Crochet vous avez dit crochet ….

Classé dans : Inspiration, Je n'ai rien inventé | 9

DSC_0241 DSC_0234 Devant la douce folie du livre de Cécile Balladino, Crochet Bohème, et la recrudescence sur la toile du crochet qui est une vraie déferlante de couleurs. J’ai décidé de m’y mettre aussi ….

DSC_0280 9 DSC_0282 9 Au point qu’après avoir montré mes essais à mon éditeur …. il m’a demandé de faire un livre ….

DSC_0283 9 C’est le début que je vous montre, après je ne vous montrerais plus pour l’effet de surprise.

DSC_0284 9 Je vais demander à Roselyne la reine du crochet de me donner des cours accélérés … parce que mes débuts au crochet datent des années 70 mais c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas.

DSC_0286 9

DSC_0288 9

C’est un bon début non ? Les couleurs ne sont pas vraiment dans mes tons mais bon à force on finit par s’y habituer …

De vous à moi, il y en a une qui est aux anges, ma fille, la seule qui peut mettre du rouge, du vert, de l’orange et du jaune sans être ridicule.

DSC_0235

 

Edito du 3 avril / Poisson d’Avril pour le livre …. pour le reste oui je crochète mais pour ma princesse des petits riens.

Elle s’appelait « Création Passion » c’était la fin des années 90

Classé dans : Inspiration, Je n'ai rien inventé | 10

Comme vous le savez après 4 déménagements en 5 ans et ce n’est pas fini ;-) j’ai enfin un peu de temps pour ranger mon atelier. Ce n’est pas un scoop non plus si je vous dis que je suis papiermaniaque (c’est ma façon à moi d’épingler mais pas sur Pinterest ;-)) , je garde toutes les revues, les journaux, les livres … hier en ouvrant les cartons et en rangeant  ma petite, grande, gigantesque, incommensurable pagaille, je suis tombée sur huit revues que j’avais oubliées.

Création Passion, il a duré une année a peu près, sa parution a commencé fin 98 pour se terminer vers avril 2000 si je me souviens bien, peut être m’en manque-t-il un mais je n’en suis pas sûre ?

On y découvre des créatrices comme Léa Stansal, Stéphanie Boiteux Gallard, Beatrice Tollu, Rouge du Rhin, Judith Dessons et  les coeurs en bouton de nacre de Laura Fronty que j’adore toujours autant.

Les aumonières écussons inspirées des aumonières anciennes de nos grands mères communiantes … si si je vous assure, regardez la photo d’Augusta elle en porte une ….

les broderies aux rubans en ceinture corset, bijoux, pochettes ou chemise


Des tricots somptueux …

du point du croix  merveilleux ….

Ces revues n’ont pas pris une ride, à moins que ce ne soit moi qui n’ai pas évolué en une quinzaine d’années ;-)

Si vous avez à partir du numéro 9, je crois qu’ hélas il n’existe pas, dites le moi, je serais curieuse de le découvrir.

 

Mouhalabieh de la Bastidane ou la petite pause goûter orientale

Classé dans : Inspiration, Je n'ai rien inventé | 6

La recette est partout sur le net, c’est ensuite le dosage des eaux de fleurs et du sucre qui fait la différence, sucre roux, sucre blanc, miel ou autres épices à rajouter …

La recette de base

Il vous faut 1 litre de lait entier, 100 grammes de maïzena, 125 grammes de sucre en poudre, et de l’eau de fleur d’oranger,  un peu de pistache fraiche et ou des fruits confits. C’est un flan typiquement libanais qui fait le bonheur de mes filles depuis que je suis loin de la Provence, on s’adapte partout où on va, et on ramène avec nous des saveurs et des senteurs souvenirs.

Dans un bol mélanger la maïzena avec un peu de lait. Faire bouillir le lait et le sucre retirer le lait du feu, rajouter le mélange maïzena lait, remettre à cuire à feu doux,  en mélangeant sans arrêt avec un fouet, dès que la maïzena cuit, le mélange s’épaissit, ne pas faire trop cuire, le mélange épaissit encore et encore en refroidissant, le risque est de se retrouver avec un bloc de béton, alors qu’il est toujours plus facile de remettre le mélange à cuire s’il est trop liquide.

Retirer du feu, et rajouter une cuillère à soupe d’eau de fleurs d’oranger. Remettre 30 secondes sur le feu.

Repartir dans des coupelles jolies, et au réfrigérateur, parsemez ensuite avec des fruits confits ou/et des pistaches concassées …. certain y rajoute une cuillère de miel.

Voilà avec des petits biscuits pour le goûter c’est génial …

et c’est tout frais, surtout quand il fait très chaud

On peut utiliser de la fleur d’oranger, ou de l’eau de rose, ou de l’eau d’iris

(enfin l’eau d’iris, j’avoue ne pas trop avoir envie d’essayer ;-) l’odeur me fait penser à la poudre de riz de Miss Marple  …)

 Qui prend du thé ?

 

.

Qui sont les français, les plus populaires sur pinterest ?

