C’est la faute à Louvois

Classé dans : 365 petits riens | 1

DSC_0826

Tu n’es pas payé mon frère, la faute à Clermont-Tonnerre
Tu seras payé chez toi c’est la faute à Louvois
Tu n’es qu’un pauvre hère, à cause de Clermont-Tonnerre
Tu n’es qu’un pauvre soldat, c’est la faute à Louvois

Bon ben on les laisse discuter alors …… ce n’est pas ma faute à moi,  c’est la faute à Louvois.

DSC_0824 DSC_0823 DSC_0821 DSC_0817 DSC_0816

Rétrospective 2013

Classé dans : 365 petits riens | 6

Chacun fait sa rétrospective ;-)

Alors je voulais être comme tout le monde, alors voici la mienne

Belle fin d’année à vous tous, et bon bout d’an

Quelques petits riens pour vous from La Bastidane on Vimeo.

A l’année prochaine ? Si vous le voulez bien

Amour, couleur et crochet.

Classé dans : 365 petits riens | 9

DSC_0823 Ce matin je cherchais dans mon armoire à linge un torchon propre et je suis tombée sur un petit paquet ….

DSC_0824 le dernier ouvrage de ma grand mère avant qu’elle ne s’en aille de cette saloperie de maladie dans les années 90.

DSC_0825 Je venais d’écrire sur la Bastidane, le guide de survie dans le monde des créatrices et … je me suis dit que ma grand mère était une créatrice, une vraie, même si son but à elle était d’utiliser les bouts de laine qui restaient par économie et pour éviter le gaspillage, une prouesse que bien peu de professionnelles sont capables de faire. Je la vois, encore malade, assise dans son fauteuil, son rire éclatant, assemblant chacune des couleurs pour faire un carré. Cette couverture, avec ma mère on l’a monté presque 20 ans après sa mort. Pas le courage de le faire avant.  Et mes filles, quelquefois, lors des gros moments de fatigue, s’enroulent encore dedans, comme si leur arrière grand mère au delà de l’espace temps les protégeait encore. L’amour de Toune’s Mamy soignent encore bien des maux.

DSC_0830 DSC_0831 Alors j’ai sorti l’une de ses tasses et ce matin, un matin ensoleillé comme elle les aimait,  j’ai pris un café avec elle.

DSC_0832

Je vois déjà ma soeur en train d’essuyer une petite larme en lisant cet article, mais promis, je te la prêterais quand tu viendras.et je te ferais un café.

The Nath Burger

Classé dans : 365 petits riens | 2

 

DSC_0984

Avant j’étais la reine des pancakes … mais ça c’était avant ….

on passe commande et me voilà avec un Nath Do clandestin ;-)

J’adore six gosses d’un coup où comment devenir une idole …

 

DSC_0980 DSC_0981 DSC_0982

Cadeau country

Classé dans : 365 petits riens | 5

DSC_0957 Des mots chaleureux comme le Quilt Country, des mots gentils qui ensoleillent un matin d’hiver et un adorable coussin pour mes épingles, c’est Barbara qui me les a envoyés, une des reines du quilt country. Si si j’insiste, une des reines du quilt country. Et c’est comme si, le père Noël était arrivé directement des USA rien que pour moi. Barbara il y a longtemps que nous n’avons bu un café ensemble, je t’offre celui ci virtuellement et j’ai hâte qu’on se retrouve la bande de copines du quilt Country pour quelques fous rires pas toujours très feutrés ;-) et un génial café, alors les filles c’est pour quand ?

Vous ne connaissez pas Barbara ? M’enfin, l’étoile montante … vite vite réparez cet oubli c’est ICI

DSC_0958 DSC_0960 DSC_0964 DSC_0965

Faudrait peut être que j’y pense ….

Classé dans : 365 petits riens | 2

DSC_0937 A me remettre au boulot …..

DSC_0936 DSC_0926 DSC_0925 DSC_0924 DSC_0923

Des voeux de si loin, de Taïwan

Classé dans : 365 petits riens | 3

J’ai reçu une carte de voeux de Taïwan et des mots magnifiques d’une grande artiste Lin Hsin-Chen, ces mots je les garde pour moi, ils m’appartiennent, mais je voulais  partager avec vous, l’histoire du quilt qui orne sa carte, il se nomme « Warm Love » Amour Chaud.

 Voici l’histoire de ce quilt

« Ma mère m’a donné un chandail rouge qui a été comme une ange gardien pour moi. Il m’a toujours accompagné dans les moments difficiles. Par un hiver froid, je portais ce chandail rouge,  et comme par magie, il m’a non seulement apporté la chaleur, mais il m’a aussi offert de la joie et de la chance.
Sa puissance est aussi belle que celle des fleurs. »

Lin, votre chandail rouge, je le porterais virtuellement avec beaucoup d’émotion tout l’hiver, l’hiver est si froid pour moi cet année. Merci à vous de tout mon coeur, merci pour cette lumière qui est arrivée jusqu’en France, jusqu’à ce petit village de Provence que maintenant vous connaissez.

Je vous embrasse très fort Lin, ainsi que tous les vôtres.

Pour rencontrer Lin c’est ICI , je vous laisse la découvrir.

DSC_0907 DSC_0908 DSC_0911 DSC_0912 DSC_0917

 

 

Une photo ça ne se fait pas tout seul

Classé dans : 365 petits riens | 5

Il en faut des essais, des ratés et des flous, pour enfin vous souhaiter un Joyeux Noël :-)

JOYEUX NOEL A VOUS TOUS

 

DSC_0776 DSC_0784 DSC_0785 DSC_0786 DSC_0790 DSC_0801DSC_0796 DSC_0803 DSC_0804

Les étrennes

Ah ! quel beau matin que ce matin des étrennes !
Chacun, pendant la nuit, avait rêvé des siennes
Dans quelque songe étrange où l’on voyait joujoux,
Bonbons habillés d’or, étincelants bijoux,
Tourbillonner, danser une danse sonore,
Puis fuir sous les rideaux, puis reparaître encore !

On s’éveillait matin, on se levait joyeux,
La lèvre affriandée, en se frottant les yeux…
On allait, les cheveux emmêlés sur la tête,
Les yeux tout rayonnants, comme aux grands jours de fête,
Et les petits pieds nus effleurant le plancher,
Aux portes des parents, tout doucement toucher…
On entrait !… Puis alors, les souhaits… en chemise,
Les baisers répétés, et la gaîté permise !

Arthur Rimbaud (1854-1891)

1 2 3 4 41