Petit bout d’atelier

Classé dans : 365 petits riens | 7

DSC_0478

 

la gelée blanche a envahie la campagne cette nuit, c’est affolant, le froid qui entre jusqu’aux os, je suis frigorifiée. Dans quelques jours, les brins de muguet porteront bonheur, et il fait froid comme en plein hiver en Provence ….

DSC_0475

Les roses et les nénuphars vont bientôt s’ouvrir … le soleil réchauffe doucement mon coin de jardin.DSC_0479 DSC_0481

Je profite un maximum des banks, leur floraison est si rapide …

DSC_0483

Les pucerons ont déjà attaqué .., les roses anciennes se bousculent pour éclore.

DSC_0484

 

Le ciel est d’un bleu de Mistral

 

 

DSC_0518

Ma remise atelier est quasiment rangée, un peu de soleil s’égare dans la remise …

DSC_0511

 

DSC_0509

 

et joue avec les pelotes indisciplinées

 

DSC_0487

 

Une robe de princesse d’antan, attends sagement que la demoiselle soit à sa taille, cadeau d’une amie chère.

DSC_0489 DSC_0491

 

Mes petits coins, les fils rescapés ou pas,  des délires de Dana. Rien n’est plus intéressant qu’une pelote pour jouer.

DSC_0492

J’ai installé des guirlandes pour faire un peu plus de lumière …DSC_0494 DSC_0495

les paniers s’amoncèlent.

DSC_0496 DSC_0500

et le reste aussi.

DSC_0502 DSC_0504

j’avais oublié cet ouvrage …

DSC_0513 DSC_0514

DSC_0515

les curieuses me surveillent …

DSC_0521

je suis retournée dans la maison, j’ai allumé un feu, demain peut être s’il fait moins froid, j’irai travailler dans mon antre.  Et dire que dans quelques semaines on se plaindra de la canicule ;-)

Nous ne sommes pas des artistes …..

Classé dans : 365 petits riens | 2

Et nous le vivons très bien ;-)

DSC_0453

Déjà nous savons d’un premier abord que de nombreux utilisateurs du foyer rural ne savent pas lire, donc nous les excusons pour cette gène hebdomadaire, on finit par s’y habituer …

DSC_0456

des chatons, on va finir par les vendre ;-)

DSC_0457

un boro en soie en prévision …

DSC_0458

Un chut japonisant …

DSC_0459

des essais de perruques pour la Mandragore …

DSC_0460 DSC_0461

j’épingle, tu épingles, nous épinglons …

DSC_0463 DSC_0465

Rhooo un chat ….

DSC_0466

Rhooo un chuttttt …

DSC_0467 DSC_0469

des secrets ….

DSC_0470

des fleurs violettes …

DSC_0472

des gateaux au miel en direct du Vatican, j’adore quand les copines voyagent …

DSC_0473

Bon il y a encore du boulot pour la Mandragore ….

Je veux que ce soit vite jeudi prochain …. pas vous ?

Merci à toutes d’être présentes en ce moment de détente. Merci.

 

 

 

Les Ufo, un jour ça se termine …. ;-)

Classé dans : 365 petits riens | 6

DSC_0424

J’ai commencé ce pull pour moi, hier en 1998, il était à ma taille, pure laine vierge, il ne l’est plus  à ma taille, il est toujours en laine vierge …. devant et dos terminés, une mutation outre mer, je ne suis pas partie avec mon tricot …. 8 déménagements après, un mari et deux enfants en plus,

Rosy l’a retrouvé dans les encours

qu’on finira un jour peut être si on a le temps, si on sait où ils sont ….et si on retrouve le modèle, ça tombe bien, je n’avais pas de modèle,

juste du point de blé et des torsades …. et Rosy a tricoté plus rapidement que son ombre, les deux manches

… parfait pour Victoire. Plus qu’à le laver et le repasser  et brosser les poils des diverses bestioles familiales. Comme quoi les classiques …..

DSC_0426 DSC_0430 DSC_0433 DSC_0434 DSC_0435 DSC_0440 DSC_0444 DSC_0447

Encours …. comme un nuage

Classé dans : 365 petits riens | 5



Il y en encore beaucoup de détails à rajouter …. 


DSC_0392 DSC_0397

J’aime les teintes qui au soleil naissant s’illuminent ….

DSC_0398 DSC_0400

Les perles changent de couleurs ….

DSC_0401

le blanc n’est plus blanc …

DSC_0403 DSC_0405

Bon j’y retourne …. manque quelque chose, un je ne sais quoi qui empêche l’achevé ….

Je retourne à mon inachevé ….

les nuages s’assortissent.

DSC_0349

PS … les ciseaux viennent de chez Nanou Boutique

Le dimanche tout est permis

Classé dans : 365 petits riens | 7

 

On se retrouve environ une fois par mois, pour une journée de bonheur …. de création et d’expérimentation.

DSC_0298

 

DSC_0297 DSC_0296 DSC_0295 DSC_0294 DSC_0293

On se montre nos ouvrages, ou les résultats de cours suivis ….

 

DSC_0292 DSC_0291DSC_0309 DSC_0307 DSC_0306 DSC_0305

 

On expérimente et on utilise nos propres compétences ….

