Salon des Arts du Fil à la Valette du Var – Ateliers

Classé dans : Les petits riens | 6

 

 

 

affiche salon 2015

 

 

362e0ca0f0514a9149d11c2214e1c6b4

 

J’animerai un atelier lors du Salon des Arts du Fil de La Valette du Var, qui se tiendra du 23 au 25 octobre 2015, Salle Adrien Santoni. Organisés par l’association Vallis creativa, vous trouverez tous les renseignements dont vous avez besoin sur le blog dédié « Les week-end créatif de la Valette du Var ».

 

 

362e0ca0f0514a9149d11c2214e1c6b4

 

DSC_0225
DSC_0192

362e0ca0f0514a9149d11c2214e1c6b4

Une légende russe raconte que les Baboushka sont des bonnes fées qui le soir de Noël offrent la lumière et des dons merveilleux à chaque enfant qu’elles rencontrent. Voulez vous la vôtre ?  De feutre, de dentelles et de perles. Vous les confectionnerez, et elles s’accrocheront à votre sac, à une clé, et pourquoi pas dans l’arbre de Noël, comme un petit rien de bonheur.

J’animerai un atelier de 2h00 durant le salon des Arts du Fil de la Valette du Var, je vous y attends.

Chaque jour de 13h30 15h30   du 23 au 25 octobre 2015.

 

Capture d’écran 2015-10-07 à 14.11.48

Ainsi naissent les artémis, comme du menu fretin ….

Classé dans : Inspiration, Les petits riens | 13

DSC_0983Elle a dit, il faut les sauver d’une mort certaine et effroyable, elle a dit c’est le défi, récupérez les, donnez leur une nouvelle vie … alors je les ai récupérés …. les bouchons plastiques .. et un artémis est né …. Elle, c’est l’escargote Millie Coquille

DSC_0986
DSC_0980

DSC_0978

Alors j’ai pris mon aiguille, mes fils et mes perles et j’ai essayé de le sauver avec ce que je savais faire, broder l’improbable et le minuscule,  mon artémis est devenu poisson minuscule, menu fretin, sans importance si ce n’est celui d’avoir sauvé un artémis .. et je peux vous assurer qu’une grande famille va le rejoindre, et ils sont déjà tous dessinés dans mon cahier de rêves …

Ce sont les vacances et je vais avoir un peu de temps devant moi.

Si vous avez du temps, allez fouiner chez Milie, des dizaines d’artémis ont vu le jour. Tous plus beaux les uns que les autres.

DSC_0693 DSC_0682 DSC_0699

Atelier de création

Classé dans : Inspiration, Les petits riens | 14

Lors du salon le week-end créatif de La Valette du Var, j’animerai un atelier de création, les petites fées de La Valette ….

« Avisse à la population », un info de dernière minute,
il paraît que les petites fées vont envahir le Var.

inscriptions et renseignements sur le blog

« Le week end créatif de la Valette « 

Capture d’écran 2013-10-22 à 06.37.52

 

A bientôt peut être, le salon commence jeudi ….

J’ai été taggée et je réponds, ce qui est un scoop ….

Classé dans : Inspiration, Les petits riens | 14

J’ai été taggée par

« J’en ai pas l’air »

Brodeuse d’histoires

 et j’aime ça ….

C’est la première fois que je suis taggée sur ce blog, alors merci, je voulais tagger les copines elles n’en ont pas trop envie … alors je ne poursuis pas le tag et c’est dommage. Si l’une d’entre vous en a envie me dire et promis je vous fais de chouettes questions.

1 – Qui êtes-vous ?

Mon nom est Nathalie Locquen,  je suis maman de deux jeunes filles de 7 et 11 ans, je suis « housewife » absolument pas désespérée depuis trois ans maintenant, et je crée des broderies improbables ….enfin j’essaye.

Ca c’est moi en pleine action ….

et là aussi ….

 

2 – Quelle est votre outil ou support de création ?

Le tissu bien sûr, le fil, les perles, la mercerie étrange.

 

3 – D’où puisez-vous votre inspiration ?

De tout, absolument tout, d’un peintre, d’un environnement, de ma culture générale, de ma culture provençale, de la nature, de la ville, de mes voyages, d’expositions, de mes photos, des bondieuseries de toutes religions, de mes expériences, de mes lectures, en revanche je fuis comme la peste les autres brodeuses (mais oui je vous aime les filles) pour ne pas être influencée par elles,  influencée pas toujours dans le bon sens du terme.

