Les boutons d’Elise ….

Classé dans : 365 petits riens | 2

Ils sont arrivés par voie aérienne il y a presque 2 ans, ils ont fait le long trajet Nouméa Abu Dhabi, cadeau de Noël d’Elise.

Ils attendent depuis tout ce temps là …. un ouvrage à embellir …

Je me suis mis dans la tête qu’ils iraient bien sur un ouvrage tissé ou tricoté … et comme mon métier à tisser est en France et que je n’ai pas trop de laine ici et avec la chaleur pas très envie d’y toucher …

Ils attendent le retour en Provence où la croix occitane  que je porte quelquefois retrouvera le pays de ses ancêtres, des ancêtres d’Elise et les miens, le pays où ils dorment tous sous les cyprès secoués par le Mistral, protégés par le Luberon.

où ils retrouveront les tomettes provençale de l’atelier

Et où une petite fille des îles portera fièrement les symboles du pays où elle est née …

Pour l’instant tout est bien caché au creux de ma boite à couture (ma boite à trésor)  attendant le retour chez moi, chez nous.

Si vous passez par le Faubourg Blanchot à Nouméa, taper délicatement à la porte de l’atelier d’Elise, l’Atelier du Papier, elle vous ouvrira, elle est potière, elle fabrique du papier et vous verrez bien …

Sans commentaire ……

Classé dans : 365 petits riens | 16

 

Je facebookais allégrement, et MamZelle rapplique avec une boite de jeux créatifs à la main ….. Mamaaaaaaaaaan tu n’as pas envie de faire du Crochet Arte …… oups …. du quoi Chérie ? euh du Crochet Arte ….. c’est écrit sur ma boite …..

Qui a eu la riche idée de lui offrir cette boite ;-) ?

Oui maman pour faire une couverture à mes poupées et à mes doudous ?

Arghhhhhh la souffrance se lit dans mon regard 

Regarde tu as toutes les explications …..

et là devant mon regard désappointé recherchant « désespérément (enfin presque) » le crochet au fond de la boite, la blondinette me répond :  On ne peut pas maman, il n’y a pas le crochet ? Ben non, et tu n’en as pas d’autres maman ….. et là …. non vraiment pas

Elle est partie en maugréant que Chienchien, son doudou Chien n’aurait pas de couverture et que c’était tragique …. ?

Même pas honte …..

(dis je avec un grand sourire  en rangeant un gros crochet plastique rose au fond de ma boite à couture)

Café du lundi – Règle du Luberon numéro 3

Classé dans : 365 petits riens | 5

En complément du dernier article sur La Bastidane, je vous offre un petit café ….

Tout doux tout tendre pour débuter la semaine …

Café broderie bien sûr ;-)

Et vous avez le droit de faire des voeux, je suis persuadée que le génie est dans la lampe ….

Règle numéro 3 du Luberon …… si café tu feras pour photos des petits riens du matin, café froid tu boiras, ne jamais boire le café que tu as pris en photo pour les petits riens ;-)

Alors café chaud pour tout le monde ?

(les tasses sont les dernières trouvées du dernier 1000 merdiers)

Gala de printemps du Confucius Institute à Dubaï

Classé dans : 365 petits riens | 2

On entre dans un mall et on se retrouve au milieu de la fête du printemps chinoise

je ne suis pas spécialiste de la Chine, alors je me suis documentée, si vous avez envie de savoir c’est ICI.

Et c’est quand même magique quelques parts.

Les costumes, la musique, les robes de gala ….

Et mes filles qui comme toujours s’éclatent ….

J’aurais voulu faire transparaître dans mes photos, l’éclat des couleurs tuées par les projecteurs, les présentations, en anglais, en chinois, en arabe, la musique traditionnelle ou non, cette ambiance douce et joyeuse …. mais bon mes photos ne sont pas au top et il n’y en aura pas d’autres.

