Indian embroidery

Classé dans : 365 petits riens | 24

Après mon délire de sac Super U d’hier, un délire ciblé ;-), qui a bien failli faire un buzz sur le net  (je rassure mes lectrices, je ne vends pas de sac Super U (je le garde religieusement en souvenir de mon Luberon) …  je vous emmène ce matin, au pays de la broderie indienne, c’est ma mère qui m’a offert ses deux foulards indiens, lors d’une crise de shopping à Dubaï en 2010, j’y tiens tellement je les avais tellement bien rangés que je ne les retrouvais plus. En puis en cherchant au fond de mon placard, quelques fils à broder en couleur, ce qui sont bien  bien cachés car je ne m’en sers jamais ….  je leur ai mis la mains dessus, et je n’ai pas trouvé mes fils.

j’ai retrouvé aussi, les crochets à broderie que j’achète dès que j’en trouve un, ils sont fabriqués à la main dans un morceau d’acier ou de fer, j’avais promis de les montrer à mon amie brodeuse d’art.

Ils sont minuscules, vraiment minuscules.

Pour échelle, les bobines de coton perlé ….

Le meilleur moyen pour se sentir minable en broderie, se dire qu’on est loin de la perfection, bien loin d’être une artiste, c’est de venir ici et votre tête reprend un volume normal, et vous arrivez enfin à enfiler vos chaussettes.

Dans chaque boutique, chaque mercier, il y a un brodeur indien ou pakistanais et ses mains sont un miracle, son regard un don de dieu, il crée du merveilleux, du sublime, du divin  avec du matériel de 4 sous …, il est en vitrine, bien souvent dans des conditions de travail, bien loin des nôtres, il travaille en même temps qu’il sert ses clients et je le regarde totalement subjuguée par la maîtrise de son art …

Ce n’est pas pour rien que Lesage avait délocalisé en Inde.

 Je vous raconterais aussi, peut être demain, la fascination que j’ai de voir les tailleurs utiliser leur machine à coudre basique pour broder en piqué libre sans logiciel, sans machine à coudre à un prix indécent, mais ce sera pour demain, demain est un autre jour ….

je vous souhaite une belle journée … aujourd’hui, j’essaye de broder modestement. Ce week end, si j’ai le temps, j’irais dans un Mall Chinois pour vous prendre les photos des festivités de l’année du Tigre  Dragon.

Occasion rare à saisir ….

Classé dans : 365 petits riens | 16

Vente aux Enchères.

 

Objet de collection, rare très rare

COLLECTOR

début du siècle,

Sac modèle supermarché

Marque : Super U Pertuis bd des jardins, en matière recyclable, non polluante, produit naturel sans additif

peu servi,  (juste à ranger les décorations de Noël) état bon, Anses impeccables, un léger accro sur le côté gauche … un légère altération du rouge du U, facilement restaurable …. prix sur demande … si trop de demandes me parvenaient , une vente aux enchères sera initialisée par Sotheby’s ou Drouot.

 (ben quoi, tout le monde a le droit de craquer non ?, maintenant je me demande bien ce que je vais pouvoir inventer comme c….es)

Fish Market

Classé dans : 365 petits riens | 17

la mer est partout ici, des ponts relient l’ile au continent …

Le Chammal s’est levé, cette nuit il a plu, de l’eau sableuse .. la mer s’agite, prenant cette couleur turquoise impressionnante.

le Chammal est le vent du nord ouest, qui passe sur l’Irak, il a un nom poétique suivant à quelle époque de l’année il souffle, Al Haffar ou Al Dabaran,  l’hiver il passe sur les neiges d’Iran, les monts de Turquie, il est froid , et il dépose quelquefois sur la neige de ces pays, du sable … il est le maître ici, il lui arrive de tout paralyser quand il est en colère. Il est calme cette semaine, un tout petit peu agité, juste de quoi vous faire respirer du sable.

Les gabians (les goélands argentés) comme partout dans le monde, quand la mer est mauvaise, viennent à terre pour fouiller les poubelles , ou comme ici dans une petite anse protégée ..,

la route du Fish Market … la criée. Les bateaux sont à quai, et ont déballé leurs prises.

certains dows sont en carénage, à cause du mauvais temps et profitent de cette trêve pour se refaire une beauté.

ils en prennent soin, les bichonnent,  jusqu’au jour où ça ne sera plus possible et ils iront s’échouer dans le

 cimetières de bateaux 

 le linge sèche aux fenêtres, les marins aussi profitent de l’eau douce pour faire une lessive, pour se poser, si l’on peut appeler cela se poser.

