C’était il y a quelques années ….décembre 2005

Classé dans : Augusta, Ouvrages, Philomène | 7

Au fond de ma boite à couture j’ai trouvé :
une aiguillée de soie à tricoter
quelques boutons de chemises esseulés
trois mètres de ruban de soie
deux mètres de ruban d’organza
une pincée de perles rocailles et nacrées
du lacet moiré
un fil doré de fée
Et pour vous j’ai brodé


At the bottom of my sewing box I did find :
One silk knitting tread
Some lonely shirts’ buttons
Three meters of silk ribbon
Two meters of organza ribbon
One pinch of seed and mother of pearl beads
Some moiré lace
One fairy gold thread

And for you I did embroider

Un coeur pour l’amour
Un peu d’or et de perles pour la fortune
Une poignée de feuilles de sauge pour la santé
Je vous souhaite
une merveilleuse année 2006

One heart for love
A little bit of gold and beads for good fortune
One hand’s full of sage leaves for good health

I am wishing you

A wonderful year 2006

 

Un coeur qui a fait couler beaucoup d’encre,
le coeur de la boite à couture c’était en 2005

En 2010, j’ai récidivé mais cette fois pour une publication dans la revue Créations broderie avec le coeur de Philomène.

 

 

 Et hier 1er janvier 2012, j’ai reçu un mail, d’une dame qui a brodé le coeur et … je voulais partager avec vous son blog, parce que c’est toujours un plaisir immense, un bonheur et une émotion de voir ses créations brodées par quelqu’un d’autre … alors c’est ici, je vous laisse le découvrir.

Les broderies et cartonnages de Sylvie.

Merci à vous Sylvie d’avoir aimé.

Je vous souhaite une magnifique année.

Retrouvez mes ouvrages dans mon nouveau livre

parution juin 2016
Broderie Poétique, l’été de la princesse des petits riens
couv broderie poetique nathalie locquen

 

Philomène

Classé dans : Philomène | 3

Ca fait un mois qu’elle me tanne, un mois qu’elle me harcèle, un mois qu’elle répète chaque jour, Maman tu l’habilles quand Philomène ? Vous souvenez vous de Philomène ? Un projet un peu tombé à l’eau pour cause de gros, d’énormes soucis familiaux … on ne peut pas être toujours le nez dans ses tissus et ses broderies et il y a des moments dans la vie où le choix est fait et vite fait … mais là devant le regard bleu implorant de ma fille qui relucre la malle cabine de Philomène que je vous montrerais bientôt, desespérement vide … je ne peux que lui donner raison, discernons les priorités et les enfants avant tout ….

Hier j’ai sorti les tissus, les dentelles, un bout de soie, un peu de baptiste d’Egypte pour les sous vêtements, parce Philo sans culotte c’est hors de question ….(m’a t’elle dit !!!)

J’ai sorti un robe de communiante, pas vraiment ancienne mais très surrannée pour le modèle ….

Et j’ai sorti Philomène de sa malle …

Et un joli coeur en plâtre blanc pour faire très Shabby Chic sur les photos ;-) avec l’initiale d’Augusta où celle de mon nom de jeune fille ….

Maintenant il n’y a plus qu’ à s’y mettre, mais ça m’étonnerais que çe soit terminé avant Noël … quoique !!!! Il suffit de se pencher sur le problème … Il me faudrait 9 vies comme les chats … et s’il n’y avait que Philomène …. il y a la bande des chuchoteurs qui sommeillent dans un coffre de Belle Etoile et les autres …………. bon allez  une bonne nuit de sommeil et demain il fera jour, discernons les priorités ;-)

et puis il y a Sarah et ces Petites Demoiselles qui me traumatisent avec ses merveilles, pas assez qu’elles confectionnent des vêtements somptueux, elle fabrique, elle fait naître sous ses doigts de minuscules créatures de rêves.

Ca y est je me suis mise la pression toute seule …..

Pourquoi Philomène

Classé dans : Philomène | 3

Pourquoi Philomène, parce que lorque j’étais petite fille, je rêvais devant le trousseau de la poupée de Sophie, en lisant les petites filles modèles, espérant découvrir un jour, tout comme Marguerite la commode merveilleuse.

Parce que lorsque j’étais en visite, chez une de mes tantes, je feuilletais sans cesse un antique album de la semaine de Suzette et que je voulais du haut de mes huit ans que l’on me commande tout de suite la poupée Bleuette.

Parce qu’ il y a eu Michel, Françoise et Jean Michel de Modes et Travaux qui dorment maintenant tranquillement dans leur boite dans le grenier de mes parents. Bleuette y sommeille aussi,  je me la suis offerte un jour de folie avec ma première prime professionnelle, une somme astronomique pour une poupée. Et maintenant, les poupées de Marie Claire Idées, Claire et Marie surveillent les chambres de mes filles.

Ces trousseaux étaient fascinants à mon regard de petite fille, je ne sais pas vraiment si j’aimais jouer à la poupée, je ne le saurais peut être jamais. Mais ce que je sais, c’est que j’avais envie de leur créer des vêtements.

Je n’ai jamais oublié, avec la publication des histoires de boites à couture, l’idée me taraudait encore, mais ce blog est trop touffu, trop tout, trop informatif, pour m’y essayer avec ma poupée. Qui mieux que La Bastidane pouvait m’en offrir l’écrin.

Alors avec la complicité de la fabrique des poupées, Philomène est née, j’espère qu’il vous plaira de créer avec moi son trousseau et son improbable garde robe.

                                                                                                                                                                                                                                                                Nathalie

 

Philomène

Classé dans : Philomène | 10

 

Il est peut être temps que je me présente, je m’appelle Philomène, je suis née dans les années 1910, je suis ce qu’on appelait à l’époque une Googlie, à cause de mes grands yeux étonnés et ronds, j’ai été conçue par un fabriquant allemand qui s’appelait Heubach.

Je suis rééditée par la Fabrique des poupées et je mesure 28 cm environ …

 

Vous savez presque tout de moi,  enfin presque, je ne suis pas ici par hasard, regardez moi bien, je suis très génée, je suis nue !!!

Au fil des saisons, au fil des semaines, vous apprendrez avec moi, à coudre, à tricoter et à broder ma garde robe, certainement un peu improbables mes vêtements, souvent modernes, quelquefois surrannés mais toujours originaux,  que vous aurez grand plaisir à ranger dans ma malle cabine.

Accessoires, meubles, robes, chemisiers …. je vous raconterais à chaque fois une histoire, tout mon monde de petite fille dans l’air du temps.

 

Mamaaaaaaaaaaaaaan, peux tu me coudre quelques sous-vêtement s’il te plait, j’ai froid.

(j’ai oublié de vous dire, si vous désirez une de mes petites soeurs,
dites à la Fabrique que vous venez de ma part …)

 

 

PS : j’aurais pu m’appeler Magali, mais maman n’a pas osé.