Philtres et potions presque magiques.

Classé dans : 365 petits riens | 0

L’automne approche à pas de géant, les bruyères se jouent du soleil. Il est temps de s’occuper des macérats qui mijotent au soleil depuis la fin juin. Millepertuis à l’huile, Arnica à l’alcool. J’aime l’Arnica, Wolferlei en allemand, le triomphe de la force du loup, l’arnica montana loué par Goethe lui même.

Alors j’ai filtré mes bocaux, en de jolies bouteilles, pour les grands et petits bobos.

J’aime jouer les sorcières dans la cuisine, ébouillanter les bouteilles et l’entonnoir et passer doucement la mixture au travers d’un chinois (a-t-on encore le droit d’appeler cette passoire un chinois ?). Nous voilà protégés pour l’hiver.

Je vous souhaite un bon week end à tous.

 

Edito de 18h43  : Avez vous vu que je nous ai rajeuni de 20 ans, une bonne sorcière sait naviguer dans le temps …. moi fatiguée que nenni, juste embrouillée ;-)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.