• Inspiration

    Noël Pastel – Collaboration avec Au Ver à Soie

    Je suis heureuse et fière de vous annoncer qu’une nouvelle collaboration a vu le jour La Bastidane pour Au Ver à soie, Noël Pastel – le kit sera bientôt disponible chez les revendeurs de Au Ver à Soie dont l’atelier 196 (soie d’Alger, rubans de soie et fils métallisés) à découvrir très vite pour un Noël tendre et tout en douceur. Très facile à broder, il se brode très vite, j’espère que vous aurez autant de plaisir à faire naître ce petit rien pour Noël que j’ai eu à le créer.

  • Ouvrages

    Je suis toujours là

      Je suis totalement débordée par le déménagement et les travaux dans mon atelier, mais je suis là,  j’ai ouvert un nouveau profil Instagram, avec uniquement mes créations, vous y découvrirez les anciennes, mais aussi quelques nouveautés les encours du moment, que je vous présenterais dans quelques temps, j’ai repris mes aiguilles et c’est si bon. A bientôt ? C’est par ICI EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer EnregistrerEnregistrer

  • 365 petits riens

    Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année

    Noël arrive à grands pas, on va fêter la naissance d’un petit enfant qui aurait dû  changer le monde, il y a 2000 ans.. les étoiles s’éclaireront peu à peu dans le ciel, le jardin s’éclairera d’une lumière différente, il manquera des étoiles à mon arbre, c’est ainsi que le monde est. Nous avons décoré le jardin. Je vous souhaite un merveilleux Noël, que vous soyez croyants ou pas (comme moi), une nuit de trève ne peut faire de mal à personne. La Bastidane reviendra en 2018 plus forte que jamais. Parce que les rêves d’enfant, tant qu’on est vivant, il est encore temps. JOYEUX NOEL et n’oubliez pas les…

  • 365 petits riens

    Les oeufs comme les pierres dorment quelquefois

          Des oeufs de carton, un peu de peinture acrylique blanche, un crayon de papier et une touche d’or avec un Posca doré…. quelques improbables ont vu le jour, hier soir,  …. ils sont tombés dans le jardin. Il ne faut pas faire de bruit pour les cueillir, sinon ils se réveillent, et quand ils se réveillent, ils posent un regard immense sur ce monde, de ces regards impénétrables, interrogateurs, qui vous font vous sentir tout petit. Ces regards qui vous font réfléchir à tout, et surtout à la vie. Ils vous questionnent et là vous ne savez que répondre … comment auriez vous les réponses d’ailleurs, seul sous…