Les premières puces à la Bastide des Jourdans

Classé dans : 365 petits riens | 3

S’extirper de son chantier, pour aller rêvasser à la Bastide des Jourdans, à quelques kilomètres de chez moi, se dire que l’organisatrice a réellement organisé des puces des couturières, avec des exposants ne présentant que de l’ancien, rien de neuf, pas de revendeurs clandestins de mercerie chinoise et c’est bon pour le moral, merci Irène pour ce merveilleux moment dans le passé, ce merveilleux moment de rêves et de douceur et de papotages. Il n’y a plus qu’à attendre pour moi, que ma situation soit stable pour ressortir mes merveilles des cartons et me remettre à travailler, à broder, à créer.

 

EnregistrerEnregistrer

3 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.