Classé dans : Je n'ai rien inventé, Ouvrages | 3

Source IUZ ( le lien ici)

Normalement c’est le genre d’information dont tout le monde se moque enfin je le crois, mais je suis totalement étonnée de retrouver la Bastidane dans le peloton de tête des dix premiers … totalement stupéfaite même, aujourd’hui 3045 personnes suivent mes collections d’images, qui me semble-t-il, n’ont d’intérêt que pour moi même, puisque elles sont représentatives de ce que j’aime, ce dont j’ai envie, ce que j’aspire si un jour j’étais très riche ou si mes journées duraient un peu plus de 48h00, un peu comme si je m’étais créé une immense bibliothèque de rêves dans laquelle je pouvais piocher à volonté. Cela me permet aussi de vérifier quand je réfléchis à une de mes créations improbables que personne n’a eu la même idée avant moi.

Pinterest a remplacé les immenses classeurs regorgeant de coupure de presse que j’avais l’habitude de remplir depuis mon adolescence, déchirant sans honte, les magazines que j’avais trié et que j’allais jeter, classeurs qui encombrent encore aujourd’hui ma bibliothèque et dont je n’ose pas me débarrasser.

J’avais également trouvé dans Pinterest, le moyen de ne plus surcharger mon disque dur de photos et de favoris, et de retrouver assez rationnellement les sites que j’avais aimé.

Il y a peu de temps prise d’une crise de paranoïa, j’avais décidé de supprimer mes tableaux, ne voulant pas être l’outil des chasseurs de tendances, d’investisseurs et de pro du marketing (ce que je ne suis pas), énervée par la vue de blogs complets entièrement publiés et bien assis sur leur notoriété avec des photos prise exclusivement sur pinterest (un injure pour moi aux créateurs et photographes) et puis revenant sur ma décision, mon humilité ayant pris le dessus sur la paranoïa, j’ai continué tranquillement à surfer à la découverte de nouveaux rêves, me disant que je n’étais qu’une petite française au milieu de milliers de boards et que bien peu devaient s’y intéresser réellement.

Tout cela pour vous dire que je suis quand même totalement étonnée, stupéfaite, sur le c.l  même de me retrouver 6ème dans un classement de 7000 utilisateurs français en date du 5 mars, par une « très sérieuse étude » du Zoomsphère , outil encore en bêta, qui propose des statistiques sur les réseaux sociaux.

C’était ma petite réflexion du matin, sur les nouveaux outils qu’internet met à notre disposition et qui s’ils ne sont pas pervertis par des esprits avaricieux et ambitieux, peuvent rester pour encore longtemps mon réfrigérateur virtuel sur lequel j’aimante mes songes en me créant ainsi une encyclopédie chimérique.

Et puis il faut être honnête ça fait toujours quelque chose ici et là  de voir son blog épinglé par des « fofoweurs compulsifs » comme dirait ma copine …. même s’ils n’aiment pas trop dire ni écrire d’où viennent les photos, comme si le fait d’épingler une image numérique sur un tableau de liège virtuel  était un acte de propriété …… s’appropriant virtuellement ainsi le travail des créateurs.

J’ai reçu Magic Patch 97

Classé dans : Je n'ai rien inventé | 6

J’aime quand le reçois, lire en Français c’est un bonheur .

J’ai adoré  le dossier sur le musée de l’impression des étoffes de Mulhouse. Notre vieille France regorge de trésors merveilleux et nous ne le savons pas.

Pauline m’a demandé pour Nestor son ours, les jolies vêtements de Marie Suarez , j’espère qu’elle n’a pas vu le quilt de poupée.

J’ai aimé le modèle traditionnel, modèle français d’une romance à Paris, il faut vraiment que je me mette (remette ?) au traditionnel ….

Et si je commençais par le quilt mystère de Kristel Salgarollo. Je crois bien que je vais commencer par ça ….

Voilà je suis encore débordée mais c’était ma petite sélection … Vous savez quoi, ce que j’aime par dessus tout c’est de savoir qu’en France nous sommes capables de faire de très jolies chose, oui je sais ce matin, c’est ma journée Cocorico …..

et n’oubliez pas de lire la rubrique « Sur la Toile  » …… qui vous emmène cette fois … ben .. pas en France ;-)

Prayer Flag ou drapeau de prière

J’ai découvert les Prayers Flag sur le blog de Jenclair BAYOU QUILT, nous avons échangé grâce au Take a Stitch Tuesday et j’aime ces échanges et partages, qui nous emportent de continent en continent sans frontière ni barrière. Les Prayers Flag sont inspirés des drapeaux de prières tibétains, les « Loungta » ou chevaux de vent, souvent de cinq  couleurs, blanc, jaune, vert rouge et bleu, on les considère comme des porte -bonheurs, capable d’écarter les difficultés, le vent soufflant dans les drapeaux, caresse ainsi les prières et les transmet aux Dieux.

J’ai trouvé cette image tellement belle, de mes prières emportées par les vents, que j’ai ressenti le besoin d’en broder un.  C’est un moment très intense de broder en méditant, en sachant que de part le monde, d’autres femmes brodent ainsi. J’avais besoin de ce moment de sérénité, j’avais besoin de faire ce break et de ne faire rien d’autre.