La vie à bord des dows est très difficile, rien n’a beaucoup changé depuis le début du siècle dernier …

Et le fish market, la partie vente … ou des hommes en bleus vous hèlent et vous interpellent pour vous offrir leur marchandise …, et les hommes en rouges qui vous nettoient vos achats ..

Des noms qui font rêver …

des couleurs fascinantes …

les crabes de la mangrove

Il y a une partie où vous pouvez faire cuisiner vos poissons et les manger sur place, il faut savoir que se sont les privilégiés qui vivent en appartement et qui ont une cuisine, la plupart des travailleurs n’ont qu’un lit, on loue des lits ici pas des chambres.

le chat le plus « malheureux » d’Abu Dhabi, un des pensionnaires du fish market .. terreur des rats qui comme dans tous les ports du monde, sont d’une taille conséquente et ont une vie nocturne très agitée.

Et le sable laissé sur l’abri bus par l’orage de la nuit.

Il fait beau ce matin, le grisaille du dimanche s’en est allée … je vous souhaite une belle semaine.

A demain si vous le voulez bien ?

Une rose

Classé dans : 365 petits riens | 10

Il n’était pas prévu de poster un deuxième petit rien ce matin, parce que j’aimais beaucoup le premier … mais il faisait juste jour …

et hier soir, j’ai trouvé des roses …

Alors j’ai fait un café pour l’offrir à Cécile, qui m’offre des roses tous les matins …

J’avais fait un joli diaporama …. FB l’a refusé parce qu’il y a de la musique …. qui est libre de droit …. offert gracieusement par mon logiciel  ;-) mais ils ne le savent pas, alors je n’ai pas eu envie de passer ma matinée à essayer de faire des réclamations …

Alors il est ici, juste là … et ce ne sont que ces quelques photos mis en page

Juste une rose pour Cécile

Bon maintenant puisque j’y suis, je vais installer un lecteur de video personnel sur ce blog, comme ça plus de youtube ni d’autres serveurs, ce que je mettrais ici ne sera qu’ici.

Bon ben, je vous offre encore un café du coup … belle journée à vous.

Le vieux bateau

Classé dans : 365 petits riens | 14

 

 

Où vont mourir les vieux bateaux ?

Où vont mourir les dows ?

Face au ciel ….

Délaissés par les humains ….

Embrassés par la rouille

Erodés par  le sel et le sable …


leur voiles ne claqueront plus au vent … Ils s’écaillent et se disloquent …,

sous la mortelle étreinte du temps …

leur squelette corrompu, souillé et décharné …

Ils gardent la fierté des héros oubliés

Leurs mâts dressés en croix sur une prière dépassée

un numéro de coque, les débaptisant à jamais.

je n’aime pas les cimetières de bateaux ….. je n’aime pas voir des géants à terre.

je déteste les voir se coucher ….

comme des monstres sacrés

jusqu’à qu’ils ne deviennent  plus que poussière ….

Vision épouvantable à mon coeur de marin, tristesse immense, coeur serré, je les imagine, voiles au vent , les fantômes enguenillés de blanc des pêcheurs de perles…prêts à  appareiller pour leur ultime campagne.

et une porte se referme sur l’éternité.

Daniel m’a écrit

Nous nous somme rencontrés dans un rade mal famé des bords de la mer Rouge, tu mâchais du qat pendant que je nettoyais la kazakh que venait de m’apporter Monfreid. Nous devions embarquer à bord de l’Altair, son boutre à la fortune carrée, chargé des tapis Afchar de contrebande à refiler à quelque potentat d’Érythrée en échange des perles de nuage, comme ceux dont nous faisons nos rêves…

C’était peut être vrai dans une autre vie, un autre lieu, un autre songe, qui sait ? Et c’est vrai aussi. Mais lui,  comment savait il que deux heures avant qu’il ne m’écrive,  je prenais en photo des boutres d’un temps passé , celles des pêcheurs de perles … dans le Golfe Persique, à quelques lieues de la Mer Rouge.

Et depuis …. les notes lancinantes du vieux bateau de Claude Luter me martèlent la tête….

Bonne journée à vous.

