans sa boite de plastique, une Barbie brune, à la poitrine normale et un peu forte des cuisses, avec un popotin conséquent.

 

Elle m’a appelé …. Et savez vous pourquoi ?

 

 

Parce qu’encore de nos jours, les gens dénigrent l’obésité, ils ont honte des gens gros quand ils font partie de leur famille, car ça fait désordre dans les relations très chics qu’ils ont pu enfin établir, même s’ils sont eux même des minables ou se moquent d’eux allêgrement quand ce sont des étrangers.

Parce qu’encore de nos jours, un gros, c’est quelqu’un qui devrait arrêter de manger, c’est quelqu’un qui ne prends pas soin de lui, ne fait pas de sport et n’est pas présentable partout et en tout lieu.

Alors à tous ces cons, ces gros et petits cons,  je leur dit, là par écrit et je leur dirais un jour en face … personne n’est à l’abri, non personne. Une petite glande, un petit gène (que souvent ils ont eux aussi, la roue tourne ….), une maladie, et même une simple dépression dont ils sont souvent la cause,  un traitement médicamenteux, une petite hormone et c’est votre vie qui bascule.

 

Dans tous les cas, je la trouve très belle ma Barbie.

 

 

Mon père disait, lui même enrobé …

Quand les gros seront maigres, les maigres ne seront plus……

 

 

 

rty!

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

L’étang

Classé dans : 365 petits riens | 1

 

Il fût créé par le seigneur Fouquet d’Algoult, baron de Sault, chambellan du roi René d’Anjou, comte de Provence, pour irriguer la Vallée, la source de Mirail l’alimente.  Quelquefois lorsque le conditions le permettent, et qu’une brèche se faufile dans l’espace temps, il n’est pas rare y découvrir des ombres du passé, la nuit quelquefois les étoiles viennent s’y baigner. Il se dit chez les anciens, qu’un étranger, lors d’un hiver particulièrement froid arriva au village et raconta avoir traversé une immense terre plate, les villageois comprirent qu’il avait traversé l’étang figé dans la glace, quand à moi j’aime croire que l’on peut apercevoir de temps en temps, un dragon aquatique ou une tortue d’eau  protégeant de leur présence le monde qui les entoure…. mais ceci n’engage que moi bien sûr.

 

Belle journée à vous.

EnregistrerEnregistrer

Sur mon marché

Classé dans : 365 petits riens | 2

Les anciens se retrouvent …

les jeunes également, les touristes abondent et les saisons s’entrechoquent, certains légumes sont en avance.

Mes voisines

Classé dans : 365 petits riens | 1

 

 

Régulièrement elles viennent me rendre visite, curieuses comme des pies, attachantes au possible, elles vont, elles viennent sur mon petit bout de terre à la recherche du ver ou de l’araignée qui feront leur 4 heures, buvant dans l’abreuvoir aux oiseaux. Elles sont chez elles, baguenaudant et gloussant, s’appelant entre elles en recherchant l’endroit idéal pour pondre.

 

Dana commence à se méfier après quelques coups de bec bien sentis. Bientôt leurs copines les inviteront pour un thé, et je fredonne la comptine, alors ça sera moi dit la petite poule rousse.

Bientôt sur vos écrans.

 

EnregistrerEnregistrer

D’un versant à l’autre

Classé dans : 365 petits riens | 5

 

Je n’arrive pas à décrocher un mot ce matin, depuis hier matin,  le Luberon est la proie des flammes, le feu ravage tout sur son passage, c’est sur l’autre versant que ça se passe, que dire de plus ? Une quarantaine de départ de feux en Provence et en Corse

en 24 heures.

l’Apocalype et le Chaos, et ce Mistral qui ne s’arrête pas.

Je suis si impuissante que j’en pleure de rage, et je regarde mes photos entre Saint Martin de Castillon et Vitrolles et moi la mécréante, peut être vais je essayer de prier.

 

 

EnregistrerEnregistrer

Exposition à Saint Martin de Castillon, Marie Françoise Mehaye

Classé dans : 365 petits riens | 3

J’ai traversé le Luberon, pour me rendre à l’autre Saint Martin, je l’ai plutôt contourné d’ailleurs 33 km, presque une heure de petite route, une heure de bonheur, une heure de virages à traverser les forêts et les champs de lavandes. Les deux Saint Martin sont face à face à vol d’oiseau, seule la montagne nous sépare. J’ai gravi les ruelles de pierre du village, pour arriver tout en haut (je vous rassure vous pouvez également y aller en voiture) et je me suis rendue dans la chapelle des Pénitents, découvrir la nouvelle exposition de Marie Françoise et de son groupe.

Et comme toujours, le bonheur de se retrouver, le bonheur de découvrir les oeuvres de cette grande voyageuse qui du Japon en Corée, revient à chaque fois, ses valises remplies d’inspiration et en inspirant toutes celles qui l’approchent et qui ont la chance de travailler avec elle. Son sashiko devient sompteux, le pojagi sublime avec pour écrin les murs de pierre de la Chapelle, tandis que des papillons d’origami s’envolent sur des kimonos.

Vous avez jusqu’au 3 août pour vous y rendre et si vous avez encore des doutes, demain, je vous mettrais des photos du village, un merveilleux écrin.

Venez vous avec moi découvrir l’exposition ?

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

Graine d’écrivain

Classé dans : 365 petits riens | 2

 

En rangeant la bibliothèque chez mamy,  elles ont découvert une machine extraordinaire, un clavier qui fonctionne sans électricité ;-), un clavier où il est interdit de se tromper. Un truc du siècle dernier. Un superbe moment de vacances avec le grésillement d’un 78 tours en arrière plan, et le cliquetis de la machine, un instant totalement magique, irréel.  … Les livres ne sont pas des ennemis, oh non, mes filles le savent …. Pauline s’essaye à la frappe à l’ancienne, une future Agatha Christie, qui sait, pour l’instant on s’amuse et c’est ça le temps des vacances, on est bien dans la bibliothèque entourée de livres jusqu’au plafond.

Bon ben plus qu’à nettoyer le sol ….

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

1 2 3 4 21