DSC_0303 DSC_0302 DSC_0301 DSC_0299

DSC_0322 DSC_0321 DSC_0319 DSC_0316 DSC_0315 DSC_0313 DSC_0311 DSC_0310DSC_0331 DSC_0330 DSC_0328 DSC_0327 DSC_0326 DSC_0325 DSC_0324 DSC_0323DSC_0342 DSC_0341 DSC_0340 DSC_0339 DSC_0338 DSC_0337 DSC_0336 DSC_0333DSC_0346 DSC_0345 DSC_0344 DSC_0343

 

le dimanche tout est permis.

Le facteur

Classé dans : 365 petits riens | 3

DSC_0231 DSC_0232

 

C’est en voyant ce camion de la poste, que je me suis souvenu

d’un film « The Postman » d’après le livre

« Le facteur » de David Brin.

tant que nous aurons des gens pour distribuer le courrier, pour faire le lien entre les uns et les autres, c’est que nous aurons encore une civilisation.

C’est ce que je me dis chaque fois que je vais poster une lettre.

Le Facteur c’est une grande leçon d’espoir, le film a fait un bide à sa sortie, peut être que les spectateurs n’étaient pas prêts.

Le livre est excellent et le film est bon.

De cette histoire un peu visionnaire, et totalement de science fiction, il faut retenir … l’espoir, l’espoir d’un homme, un peu vagabond qui trouvant une sacoche de courrier et le cadavre d’un facteur, va en endosser l’uniforme car il a froid, et essayer de distribuer les lettres  que contient  la sacoche, des lettres d’un autre temps, dans un Oregon meurtri. Restaurer un simple service qui nous semble à tous évident et immuable c’est sauver une société.

L’intelligence artificielle c’est magnifique, mais si ? Je me pose souvent la question. Non non je ne suis en crise Post Apocalyptique, mais quelquefois j’y pense.

Alors peut être qu’aujourd’hui, je vais sortir un vieux cahier, un crayon et écrire, parce que j’aime le mot manuscrit.

Et si vous croisez votre facteur, pensez que si un jour  ?…. et faites lui un grand sourire …il est quelque part le garant de nos libertés.

PS / Je n’ai aucune action à la Poste ;-)

Capture d’écran 2016-04-23 à 07.29.15

 

 

 

DSC_0233

Le jeudi c’est menuiserie

Classé dans : 365 petits riens | 9

DSC_0282

 

Je passais en vélo devant son atelier, j’écoutais le bruit des machines, j’adorais sentir l’odeur du bois et de la sciure …

curieuse, silencieuse timide et un peu cachée je le regardais travailler, je devais avoir 8 ou 9 ans, la sciure était belle blanche, les copeaux ressemblaient à autant

de joyaux, les bouts de bois étaient des trésors. Les frisotis que laissait le rabot, des boucles blondes de lutins.

Et le tour, cette machine fabuleuse qui transformait tout en rondeurs.

L’odeur de la menuiserie embaumait la ruelle, l’odeur du bois, de la térébenthine de l’huile de lin, de la cire,

un parfum d’enfance.

Il m’a réparé et construit tant de choses, je vous présente l’atelier de Guy.

A la retraite depuis quelques années, il continue pour son plaisir et le mien, à restaurer, à construire de belles choses lorsque nous en avons besoin.

Il fait quelquefois des miracles, armoire vermoulue ou fauteuil grignoté …. offrant son travail pour le plaisir.

 

DSC_0281 DSC_0280

 

et j’aime le temps qui s’arrête dans son atelier.

DSC_0279 DSC_0278 DSC_0277 DSC_0276 DSC_0275 DSC_0274 DSC_0272 DSC_0271 DSC_0268 DSC_0267 DSC_0266 DSC_0265 DSC_0261 DSC_0258 DSC_0257 DSC_0256 DSC_0255 DSC_0254

Il travaille pour nous, les dames de l’atelier du jeudi, il est membre à part entière de notre petit club, nous fabricant gabarits ou tête de bois pour nos ouvrages,

aujourd’hui il nous a fait l’indispensable …. vous reconnaissez ?

DSC_0252 DSC_0251 DSC_0249 DSC_0248 DSC_0246 DSC_0245 DSC_0244 DSC_0242 DSC_0239 DSC_0238 DSC_0237 DSC_0236 DSC_0235

Il est là l’immense métier … pour les quilting days …

Il y a des jours où l’on a envie d’oublier les aiguilles pour se servir d’un ciseau …… à bois.

Le cup cake géant

Classé dans : 365 petits riens | 5

DSC_0215

 

A la manière des cup cake qui jalonnaient ma vie d’expatriée très américanisée … je me suis concoctée un gâteau d’anniversaire comme un cup cake géant, type gâteau aux yaourts sans yaourt et glaçage à la va vite,  ….
un peu étouffe belle mère, mais avec la crème au caramel au beurre salée c’était presque parfait.

Dans tous les cas totalement génial pour deux gremlins qui attendaient impatiemment que je souffle mes bougies …

Un parfait petit rien qui fait que la vie est plus jolie, quelques fleurs du jardin, un gâteau fait avec un peu d’amour et la vie est tout de suite différente, plus facile.

Bonne journée, il en reste … pour le petit déjeuner ;-)

 

DSC_0217 DSC_0219 DSC_0222 DSC_0227 DSC_0230

 

Dans les souvenirs d’enfance de chaque bon cuisinier se trouve une grande cuisine, une cuisinière en marche, un gâteau qui cuit et une maman.

Barbara Costikyan

1 2 3 4 5 6 7 17