Daniel a rejoint les dows, il tisse aujourd’hui les nuages, je garde ses quelques mots à jamais dans mes rêves. (avril 2013)

Pokemons ……

Classé dans : 365 petits riens | 8

En 2008 ELLE me demandait ça ….

Les explications ICI et  ICI 

Si vous avez un gremlins de pas tout à fait 8 ans, ça pourrait vous intéresser ….

 

En 2012, ELLES me demandent ça …..

 

Des peluches Pokemons, vous avez bien lu …..

Après entraînement avec les existants …. elles créent ceux qui n’existent pas pour être les seules à les avoir ….. (vous croyez pas que j’allais vous les montrer quand même ;-)

Bon ben quand je serais grande, je serais dresseur de Pokémons …

 

(\___/)
(。◕ ◕。)

Et faut être honnête, je ne supporte plus CA ….

Un jour je serai le meilleur dresseur
Je me battrai sans répit
Je ferai tout pour être vainqueur
Et gagner les défis
Je parcourrai la terre entière
Traquant avec espoir
Les Pokémon et leurs mystères
Le secret de leurs pouvoirs

[Refrain] Pokémon !
Attrapez les tous
C’est notre histoire
Ensemble pour la victoire
Pokémon !
Rien ne nous arrêtera
Notre amitié triomphera
Pokémon !
Attrapez les tous
Même à notre âge !
Un voyage d’apprentissage
Ça demande du courage !
Po-ké-mon !
Attrapez-les tous!, attrapez-les tous!
Yeah !

Rien ni personne sur mon chemin
Ne pourra me briser
Car pour accomplir mon destin
Je suis déterminé
Quand il faudra pas

 

Mais ce qui me fait délirer encore, c’est qu’ici on ne trouve pas de Pokemons et pourquoi ….

l’Evolution ….. et oui l’évolution

pour tout savoir sur Wikipédia of course

« Certains groupes protestants voient dans Pokémon une inspiration satanique. Certains parallèles sont faits entre Pokémon et le satanisme, le paganisme, ou encore l’occultisme. Des exemples sont l’utilisation de pierres « magiques » pour faire évoluer certains Pokémon, l’utilisation de symboles sataniques, comme la corna sur certaines illustrations, la récurrence de concepts issus de traditions asiatiques que certains groupes chrétiens considèrent comme des rites païens. Certains voient les Pokémon comme des démons invoqués par leur dresseur pour leur rendre des services.
En Arabie saoudite, des autorités religieuses islamiques, bannirent les jeux et les cartes Pokémon sous prétexte qu’ils faisaient la promotion du sionisme via divers symboles, dont l’étoile de David, «possédaient les esprits » des enfants saoudiens, et encourageaient le jeu de hasard, une pratique interdite dans l’islam. En Oman, au Qatar, à Dubai, en Jordanie, et en Égypte, de nombreux guides musulmans ont déclaré que Pokémon était « religieusement inacceptable, » et des rumeurs dans de nombreux pays arabes affirmaient que « Pokémon » signifiait « Je suis un juif » en japonais, Beaucoup ont évoqué une conspiration juive.
Pokémon a été critiqué par certains membres de la communauté juive pour son utilisation du manji dans certaines cartes. En effet, ce symbole porte une grande ressemblance au svastika, symbole surtout connu en Occident pour son utilisation par les nazis. Ce symbole avait été incorporé uniquement dans les cartes japonaises, le symbole ne possédant pas la même connotation en Asie, et c’est par le biais de la vente illégale que ces cartes se sont retrouvées aux États-Unis. Nintendo a répondu que c’était un problème culturel, étant donné qu’en Asie le svastika est utilisé comme symbole de bonne fortune par le bouddhisme  Ce n’est d’ailleurs pas le svastika donnant la croix gammée nazie qui est représenté, mais sa variante symétrique.
Le Vatican a en revanche approuvé Pokémon, via sa chaîne satellitaire Sat2000. La chaîne annonce que le jeu stimule l’imagination des enfants « sans effets secondaires indésirables sur leur morale » tout en étant basé sur « des liens amicaux intenses ».
L’évolution des Pokémon
Le fait que les Pokémon « évoluent » a également été monté en épingle par quelques groupes religieux qui défendent une lecture littérale des textes religieux décrivant la création du monde (créationnisme), et refusent la théorie de l’évolution. La manière dont les Pokémon se battent a aussi été corrélée avec le principe de survie du plus adapté.
Ce qui est appelé « évolution » dans Pokémon est en fait une métamorphose, au même titre que l’enfant devient adolescent et l’adolescent un adulte ; de plus l’évolution au sens de la biologie est bien plus lente que toutes les utilisations de cette idée en science-fiction. Les critiques contre l’évolution des Pokémon sont même devenues un sujet de plaisanterie chez les adversaires des créationnistes. »

Ouf merci Jean Paul II

Bon ben on va se faire une petite évolution sur la version Diamant …..