J’ai pensé à la citation de William Arthur Ward

« Dieu t’a offert aujourd’hui 86 400 secondes aujourd’hui.
En as-tu utilisée une pour dire « merci » ? »

Ce Merci, est bien plus qu’une prière, c’est un cri du coeur,  merci d’avoir préservé ma famille, merci de m’avoir ouvert les yeux sur le monde, merci pour ce que je suis, merci de ne pas être dévorée d’ambition, merci d’être moi, merci de m’avoir appris à cueillir les petits riens comme des milliers de petits bonheurs, merci pour les trahisons banales qui m’ont permis de mieux rebondir, merci pour les amis que j’ai rencontrés, merci pour ceux qui n’en étaient pas et que j’ai heureusement perdus. Merci pour ces moments merveilleux auprès de ceux que j’aime. Merci pour la vie tout simplement.

j’ai choisi le rouge qui représente le feu et j’ai brodé  MERCI .

Je broderais quand j’en ressentirais le besoin, d’autre drapeaux de prière et je les assemblerais en une guirlande de rêves pour protéger ma maison et pour que le vent les emporte, vous les découvrirez au fil du temps, sans obligation aucune,  il n’y a pas d’obligation dans les prières.

Si vous voulez tout savoir sur le projet « The Prayer Flag Project », il suffit de cliquer ICI, initialisé par Vivika Hansen De Negre, elle a rêvé d’inviter les peuples du monde entier à la joindre dans le projet « Prayer Flag », que tous nos mots soient emportés par le vent, l’art cinétique de nos espoirs, rêves et vies.

En savoir plus

The Prayer Flag Project
Vivika de Negre Art Quilt  et ses merveilleux drapeaux de prières

Pour celles qui souhaitent participer, les drapeaux doivent mesurer 11 inches sur 5 inches  avec un repli de 3 inches sur la longueur pour la suspension, ce qui fait un drapeau de 8×5 inches ou approximativement 13×20 cm, le mien est un peu plus grand, je me suis trompée d’1 inche en largeur, mais est ce bien important pour une prière ?

Dans la rubrique « Je n’ai rien inventé et je le dis » – Mamzelle Lapinou

Un petit nouveau dans la nouvelle rubrique, temps de réalisation 1/2 heure si vous avez déjà les pompons … temps de prise des photos et mise en ligne de l’article …. euh plus d’une 1h00 ….. (on se demande pourquoi d’ailleurs …)

un lapinou pour Lapinou Year (je sais facile …. mais ça me fait rire et le rire soigne de tout)

Si Mamzelle Lapinou survit à Conan le destructeur qui a décidé ce matin que je ne prendrais pas de photos correctes… peut être qu’elle aura une retraite bien méritée une vie trépidante  dans Rosebud House (cf les 365 petits riens 2011…)

Alors passons aux choses sérieuses, le tutoriel ….. ben il est partout sur le net, tellement partout que j’ai eu un mal fou à trouver à qui il appartenait …

A force de recherches c’est à Jennifer Murphy qu’appartient la maternité de cette petite merveille de 12 cm oreilles comprises, voici son site, vous y découvrirez de sublimes ours en peluche …et bien d’autres animaux superbes.

Jennifer Murphy 

que je remercie de tout coeur car mes filles sont aux anges, et que bien entendu je vais devoir en faire un deuxième …. voici le tutoriel en pdf ICI

PS : ce qu’il faut savoir c’est que pour ce genre de petites choses je travaille entre 5 et 7h00 du matin quand tout le monde dort et que je ne peux rien faire et que surtout  je ne peux pas dormir, ni travailler pour moi, il fait trop nuit pour faire des photos et …. au réveil de ma dernière …. j’ai eu un choc …. Maman elle est trop belle, je peux avoir le garçon s’il te plait …. ça c’est Lapinette je voudrais Lapinou (Oh et Oh, ohlalalalavache,  je fais comment les pantalons moaw hein ?)

J’ai oublié les moustaches.

Dans la rubrique « Je n’ai rien inventé et je le dis » – Le bracelet zip

Classé dans : Je n'ai rien inventé | 18

C’est une nouvelle rubrique qui voit le jour sur ce blog, quelquefois au fil de mes navigations sur la toile, je découvre des tutoriels faciles à faire et qui me plaisent beaucoup, alors j’ai décidé de vous en faire profiter et de prendre le temps de les réaliser.

Aujourd’hui, le bracelet zip, totalement craquant pour une aficionado de tissu, couture et fil non ?

j’ai simplement mis un oeillet au bout de la fermeture éclair, et rajouté quelques grigris porte bonheur …. je n’ai pas retrouvé dans mon …………… les charms en forme de ciseaux et de dés à coudre ….. mais ce n’est pas mal aussi …. comme ça, ça lui confère un petit air ethnique.

 Le tutoriel est ici, tout en images pas besoin de parler anglais.

Je vous laisse découvrir, ainsi que de nombreuses réalisations … maintenant à vous …

CUT OUT + KEEP

et de nombreuses autres idées avec des ZIP, ICI (merci Cécile)