 

4- Ce que vous avez découvert de vous en bloguant

Que j’aimais écrire, raconter des histoires, partager, mon premier blog « Histoires de Boites à Couture » crée en 2005 était un blog collaboratif, je tenais l’ensemble du blog et son forum.

J’y ai appris que « créer c’était raconter une histoire ».

L’histoire de Jules le Hérisson ;-)

5– Ce que vous avez découvert des autres (en bloguant aussi)

Qu’il valait mieux être seule que mal accompagnée, que certains ont des égos surdimensionnés d’autres sont de trésors de dons et de partages et qu’heureusement la deuxième catégorie est plus nombreuse. Il y a un tri à faire, un fois le tri effectué, les blogs sont des outils formidables. J’ai rencontré des lecteurs  géniaux, toujours un mot gentil, un pensée amicale,  des fidèles qui lorsqu’ils ne m ‘écrivent pas au bout d’un certain temps, je suis inquiète, bien que je ne les connaissent pas, mais je n’ose pas leur écrire pour ne pas les déranger. J’ai pris en aversion, les blogs qui sous couvert d’un soi disant partage sont en fait des blogs commerciaux où la publicité y est camouflée, je préfère quand c’est net et précis.

6– Ce que vous aspirez à transmettre/offrir en partageant vos articles sur votre blog ?

Je voulais juste transmettre le plaisir de broder, de coudre, de bricoler, de créer, celui de faire perdurer les techniques anciennes en les revisitant en les dépoussiérant, celui de partager mes découvertes et mes coups de coeur, et de partager aussi mon quotidien, de le montrer au travers de mon regard. Je voulais simplement transmettre mes petits riens.

7 – Quel est votre plus grand plaisir quotidien au travail ?

Prendre un café virtuel le matin, avec les personnes qui me lisent. En papotant quelquefois via un chat.

8 – Avez-vous un projet professionnel « dévoilable » pour 2013 ?

Le « dévoilable », c’est la merveilleuse et immense et géniale exposition « Aigu’illes en Luberon » en mai 2013 où des milliers de personnes se croisent pour visiter des tonnes d’expositions et partager leur passion du textile. Je n’y suis pas en tant que créatrice, j’y suis en tant qu’organisatrice bénévole, alors ne me cherchez pas pendant l’exposition, la Bastidane n’y est pas, vous croisez certainement Nathalie, totalement stressée en train de courir partout, de gueuler beaucoup et de se ronger les ongles. Les 3èmes rencontres de patchwork et d’art textile auront lieu les 9,10,11 et 12 mai 2013. Il y a des non « dévoilable » mais chut c’est un secret.

 

9 – Quel est votre rêve personnel ou professionnel (ou les deux) pour l’an prochain ?

Avoir du temps, du temps pour créer et concrétiser tous mes projets (comme j’en ai un toutes les deux secondes, c’est simple, il faut que je vive centenaire ou que les années fassent 24 mois)

 

 

10 – Si c’était à refaire ?

Plus de blog commun, plus de groupe de travail, plus de forum à mener de front, avec les problèmes de susceptibilité de chacun à gérer. Je travaillerais pour moi directement et perdrais moins de temps. Trop de complication pour peu de bonheur. Ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas eu de grands moments heureux lors des ces années là, bien au contraire,  j’y ai rencontré des gens formidables, l’amitié que je leur porte et qu’ils me portent est toujours intacte après plus de 10 ans.  Je leur dit aujourd’hui Merci.

11 – Juste pour savoir : quel a été le conte qui vous a le plus marqué ?

J’ai été traumatisée par la petite fille aux allumettes. Je crois que ça m’a ouvert les yeux sur la misère depuis toujours, et ce conte m’a fait beaucoup relativiser, quand je commence un peu à m’énerver pour rien, j’y pense. Et c’est à cause de ce monde tourmenté dans lequel nous vivons aujourd’hui, que j’essaye de broder du rêve. En rêgle générale, je préfère inventer moi même mes histoires, plutôt que de reprendre celles des autres, j’ai trop besoin de douceur dans cette vie où tout est violence.

Ma bobine

Classé dans : Les petits riens | 7

En fouillant dans mon atelier, j’ai trouvé une tonne de bobines de bois, et j’ai pensé à ma bobine …. que je n’ai pas encore retrouvée ….  je l’ai crée en 2010, après trois mois en enfer,  pour un blog et un groupe de travail qui n’existent plus « France Art Textile et Mixed Media« , il fallait faire une poupée à son image, alors autant la remettre ici.