Friday

Classé dans : 365 petits riens | 2

ATTENTION CET ARTICLE COMPORTE DES PHOTOS QUI NE SONT PAS DE MOI, TOUTES LES PHOTOS DE ROSES SONT DE CECILE ….

C’est vendredi, je ne suis pas beaucoup sortie cette semaine, boulot boulot boulot. Aux Zémirats, il me manque quelque chose, il me manque un jardin,  il me manque les roses du jardin de ma mère, ces roses qui rendent mes matins magiques pendant les vacances, Dès le saut du lit, je vais les photographier, les surveiller et les sentir. Dès le mois de juin, je lui demande par téléphone, des nouvelles de mon rosier et oui, mon rosier c’est un Pierre de Ronsard, qui s’éclate au fond du jardin, et s’il ne va pas bien, je ne vais pas bien ;-) … c’est beau de vivre dans des grands building, dans d’immenses appartements avec vue sur le mer,  mais je ne suis pas chez moi, et rien ne remplacera jamais le jardin de mon enfance, le lopin de terre de mes parents.


Je l’ai dit, oui je l’ai dit, j’ai dit qu’il me manquait ce jardin, et les roses et depuis chaque matin, Cécile de Bleu de Perse, m’envoie des roses, des roses de Toscane, de cette merveilleuse région d’Italie, ce sont ses photos que vous voyez ci dessus,  et je m’y perd chaque matin, je les sens, je les touche virtuellement, leur texture, leur splendeur … et je crois que ma mémoire génétique se réveille, vous avais je dit un jour, que mon arrière grand mère maternelle (non non pas Augusta) était Toscane ?)

Voilà alors c’est à mon tour de lui offrir un café, de vous offrir le café traditionnel c’est vendredi aujourd’hui, ce café un peu spécial, car il est accompagné des 13 desserts du Roy René, que mes amies provençales, Sylvie, Murielle, Chantal  m’ont envoyée, pour que Noël soit dans les traditions et que je me sente moins loin,  arrivés un peu tard par les caprices de la Poste, ils font mes matins plus beaux, plus doux, et j’ai l’impression de prendre mon café sur le cours Mirabeau … C’est malin, me voilà des envies furieuses, de faire un tour à Aix en Provence, de flâner sur le marché, d’acheter un bouquet de  roses ou de pivoines, d’humer l’air doux sous les platanes d’une automne qui s’attarde, d’aller voir Claudine et Sophie au Bonheur des dames, de prendre un thé avec mes copines, de rentrer chez moi ….

 

En même temps, je suis si bien ici …. paradoxe de l’expatriation, bien que je ne me sente pas expatriée ici, mais chez moi, c’est à ne rien y comprendre, il ne faudrait jamais déménager, rien ne nous manquerait, j’ai déménagé une bonne trentaine de fois depuis que je suis née.

Alors on se le boit  ce café aux calissons du Roy René ….. ?

 

Aujourd’hui je brode et vous ?

J’ai envie de broder avec Cabrel, avecles murs de poussières.... ce n’est pas tout à fait vrai, mais …. un petit peu quand même.

 

 

Je n’y ai pas échappé …… Mac Arabia

Classé dans : 365 petits riens | 7

les Jewelpet ….. si si les Jewel Pet …

l’unique alimentation de MamZelle Maossi ….

Nuggets frites Fanta et glace à la fraise ….


Un nouveau compagnon pour ma cuisine …. ROSE

En plus il me servira de balise la nuit … je ne pourrais pas me perdre

Celui là vous ne le connaissez pas …. Exclusif Zémirats ….

Ca s’adapte une multi nationale …. et c’est super bon.

2 euros le repas, 1 euros la glace qui dit mieux ?

Le Mac Do est en bas de l’immeuble …. alors … de temps en temps …

J’en profite après il me faudra 10 euros pour toutes les deux et me faire 30 km avec Titine et au prix de l’essence ;-))))

Belle journée à vous.