Mail Art

Classé dans : Cadeaux d'artistes | 9

Il y a si longtemps que je n’avais reçu du Mail Art …. et celle ci est magnifique, merveilleuse même …. quel bonheur de découvrir dans sa boite aux lettres, la vraie pas la virtuelle, une carte qui est passée dans les mains des facteurs, que pour moi, une petite oeuvre d’art qui voyage ….

Clouée dans mon lit, je l’ai reçu avec une émotion immense ….

Merci Ma Mamie Cocotte à moi ….. je te promets je me suis tenue tranquille (enfin presque).

Je n’aime pas la toile de Jouy mais …..

Classé dans : Inspiration | 15

 

 

Ca fait quelques années que je regarde de très près les oeuvres du designer Richard Saja, je n’ai ni sa classe, ni son humour totalement décalé, ni son goût pour les couleurs délirantes, ni son talent, mais j’aime son travail.

Richard Saja

Richard Saja

Richard Saja

Richard Saja

je n’aime pas la toile de jouy  dans la décoration, mais j’adore ses images anciennes qui l’impriment  … de surannées scènes champêtres.  Je n’en ai pas en stock chez moi, je l’aime dans l’habillement,  il me reste  juste un jean bleu et blanc en toile de jouy  datant des années 90, que j’ai porté jusqu’à ce que mon âge et mon emboinpoint ne permette plus d’y entrer un doigt de pieds et …… juste comme ça, par hasard et par inadvertance   « traînait » chez ma mère un coupon ….. (un coupon de 3 m quand même)  argh mais quelle idée a-t-elle eu de m’héberger dans son atelier ….  discrêtement j’ai coupé un morceau.

ben j’ai fait un essai, une broderie au long cours, telle  Pénélope je fais et redéfait tant que le résultat ne me convient pas …. je suis légèrement pinailleuse comme fille.

 les broderies de la jupe ne me conviennent pas, je vais les refaire …. ce n’est pas assez net pour moi … même si je laisse galoper mon aiguille.

J’aime bien les roses au point de poste, c’est ma grand mère qui m’avait appris à les faire et à les brodant je l’entendais me dire ….. ne serre pas trop ton fil sur l’aiguille ….

Je me demande bien ce que j’en ferais.

Bon ben à suivre alors ?

Edito de 21h00 – Les photos de la Toile de Jouy déjantée ne sont pas mon « oeuvre » je cite toujours mes sources, mais celle de Richard Saja, je me suis contentée de quelques roses et de broder une jupe qui m’a pris deux jours  mais j’ai bien avancé, je suis contente, la suite sur les petits riens demain,  sinon vous allez faire une overdose de toile de Jouy … et ce n’est pas le but ….

Motifs protecteurs des Pirogues de Saint Louis – Le Bibliofil.

Classé dans : Inspiration | 13

pirogues

« Je pensais bien, sur cette interminable route, bordée de baobabs, qui nous menait de Dakar à Saint Louis, que la Venise d’Afrique ne tiendrait pas ses promesses ………… la misère s’écrit avec un grand « M » ….. »

J’ai découvert le livre de Thierry Chiche Portiche, comme on découvre un trésor, un trésor d’enfance qui m’a ramené dans l’Afrique de mes rêves, celle qui j’imaginais en regardant Daktari quand j’étais petite, vision fausse d’une Afrique qui n’existe que dans des clichés, chaque photo des pirogues est un hommage aux pécheurs de Saint Louis, qui au delà de la dure et difficile vie que ce métier leur fait subir, ornent leurs pirogues de dessins protecteurs d’une immense poésie, offrande aux dieux tout-puissants, hommage à une nature nourricière et dévastatrice. Et là,  j’imagine au milieu des détritus de la plage, sur le rivage, un enfant, rire à pleine dent, d’un sourire éclatant nous renvoyant en pleine tête, une joie de vivre que nous,  européens, avons oubliée.

J’aime l’Afrique et j’aime la mer, comment ne pas succomber à ces photos et dessins, un livre fait de planches à exploiter, de couleur à interpréter,  toute ma famille connait l’Afrique sauf moi … mais je sais qu’un jour j’irais … découvrir cette terre oubliée de tous.

Je vous laisse regarder quelques images de ce livre, qui ouvre des possibilités immenses à mon imagination créative, motifs brodés, appliqués, mélange des genres, mon esprit vagabonde et brode déjà en de motifs celtes ou appliqués de popeline, ce petit coin mystique d’Afrique. Alors peut être que je vous donnerais envie à vous aussi, de broder l’Afrique comme un hommage à tout un peuple qui s’évertue à rire même dans le malheur.

 

pirogues

Cet article je le dédis à ma soeur, médecin en Afrique pendant quelques temps et qui un jour m’a écris alors que je me posais des questions sur un ouvrage que j’avais fait.