Bon ça me donne envie de faire des  » Ma Bobine » ……. mais moins tristes les prochaines comme celles que je viens de voir sur FB et qui ressemblent étrangement à Ma Bobine.

Ma Bobine

Ma bobine, j’ai mis trop peu de temps pour la créer, trop peu de temps pour y réfléchir mais  ma bobine est toute petite, elle n’a pas envie de grandir, ma bobine est toute mince, très élégante, toute habillée de noir (ma bobine est certainement la Nathalie qui a existé vraiment, toute mince, de noir vêtue et très élégante, toujours en deuil de quelque chose comme un grand mère corse) , la couleur que je préfère pour les vêtements, et de velours et de dentelle mes matières préférées, ma bobine a un beau chapeau, car ma bobine a passé presque la moitié de sa vie avec un chapeau sur la tête pas très élégant, et un chapeau, ça empêche aussi le cerveau de s’évader trop souvent … … elle a une bobine dans le ventre et tricote un peu pour tout le monde, son ouvrage est très très long car elle ne le termine jamais, ma bobine tricote et détricote ses sentiments, elle tient ses aiguilles à tricoter un peu comme un arme, et elle porte son coeur en bandoulière comme un sac à main. Ma bobine est rousse et n’a pas de visage, et s’il elle en avait un, ma bobine le cacherait sous ses cheveux, car ma bobine n »aime pas trop qu’on lise ses sentiments sur son visage

Voilà, ma bobine, une poupée de vie, de celles qui parsèment mes ouvrages, si j’avais une mention à me mettre, je dirais « peut vraiment vraiment mieux faire », mais le peu de temps qu’il  me restait, me fait penser que la prochaine fois je ferais beaucoup mieux, je vous le promets. (juillet 2010)

Pourquoi ressortir ma bobine maintenant ? Parce que j’ai vu sur facebook cette photo

qui vient de ce blog et dont l’article date de décembre 2011

J’ai cru comprendre que la « créatrice » expliquait que son modèle était paru dans cette revue, revue qui invite à publier des tutoriels.

Maossi je suis très honorée que sa danseuse ait fait l’objet d’une parution dans cette revue ….

Hasard Coïncidence ou Copie ?

Mais tellement courant … Les pilleuses de tombeau pensent souvent que quand un blog ou un flickr est à l’abandon, leurs auteurs doivent être morts ou un truc comme ça …. quand elles ne font pas entièrement des livres avec des trucs qu’elles ont pillées partout.

On leur laissera le bénéfice du doute, puisque on peut avoir les mêmes idées à un an d’intervalle et des milliers de kilomètres. Mais bon, France Art Textile comptait bien plus d’abonnés d’Outre Atlantique que d’Européennes.

;-))))))

Bon belle journée à vous

et pour finir ….

« Il n’y a pas de succès sans copie ni sans imitation, ça n’existe pas !  » Coco Chanel

Et ce qui vaut pour moi, vaut pour toutes les créatrices et les sans grades spoliées et imitées mais jamais égalées, car au travers des pâles ersatz de ces personnes peu scrupuleuses et sans personnalité , jamais leur âme ne transparaîtra.

Edito en juillet 2011 je mettais sur les petits riens mon Undefined Object ;-)

j’avais oublié aussi, jamais fini, toujours Undefined ;-)

et ça me fait rire

A lire ICI

Il y a des moment dans la vie où la lecture d’anciens commentaires de son mari,  remettent mes idées en place, et me font tomber la pression ;-), c’est lui qui a raison, les poupées bobines ressemblent …. Allez bonne journée à vous.

Ma petite broderie est devenue ….

Classé dans : Inspiration, Les petits riens | 15

Quand on a la chance de séjourner pour quelques semaines, dans le jardin des fées …

Elles viennent tout naturellement se poser sur votre ouvrage …. elles me manquaient tant depuis le mois d’avril …

Alors elles sont revenues sous forme de broches ou de pendentifs ou tout simplement de petit porte bonheur …..

Elles arrivent, j’en ai tant à faire, le plus difficile c’est de les capturer …. elles ne se laissent prendre que quand elles en ont envie …..

 

(j’ai pris les photos en fredonnant Africa on se demande bien pourquoi ….)