Petits riens de chantier

Classé dans : 365 petits riens | 2

Il y a de drôles d’avion dans le ciel, celui ci est passé doucement pour ne pas nous effrayer …

 

 

 

Il y a aussi un grand instant de poésie où des dizaines de papillons se sont envolés ensemble très haut  c’était féérique …

 

 

Et puis il y a le chantier, je ne vais pas vous mentir, on a eu quarante jours de pluie, un chiffre quasiment biblique et totalement inconvenant pour la Provence,

 la terre ne boit plus, les ornières des camions et des engins de chantiers on laissé des traces terribles qui se sont emplis d’eau de pluie.

 

 

Et au creux de ces mares improvisées, on a découvert qu’elles étaient habitées ….

On n’allait pas laisser les engins les écraser,

A la pêche à la grenouille, j’avais de l’eau jusqu’auuuuuu …… chevilles, avec un salabre (épuisette) de fortune, on les a vite installées dans le bassin aux nénuphars.

Je vais peut être créer une mare …. je crois elles en ont besoin.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 Responses

  1. MARYLAURE

    une mare c’est génial ! chez nous c’est trop petit alors on a creusé un bassin et toute une faune s’y est installée; Il est près de la maison et contrairement à ce que beaucoup pense, pas de moustique grâce aux grenouilles et autres tritons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.