« Moi je suis le vilain petit canard de la famille je ne sais tenir une aiguille qu’avec des gants stériles et un être humain en mauvais état…chère soeur, tu dis ne pas savoir quoi faire de ton oeuvre mais à quoi sert une oeuvre d’art ? A réfléchir c’est tout ! Demande à la Joconde son utilité  !!!!  Une femme qui racommode le monde avec son enfant ça n’a pas besoin de servir , de Kandahar , au Darfour en passant par N’djamena, Téhéran, Grozni, Gaza, Banda Aceh et autres,  nos soeurs continuent à racommoder pour leurs enfants alors on ne se pose pas la question et comme m’a dit Marcelle Awa,  un jour de déprime africaine « fille t’as de la chance d’être libre !! » alors mesdames continuez à être libres et à creer, une oeuvre c’est éternel. »

A nos aiguilles ….. pour Madame Marcelle Awa et toutes les autres femmes qui ne pleurent jamais, car pleurer c’est gaspiller de l’eau. Parce qu’elle a dit aussi, toi tu as la montre, nous, on a le temps.

pirogues

Infime broderie …..

Classé dans : Inspiration, Ouvrages, Projets | 18

Elle est toute petite petite, minuscule même ma broderie ….. j’ai essayé la photo à l’interieur et …. les couleurs … ce n’était pas ça …

 

Puis j’ai essayé au soleil, car le soleil est revenu ce matin ….

J’ai rajouté du décor ….

Et l’envers du décor …. ;-)

Je veux être sur la photo ….. ce chat s’intéresse vraiment à mon travail, au moins un ;-).

Heureusement qu’il est photogénique, le casse pied, premier du nom ….. qui frotte son nez sur mon appareil photo ….

Tout ça (toussa) pour vous dire que j’ai fait une minuscule broderie qui deviendra …… je ne le sais pas moi même …. on le découvrira demain et que j’ai enfin utilisé le fil DMC Diamant (parce qu’à chaque fois que je mets la photo de la bobine sur les petits riens, vous me demandez, alors il est comment ce fil kibrille… ?)

Ben il est bien, même très bien,  je l’ai utilisé doublé avec du fil perlé n° 8 et seul, il passe tranquille, avec des aiguillées normales et une aiguille avec un gros chat chas  … voilà, dans la série j’ai testé pour vous … un point de chaînette minuscule en fil doré , je trouve qu’il rend bien et vous ?

Les dorés et argentés vont faire mon bonheur pour Noël, d’ailleurs j’ai utilisé un peu d’argenté dans le collier de la princesse des petits riens, mais un peu moins traditionnellement, au fait ça vous tente des petits objets à faire rapidement pour Noël, avec tuto à l’appui … ?

 

 

 

 

Passion Fil, Cartonnage et broderie n° 5 – On parle de moi

Classé dans : 365 petits riens | 8

 

Deux pages, oui, rien que pour la Bastidane et ses créations improbables, et j’en suis toute fière, je remercie la directrice de la publication qui a été adorable avec moi …. j’ai hâte de le lire, je viens de le feuilleter ici, il y a des merveilles, la malette de Mary Poppins me fait de l’oeil,  j’ai hâte de le recevoir …

 

 

 

Envie de rouge …. et de courir les salons de broderie ….

Garder la couleur des fruits de l’été,

le jus de cerises, et la gelée de pomme …

Broder tout doucement …. en pensant à l’hiver

recommencer à cuisiner …

Et dans cet automne indien, où la chaleur tardive fait place aux orages le soir, s’inspirer du sourire de Patou, rire aux éclats de la vie qui malgré tout nous fait des cadeaux, la rencontrer durant le Salon des Arts du fils les 26 27 et 28 octobre à la Valette du Var, s’inscrire pour une démonstration de broderie avec elle

 c’est ici .

et surtout découvrir son travail

Patou et des Poussières

Fanette et compagnie

Classé dans : Decouvrir un artiste | 9

J’avais oublié de vous en parler, à Sainte Marie les Mines, j’ai craqué sur des kits … ben oui ce n’est pas parce qu’on est une kratrice qu’on craque pas sur les kits des autres non mais …. et comme vous savez que j’aime les hérissons, j’ai craqué pour Arthur, un lointain cousin coquet de Jules …

et puis comme j’ai deux filles …. j’ai craqué pour Nournousette …. j’aurais voulu Léontine la chèvre mais en rupture de stock mais ce n’est que partie remise  … en discutant avec leur créatrice, j’ai appris que Arthur était né des hérissons qui vivent dans son jardin, et savez vous qu’ils font leurs bébés dans la niche du chien et que son chien laisse à maman hérisson gentiment sa niche, j’aime quand les ouvrages ont une histoire …Belle journée à vous et n’oubliez pas d’aller faire un tour dans la boutique de Fanette, il y a tant de copains douillets à adopter …

FANETTE ET COMPAGNIE 

Il ne me reste plus qu’à trouver un peu de temps, du temps ?

Les gardiens des rêves …. dans Broderie d’Art n° 13 en kiosque

Classé dans : Augusta | 12


Les gardiens des rêves …Inspirés d’une légende guatémaltèque, les gardiens de rêves sont des petites poupées à qui l’on raconte ses soucis, ses problèmes, ses cauchemars, le soir avant de s’endormir. On les glisse dans leur sac et là durant la nuit, elles protègent les rêves, résolvent les problèmes, règlent les soucis, on peut aussi leur écrire des petits mots gentils et ainsi elles rendront le sommeil des grandes et petites filles doux et sereins, et apaiseront les gros chagrins.

le café du matin est servi …..

A retrouver dans broderie d’art.