Bon dimanche à vous, j’espère qu’il fait beau, ici la pluie est tombée cette nuit, à marquer d’une pierre blanche.

Aux Zémirats on a du pétrole et des idées …..et aussi des sous.

Classé dans : 365 petits riens | 2

Tout est prévu pour l’après pétrole …. les recherches sur les énergies renouvelables sont la priorité du gouvernement …

Un jour j’irai visiter la ville verte et sans voiture qui est en train d’être construite dans le désert

Masdar 

La source en arabe, voilà à quoi elle pourrait ressembler ICI

Chinese Make Up

Classé dans : 365 petits riens | 5

Il y a longtemps que je ne me suis pas maquillée, depuis que j’ai arrêté un activité professionnelle à l’extérieur, c’est bien plus facile de travailler à la maison ;-)

les palettes de couleurs de fards chinois sont ahurissantes de lumière

Quelles européennes oseraient mettre ces couleurs toutes droites sorties d’une revue de mode des années 80

j’ai aimé ces teintes qui s’accordent ensemble comme des notes de musiques

sans jamais sonner faux

Assembler les couleurs sur mon ouvrage et non sur mon visage …

des fards à joues et des rouges à lèvres un peu pétard offrant toutes les teintes des pivoines

des vernis à ongles pailletés

Je n’ai plus envie de maquiller …

Mon visage ne ressemble plus à cette toile vierge que j’aimais peindre pour rehausser chacune des lignes … je ne sortais jamais sans avoir redessiné mes lèvres et mes yeux, sans avoir unifié mon teint, même au plus profond de mes gardes de nuit ou des journées physiquement éprouvantes .

Aujourd’hui il a vieillit, il s’est amollit , offrant au fard, un support étrange qui ne rend plus cette image que j’aimais, peut être est ce tout simplement un passage à vide où les traits tirés, mes yeux gonflés par la fatigue, ne me donne pas envie d’y remédier, il semble que plus rien ne pourra le réparer …

« Personne n’est jeune après quarante ans mais on peut être irrésistible à tout âge. »
Coco Chanel

Alors essayer de recommencer à farder son visage, car après 40 ans il est impossible de farder son âme … ;-)

Bien, si j’allais faire un tour à la parfumerie.

Que sont devenues les fleurs …

Classé dans : 365 petits riens | 5

 

 Paroles & Musique de P. SEEGER – J. HICKERSON – G. BEART

 – 1962 –

 Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les fleurs du temps passé
Les filles les ont coupé elles en ont fait des bouquets
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais.

Que sont devenues les filles du temps qui passe
Que sont devenues les filles du temps passé
Elles ont donné leur bouquet aux gars qu’elles rencontraient
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais.

Que sont devenus les gars du temps qui passe
Que sont devenus les gars du temps passé
A la guerre ils sont allés à la guerre ils sont tombés
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais.

Que sont devenues les fleurs du temps qui passe
Que sont devenues les fleurs du temps passé
Sur les tombes elles ont poussé d’autres filles les vont les couper
Apprendrons-nous un jour apprendrons-nous jamais.

 

 

Un café

Classé dans : 365 petits riens | 6

Un peu moins de cinq heures du matin (4h20 pour être exact ;-)), impossible de dormir, et dans cet hôtel, on peut boire un café 24h sur 24h …

j’ai aimé ces tables, les tables aux oursins ….

Boire le café dans un mur de verdure …. des murs de pothos …

je n’ai pas vu le lever du soleil, je n’ai pas eu le courage d’attendre plus d’une heure , j’avais froid, seule dans cet immense espace… mais dès que le jour a pointé son nez… j’ai aimé ce jardin intérieur au sommet de la montagne.

le toit du rdc ….

le mur de pothos sous toutes les coutures ….

 

la montée des escaliers …

les filles ont squatté la tente bédouine …

pendant que je trouvais matière à inspiration dans les vitrines …


Bon on se le boit ce café ?

 

1 210 211 212 213 214 215 216 228