Dans l’arène.

Classé dans : 365 petits riens | 11

DSC_0390 2

La présentation de la reine d’Arles.

P1100854

DSC_0394 2

la transmission du fanion …

DSC_0551 2 Les amazones effectuent un quadrille, les arlésiennes sont belles et jeunes, et ne sont pas des stassi comme on dit chez nous, elles montent à cheval pour aider les gardians à la menée du bétail, les travaux d’aiguilles est une nécessité dans la composition de leur costume, mais leur rôle ne se cantonne pas qu’à ça. Les provençales ont du caractère et ne sont pas de petite nature pour affronter à cheval dans les marais, le Mistral.

Moderne et active, il n’est pas rare le soir du 1er mai de croiser une jeune fille en tenue, grignoter un big mac ;-)

Ce que j’aime dans la tradition, c’est cette transmission de génération en génération sans que la chaîne ne se rompe, sans que ça s’empoussière.

DSC_0514 2 DSC_0527 2 DSC_0492 2 DSC_0513 2 DSC_0481 2 DSC_0486 2 DSC_0451 2 DSC_0453 2 DSC_0427 2 DSC_0444 2 DSC_0408 2DSC_0386 2DSC_0393 2 DSC_0371 2 P1100836la 22ème reine d’Arles … Mandy Graillon élue le matin même pour 3 ans, elle sera intronisée avec ses dauphines

le 6 juillet.

« Mandy Graillon succède ainsi à Astrid Giraud et prendra officiellement ses fonctions des mains de la précédente Reine le 6 juillet lors d’une cérémonie toujours très émouvante pendant la fête du costume.

Deux mois et quelques jours qui vont permettre à Mandy très émue lors de son salut à la foule d’entrer dans son personnage si cher aux Arlésiens et au pays d’Arles et que bien d’autres Régions nous envient.

Mandy Graillon, 23 ans, achève ses études ecole supérieure de commerce à Lyon, parle le provençal depuis toujours et plusieurs autres langues. Elle vient de passer 6 mois en Chine, et coud ses costumes elle-même avec sa mère. Elle envisage en tant que Reine d’Arles d’être une ambassadrice de la culture provençale, dans les régions de France comme à l’étranger.

Anaïs Bernard (21 ans, étudiante en ostéopathie animale), Jeanne Di Sarno (19 ans, étudiante en droit), Elodie Porrachia (19 ans. technico-commerciale en agro-alimentaire), Aude Raynaud ( 22 ans, comptable) , Lucie Riquelme (19 ans, étudiante en management et communication ) et Martine Thomas (Arles 22 ans, prépare son brevet professionnel de coiffure)  deviennent ses demoiselles d’honneur. »

 

DSC_0373 2 DSC_0356 2 DSC_0360 2 DSC_0349 2 DSC_0355 2 la 21ème reine d’Arles et ses dauphines.

DSC_0340 2 DSC_0342 2 DSC_0339 2P1100919 P1100921 P1100869 La jeunesse qui perpétue l’histoire.

P1100915

11 Responses

  1. Magnifiques photos, les couleurs chatoyantes des costumes, la grâce.

  2. Chticaillou

    C’est déjà du bonheur rien qu’à regarder les photos mais en vrai ça doit être exceptionnel.
    Encore merci pour ces passionnantes photos et tout ce que tu nous apprends sur les traditions.
    :-)

  3. sylviedu13

    je suis sans voix devant tant de beautés.
    Les Arlésiennes sont splendides.
    Merci merci merci

  4. Je n’ai pas pu aller aux arènes (grosse fatigue : virus ?). Mais lorsque je t’ai croisée à l’Archevêché, je savais que je verrai de belles photos. Merci !

  5. tout simplement superbe..belle tradition!

  6. Merci, je ne connaissais pas du tout ; c’est somptueux, vraiment magique et elles sont toutes tellement belles et heureuses !!!! et ces amazones !!!
    tu as bien raison d’être fière de ton patrimoine !
    bises
    ml

  7. Joris- Bovy Jenny

    superbe! je ne connaissais pas cette tradition et monter en amazone , cela ne doit pas être facile…
    Merci pour ce partage magnifique .

  8. c est magnifique, merci de partager
    je vais prévoir pour l’année prochaine, c ‘est très beau

  9. beau -bien sûr-
    la monte en amazone -obligatoire -met en valeur les jupes des robes !
    merci

Laissez un commentaire