Remèdes de grand mère, l’herbe de la Saint Jean

Classé dans : 365 petits riens | 3

Le Millepertuis (Hypéricum perforatum), j’aime les plantes qui soignent, ma grand mère préparait chaque année son huile de millepertuis, qui trônait dans la cuisine, pour toutes sortes de brûlures. On l’appelle l’herbe de la St Jean, ou l’herbe à mille trous, il a fallut que je regarde de près mes photos pour voir les milles trous. Puis pertuis en vieux français veut dire trou, pour ceux qui s’en souviennent.

On raconte (cf wikipédia) que jadis, l’Hypericum perforatum était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Le millepertuis perforé est un très ancien chasse diable, c’est-à-dire qu’il faisait fuir les esprits tourmenteurs. C’est devenu le phytomédicament le plus prescrit contre la dépression nerveuse.

L’usage médicinal du millepertuis (Hypericum perforatum) remonte à au moins 2400 ans, date où Dioscoride le préconisait dans ses ordonnances.

Réputé au Moyen Âge pour éloigner la mélancolie, le millepertuis avait aussi pour nom « herbe de Saint-Jean » (St John’s wort en anglais) ou « chasse-diable », et il n’était pas rare de trouver accrochés un bouquet aux portes des granges.

Inscrit à la pharmacopée française en 1818, il tomba dans l’oubli à la fin du xixe siècle. La pharmacologie moderne redécouvre certaines de ses propriétés thérapeutiques.

Alors comme le fond du champ est  un champ de millepertuis, j’ai suivi la recette du Père Christophe qui doit être celle de ma grand mère également, un bocal, des fleurs fraiches, et remplir ce bocal de fleurs, rajouter de l’huile d’olive à ras bord, mettre au soleil tout l’été, au moins 6 semaines jusqu’à ce que l’huile ait une belle couleur rouge, filtrer et transvaser dans de jolies bouteilles (ca tombe bien j’en ai des bouteilles de pharmacies).

J’irai ramasser d’autres fleurs pour les faire sécher, il parait que cette herbe magique a encore de nombreuses propriétés

Un autre jour je vous parlerai du lys blanc.

Finalement j’aime bien jouer les gentilles sorcières.

 



3 Responses

  1. Anik

    Bonjour Nathalie,
    Il y a un truc qui me turlupine, peut-être as tu une explication. Le millepertuis est indiqué en cas de dépression nerveuse, par contre j’ai entendu ou lu de nombreuses fois dans les contre-indications qu’il était incompatible avec les antidépresseurs ?
    Merci d’avance si tu peux m’éclairer. Bises
    Anik

  2. La Bastidane

    Non je ne peux pas te répondre, je ne suis ni médecin, ni pharmacien, et là j’ai fait une huile pour une application locale pas pour ingérer. Et de plus je ne prends pas d’anti-dépresseurs ;-)

  3. Carole Houde

    Elle est pleine de soleil cette petite fleurs <3 j'en cueille moi aussi ici dans mon coin pays pour en faire une huile ou une teinture dans l'alcool <3 moi aussi j'aime jouer à l'apprentie sorcière à l'occasion <3 bonne cueillette!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.