Pour fêter l’arrivée du Printemps, j’ai invité un lapin rose

Classé dans : 365 petits riens | 3

 

Qu’il y a t’il d’improbable à ça ?

 

 

Il m’a demandé s’il pouvait s’installer sur les perles roses de rosée du matin, j’ai dit oui, vous pensez bien, ce n’est pas tous les jours que l’on croise un lapin si poli …

Edgar-Rosa le lapin, le lapin du printemps

 

 

Il s’est posé sur mon ouvrage, et il risque d’y rester longtemps, je cours toujours après mes aiguilles, quand je brode.

 

 

Il m’a dit se sentir un peu seul, alors avant que l’ouvrage soit en kit et en boutique, il se peut qu’un libellule vienne lui tenir compagnie.

 

Alors d’ici quelques jours, vous découvrirez sa nouvelle compagne.

et si vous en avez envie de l’inviter chez vous ?

Elles sont partout …. à qui sait les voir …

Classé dans : 365 petits riens | 2

DSC_0535 DSC_0534 DSC_0533

 

“Les fées font leur lessive dans une bulle de savon et cuisent leur soupe sur un feu follet.”
Béatrix Beck

 

Un petit rien c’est ça aussi ….

Classé dans : 365 petits riens | 1

 

DSC_0500

et rien d’autre, juste une photo souvenir.

DSC_0501

Un jeudi très stylé ;-) Shabby chic vous dites ?

Classé dans : 365 petits riens | 5

DSC_0504

 

 

Ce jeudi nous avons frôlé le Shabby Chic, l’étoile est venue rendre visite aux copines …

DSC_0506

 

il y a celle qui brode des légumes très délicats …

DSC_0507

celle qui goûte …

DSC_0509

Celle qui crée des robes de princesses …

DSC_0511

et des porte jarretelles … d’un autre temps.

DSC_0513

Celle qui s’adonne à sa passion des coeurs …

DSC_0517

Des nouveaux chatons sont nés …

 

DSC_0518

 

D’autres créations à venir …

DSC_0519

Une élégante et moderne demoiselle, chic du sac à main aux chaussures …

DSC_0520 DSC_0524

 

Elle joue la star sous sa capuche …

DSC_0525

Certaines réfléchissent à japoniser leur prochain ouvrage …

 

DSC_0529

 

Je continue à essayer de freeformer, ben ce n’est pas super évident ….

Vivement jeudi prochain …

Les perles de pluie …

Classé dans : 365 petits riens | 4

DSC_0476 DSC_0477 DSC_0479 DSC_0480 DSC_0483 DSC_0487 DSC_0489 DSC_0491 DSC_0495 DSC_0496 DSC_0498

 

Les perles de pluie d’un matin vraiment gris, et pourtant elles sont belles, elles me donnent envie de les déposer sur un ouvrage.

J’ai décidé de freeformer

Classé dans : 365 petits riens | 3

En broderie bien sûr.

J’ai pris un bout de lin, quelques brins de coton perlé, j’ai dessiné quelques arabesques, et je vais laisser courir mes aiguilles comme mon imagination …

DSC_0462 DSC_0459

 

Après j’ai esquissé un semblant de dessin, il m’en fallait un,  je le suivrai ou pas et après je remplirai tout tout tout …. en employant tous les points qui me passent par la tête, le résultat … je n’en sais rien, je vous dirai dès que je trouve que c’est un peu rempli …

J’ai du mal à sortir des pastels, ça doit être l’effet Printemps … bonne journée.

je risque d’y rajouter des perles ;-)

DSC_0466

 

Jardinière d’étoiles chez les Improbables

Classé dans : 365 petits riens | 9

Chez les Improbables, il existe un métier très intéressant, celui de jardinière d’Etoiles, là on parle de vraies étoiles celles qui sont dans le ciel, pas des étoiles qui s’incrustent sur les manches des messieurs très sérieux, pour faire pousser des étoiles sur les manches de leur veste, c’est très facile, il suffit d’être jeune et jolie, muette et souriante, de faire un bon café et surtout de se souvenir si le porteur de la veste prend un ou deux sucres dans son café et lui porter en trottinant sur des talons hauts perchés.

Non, non, le métier dont je vous parle est des plus difficiles, il faut des compétences hors normes, il faut le matin dès l’aube, s’armer de patience. Attendre doucement que le jour se lève et surprendre dans le début de leur sommeil, les étoiles filantes qui se sont accrochées dans les arbres après avoir exaucé les voeux des humains, elles sont tellement fatiguées, qu’elles ont peine à lutter contre la somnolence. Elle risque leur vie à chaque fois. On ne peut les laisser s’éteindre, alors la jardinière d’étoiles, les cueille doucement, les fait entrer dans la maison, et leur propose de se restaurer, les étoiles filantes se nourrissent de peu, de quelques perles ou de paillettes oubliées dans une boite à couture. Ainsi les étoiles reprennent des forces pour repartir à la nuit tombée dans le firmament. Certaines ne repartent plus, elles préfèrent rester au coeur de la maison, et ainsi raconter quand elles ont l’humeur bavarde, quelles sont les plus jolies demandes qu’elles aient entendues.

 

 

DSC_0417 DSC_0422 DSC_0427 DSC_0428 DSC_0430 DSC_0435 DSC_0437 DSC_0444 DSC_0445 DSC_0448 DSC_0451

 

 

Prêts à postuler ?

Ce sera demain sur mon blog sérieux

 

 

 

15 ans déjà

Classé dans : 365 petits riens | 9

 

Tu es née à l’autre bout du monde ….

 tu es née entre le ciel et la mer, entre la terre et le paradis.

« Vis ta vie, n’aie peur de rien.
Ton étoile t’a déjà tracé le chemin
Vis ta vie, ne t’en fais pas
Car la mienne guidera tes pas »

Image numérisée 3 Image numérisée 2

 

 

 

toire